Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le petit salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: le petit salon: proche du mariage, voir trop proche...   Jeu 12 Fév - 13:13

Maltea, accompagnée de Tiamarys et de Paillard, pénétra dans le petit salon. Elle les invita à s’asseoir et à s’y mettre à l’aise.

Je vais vous laisser quelques minutes afin d’aller demander des victuailles pour l’estomac gargouillant de Tia, ainsi que pour nous même, et ce même si les nôtres se tiennent correctement.

Elle leur sourit avant de disparaître et de leur lancer un « faites comme chez vous ».

[pas le temps de faire plus long désolé^^]

**********************


Dernière édition par maltea le Jeu 28 Mai - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tiamarys

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Polignac
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Jeu 12 Fév - 14:14

Maltéa les accompagna dans un petit salon somptueusement décoré, des tapis recouvraient le sol, des tentures magnifiques sur les murs, un feu crépitant dans la cheminée...

Tia ôta sa cape et la posa sur le dossier d'un fauteuil et alla se réchauffer aux flammes dansantes de l'âtre.
Elle regarda Paillard en coin à travers ses longs cils bruns.
Pourquoi cette impression persistante que quelque chose le chiffonnait...
Deux mariages coup sur coup étaient sans doute de trop pour son célibataire endurci.
Tia serra les poings dans son dos.
Elle lui avait pourtant promis de ne plus aborder le sujet, elle avait fait son deuil de se rêve
irrél et lontain de mariage avec son beau seigneur.
Alors pourquoi ce regard lourd comme chargé de reproche...

Tia sentit son coeur se serrer, réfrenant un début de chagrin en ce jour pourtant si gai, elle alla enlacer Paillard.

Elle se tourna vers Maltéa.

Bonne idée ma belle, mon estomac gargouille comme à son habitude...Tu me connais!
Gourmande pour tout...Cela n'est pas prêt de changer!



Maltéa sortit et Tia alla poser sa tête contre le dos de Paillard et lui murmura tendrement à l'oreille

Un mariage, un engagement
Voilà ce qui t' apporte tourment

Tu vois des complots
Où pourtant tout pourrait être si beau

Tu fuis les liens sacrées
Pour vivre dans le péché

Tu vois partout le mal
où parler mariage est somme tout banal

Tu refuses l'union
Pour ne vivre que la passion

Douterais tu de nous
Pour refuser sacrement ausi doux?

D'où mon incompréhension
Qui fait monter la tension

Ni mariage, ni enfant
c'est écrit sur ton gant

Nulle alliance ne fleurira
Le joli doigt de Tia

Mais je ne crains pas, je n'ai plus peur
Oublié, terreur et douleur

j'ai ton amour fort et sincère
Et m'en contenterais sur cette terre

L'union existe bien et c'est heureux
celle de deux coeurs amoureux

Pour toi jes suis prête à renoncer
A une vie calme et protégée

Pour celle de voyages et d'aventures
vécues à toute allure

Alors cesse de voir complot
Où ne se trouve qu'un sentiment très beau

Oublie les pensées qui étaient miennes
C'est de l'histoire ancienne

Je t'aime c'est une folie
Du champs fleuris jusqu'à notre lit!
Revenir en haut Aller en bas
Paillard

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Jeu 12 Fév - 23:59

Il lui sourit tendrement en ecoutant son petit poême, si doux aux oreilles. Il manquait cruellement d'inspiration pour lui fournir une réponse sur le même mode, aussi préféra t-il rester basique, et la prenant par la taille, lui infligea t-il le supplice d'un long baiser passionné.

Hum, j'ai faim aussi, mais pas de charcuterie, ce soir...

Il se gratta la tête.

Quoique, il me faut reprendre des forces...
Revenir en haut Aller en bas
tiamarys

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Polignac
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Ven 13 Fév - 0:35

Tiamarys avait lâché à regret la taille de Paillard et était allée s'installer sur une chaise qu'elle tira près de l'âtre.
Elle admira les tentures retenant à grand peine les gargouillements de son estomac.

Prendre des forces mon coeur? Le trajet jusqu'ici t'a épuisé...Je suis désolée, j'étais si impatiente de revoir Maltéa...Et maintenant tu es fatigué et nous bien en avance...

Elle se tourna vers les flammes se disant que décidement elle avait agit n'importe comment...Ils auraient pu faire de plus grandes haltes, visiter les villages...Mais non elle avait voulu comme à son habitude jouer les entêtées...

Tia entendit un bruit dans le couloir...Sans doute Maltéa qui revenait avec l'en-cas.
Elle se releva lissa sa robe et afficha un beau sourire.
Rien ne devait troubler la joie de son amie.

Elle sourit à son bel amour sentant les battements de son coeur s'affoler....
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Ven 13 Fév - 4:26

Maltea revenait accompagnée de deux servantes et d’un serviteur. Ceux-ci portaient des plateaux garnit de victuailles ainsi que des verres et pichets.
Ils les disposèrent sur la table base devant Tiamarys et son compagnon avant de s’éclipser non sans une révérence aux invités.

Maltea s’assit sur un siège et servit les verres de ses invités.


Servez vous, je vois à ton regard Tia que tu as grande faim. Ne sachant pas trop les gouts de Paillard j’ai demandé un peu de tout. Il y a du pain, de la charcuterie, des fruits… Enfin vous voyez par vous-même.
D’ailleurs ça m’a ouvert l’appétit.


Elle saisit une pomme et croqua dedans à belle dent.

Avec tous les préparatifs pour le banquet de mariage ainsi que les chambres et la salle à préparer, je n’ai pas eu une minute à moi. Le château doit être remanié de fond en comble. Richard n’étant pratiquement jamais là, ce n’est guère étonnant.

Alors raconte-moi ta vie depuis que tu as quitté la champagne. Tu sais par moment je vous envie, toi et les autres. Vous avez bien fait de partir.
Regarde ce que je suis devenue en restant ici… encore plus peste qu’avant.


Elle lui fit un clin d’œil tout en se servant une assiette.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Gnia

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Ven 13 Fév - 5:20

Songeant encore à l'outrecuidance du valet qui l'avait mené jusqu'ici, Agnès leva tardivement les yeux sur la pièce dans laquelle elle était entrée.
Maltea s'y trouvait déjà en compagnie d'un homme et d'une femme et d'un imposant buffet de victuailles.
Agnès salua l'assistance, esquissant une courte révérence.


Ma Dame, Messire... Je suis Agnès de Saint-Just, témoin de la mariée.

Puis n'y tenant plus, elle s'avança, un large sourire aux lèvres, vers Maltea et la prit dans ses bras.

Si tu savais comme je suis heureuse d'assister à tes noces ! Allons raconte-moi, tout est-il prêt pour le grand jour ? Où est donc Richard ?

Se détachant de Maltea et se tournant vers le couple

Par Aristote, que je suis impolie, présente-moi donc tes hôtes avant.
Je vous prie de bien vouloir m'excuser, mes émotions me font oublier les règles du savoir vivre...
Revenir en haut Aller en bas
tiamarys

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Polignac
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Ven 13 Fév - 8:51

C'est avec un plaisir non dissimulé que Tia vit arriver Maltéa.
Elle pensait justement qu'elle allait finir par s'avanouir tellement la faim la tenaillait.
Elle sourit aux domestiques pui se tourna vers son amie.

Tu nous gâtes ma belle...

Elle se servit une lamelle de viande grillée qu'elle posa sur une fine tranche de pain et commença à dévorer avec entrain, jetant des petits sourires à Paillard qui goûtait un peu de chaque viandes faisant honneur à la générosité de leur hotesse.
Elle sourit consatatant que non..Finalement Maltéa n'avait pas changé. Toujours aussi curieuse. Elle rit.


Comme tu le sais j'ai suivis les 45 en Bretagne où j'ai fais de belles rencontres...

Regard tendre à Paillard.

Et comme toujours d'autres beaucoup moins agréables!

Elle sourit.

Mais la plus merveilleuse de toute se trouve à mes côtés! Et puis tu me connais..Enfin bref je suis rentrée à Bayonne où j'ai fais mes malles et j'ai pris la route de Polignac afin d'aller attendre Paillard.
Depuis... Et bien mon beau seigneur et moi avons nos échoppes, nos champs et une taverne...
Pour tout te dire je ne regrette pas la vie en champagne, même si mes amis et toi en tête me manquez parfois. Qu'en au fait d'être peste...Il parait que moi je suis une chieuse, quand je ne suis pas carrément une teigne.



Elle sourit malicieusement à son amie avant d'aller embrasser amoureusement Paillard.


Pas vrai mon ange que je...


Elle ne termina pas sa phrase. Une jeune femme venait d'entrer dans le petit salon. Elle se présenta.
Agnès de St Just.
Tia sourit à la dame, se leva pour la saluer et attendit que Maltéa fasse les présentations.


Revenir en haut Aller en bas
Paillard

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Sam 14 Fév - 0:37

Le plateau était superbe, et il réalisa que lui aussi avait faim, en plus d'une légère soif. Il écoutait Tia raconter ses, leurs derniers mois, en croquant une volaille, un verre dans l'autre main.

L'entrée d'une femme inconnue le convainquit de reposer le tout sur la table, et même de s'essuyer les mains.

Il inclina la tête à l'énoncé du nom, et répondit, coupant impoliment la parole à leur hotesse :

La ravissante brune que j'ai l'honneur d'accompagner se nomme Tiamarys de Vauvre... Pour ma part, je suis Paillard de Condat. Enchanté de vous connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Sam 14 Fév - 5:22

Maltea écoutait Tia.

Ah oui les 45… la fameuse armée de cette chère altesse Armoria.

Elle fit une légère grimace en se souvenant des gentillesses échangée entre le grand maitre de France et la feudataire qu’elle était à l’époque. De plus elle avait eu des échos de la réputation de catin que lui faisait la femme la plus décriée du royaume. Après tout ce n’était pas elle qui avait fait une fausse couche alors qu’elle ne côtoyait plus son époux, ni encore elle qui était princesse mais qui se faisait prendre en taverne par des gueux sortit dont on ne savait ou…. Elle soupira mais chassa bien vite sa rancœur pour se consacrer à son amie et son compagnon.

Maltea grignotait quand sa suzeraine entra dans la pièce. Un sourire éclaira son visage. C’était toujours une joie de voir son amie et c’était la première fois que celle-ci se décidait à venir lui rendre visite.
Il faut dire qu’en bonne artésienne qui se respecte, la champagne n’était pas un lieu prisé pour elle. Que dire de la demeure du petit fils de Caedes... Elle se leva et Gnia vint l’embrasser, embrassade qu’elle lui rendit avec joie. Elle la bombarda de question ce qui la fit éclater de rire.


Logiquement tout est prêt. Pour la robe et les accessoires pas de souci, nous avions été toi et moi les quérir à Paris. J’ai tout caché à Jaulges afin que Richard ne tombe pas dessus, ca lui fera une surprise.
Pour ce qui est de Richard, bonne question ! Je sais c’est rare qu’on ne nous voit pas ensemble mais en ce moment avec le conseil ducal, je le vois peu. Tu n’es pas sans savoir que la pairie m’a forcé à démissionner alors que j’avais arraché 5 sièges et ce malgré une campagne plus que douteuse et diffamatoire de la part de la liste adversaire, et donc nous ne travaillons plus ensemble pour le moment. Remarque c’est tant mieux ou je devrais répondre d’un assassinat si j’y étais restée…


Elle vit Gnia se retourner sur Paillard et Tiamarys et s’excuser de son impolitesse en lui demandant de faire les présentations.

Elle allait présenter ses autres convives lorsque le compagnon de Tia prit les devants. Cela était loin de lui déplaire, elle n’était que très peu protocolaire, ce que ses pairs lui reprochaient et ce pour une fois, à juste titre.

Elle rajouta néanmoins quelques informations.


Tiamarys est une très vieille amie, nous sommes arrivées à quelques jours près à Compiègne et nous avons lié connaissance. Elle fut un très court moment ma belle sœur.
En ce qui concerne son compagnon, je ne puis dire grand chose, ne l'ayant croisé qu'à un match de soule ainsi qu'à Sainte-Ménehould il y a de cela fort longtemps.


Elle fit un clin d’œil à Tiamarys ainsi qu’à Gnia qui connaissait son penchant pour la gente masculine.

Agnès que vous me verrez plus souvent appeler Gnia est ma suzeraine. Elle était comtesse d’Artois lorsque j’ai été duchesse de champagne, les difficultés rencontrées lors de nos mandats respectifs nous ont rapprochées et une amitié est née.

Elle sera donc mon témoin, non pas en sa qualité de suzeraine mais bien celle d’une amie chère à mon cœur.


Elle sourit à Gnia et lui proposa de s’asseoir tout en lui servant un verre.

Allez, assied toi donc avec nous, tu dois avoir faim, Alençon n’est pas la porte à côté non plus.

Elle lui tendit le verre et devisa gaiement avec ses invités. Paillard avait l’air moins acculé qu’à son arrivée. Ils devaient avoir eu une petite conversation lors de son départ pour les cuisines.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Paillard

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Sam 14 Fév - 12:12

Mazette, y avait de la couronne par ici ! De la duchesse, de la comtesse... Il se rappelait la guerre de Compiègne, qui avait déchiré les deux provinces, ravi de constater que malgré les armes, certaines avaient su passer outre les conflits territoriaux.

Jamais mis les pieds en Artois, d'ailleurs... Ah si, sur un noeud, quelques nuits. Pas de quoi vraiment apprécier le paysage. Il sourit légèrement, en pensant au souvenir ramené de Compiègne. Il l'avait gardé, le doigt désormais sec et racorni d'un ex grand-duc breton. Un Penthièvre, de mémoire. Autre souvenir, nettement plus sexy, une brune en noir et gris, découverte dans une taverne de la ville. "On peut l'intégrer ? " lui avait-on demandé. Un regard à la donzelle avait suffi à lui arracher un "oui" convaincu. Depuis, il en avait coulé de l'eau sous les ponts, et pour finir, il s'étaient définitivement "intégrés".

A moitié dans sa réverie, il reprit son verre en main, écoutant distraitement les précisions sur les détails du mariage. Un oeil sur le decolleté de Tia, l'autre... Au même endroit, la divergence oculaire n'étant pas dans ses capacités, il entendait parler de robe, et lui pensait tissu qui se déchire... Au prix d'un effort non négligeable, il se reconcentra sur les présentes.

Alors, Maltéa, dites-moi, vous fûtes régnante, comment vous appelait-on ? Je me souviens avoir eu vent de débats houleux, à l'époque, sur le titre a donner à une femme élue, les vieux nobles champenois, de mémoire, voulaient l'appeller "duc", du fait d'un vieux texte ne prévoyant pas la forme féminine. La forme, pas les formes. Il s'agissait de... Beeky, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
tiamarys

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Polignac
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Sam 14 Fév - 12:27

Tiamarys sourit à la comtesse se sentant bien petite au milieu de cette belle noblesse, mais qu'importe après tout elle avait le plus beau des titres...
Elle sourit en voyant Maltéa grimacer au nom des 45, son amie devait penser à Armoria...
Elle retint un petite rire connaissant la haine viscérale des deux femmes.
Elle croisa le regard de Paillard et lui prit la main tendrement, son regard était fripon...Comme elle l'aimait.

Comtesse je suis enchantée de faire votre connaissance, quand je vivais encore en champagne je passais régulièrement par l'Artois pour me rendre en Flandres...Que de souvenirs, comme le temps passe vite.

Elle but une gorgée du délicieux vin champenois et écouta Paillard questionner Maltéa attendant en souriant la réponse de son amie...

Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Sam 14 Fév - 16:22

Maltea sourit à la question de Paillard. C’était encore et toujours le cas.

Et bien vos dire sont d’actualité, il y a les partisans du duc d’un côté, de duchesse de l’autre ou encore ceux préférant le terme de régente.
Lorsque j’ai été duchesse, pour ne pas m’attirer plus les foudres de la noblesse champenoise, sur les documents officiels je mettais duc de Champagne et pour le reste ils faisaient ce qu’ils voulaient, mais il y avait plus de duchesse que le reste.
Et puis je trouve qu’ils se prennent la tête pour pas grand-chose, mais les anciens se pensent mieux que les autres, ce n’est pas de leur faute en fait… De toute façon la vie du plus grand ronchon ne tient plus qu'à un fil, dans un sens c'est dommage car il avait des qualités qui auraient pu aider les ducs qui ont suivis mais malheureusement leur sentiment de pouvoir font qu'au lieu d'aider ils pourrissent la vie des pauvres régents.
La Champagne est un duché ou la noblesse n'est unie que pour descendre ceux qu'ils n'aiment pas.
Enfin bref je m'égare du sujet...


Elle lui sourit avant de boire un peu du breuvage qu’elle s’était servie.

Vous êtes du Bourbonnais Auvergne c’est ca si je ne me trompe pas ? Je n’ai jamais voulu aller y vivre, ce qui a mis fin à une belle histoire d’amour, il y a de cela fort longtemps. Pour le moment je pense quitter la Champagne mais hésite encore sur la destination. On va profiter du voyage de noce pour aller voir du pays.

Et toi Gnia, Alençon c’est comment ? Dire que je voulais t’y rejoindre mais avec Avize là bas, c’est au dessus de mes forces, je n’arriverais jamais à convaincre Richard, malheureusement. J’ai appris que Barahir était duc, il ne doit pas avoir trop de difficulté, c’est une petite province.
Remarque bientôt, nous y serons peut-être invités…


Elle lui lança un regard pétillant de malice.

Bon et bien ce n’est pas tout ça mais va y avoir du travail pour le mariage, en plus j’avoue que j’ai une peur irraisonnée et plus le temps s’égrène plus j’ai mal au ventre. Il va falloir m’attacher pour ne pas risquer une fuite en hurlant un non comme la dernière fois.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Paillard

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Sam 14 Fév - 17:01

Il haussa un sourcil.

Vous mettiez duc ?? Voilà qui me surprend, d'après les échos que j'ai eu de votre... opiniatreté, disons. Pourtant je doute que même le plus vieux des débris vous puisse confondre avec un homme. Enfin, je vois que rien ne change en ce bas monde. Mais rassurez-vous, nous aussi, en Auvergne, avons nos vieux seigneurs assis aussi bien sur leur or que sur leurs préjugés. Seulement, nous avons trouvé la parade ! Il suffit de les laisser baragouiner dans leur coin, ils ont une salle à eux à la chambre des nobles. Parfois, un valet ouvre la porte, et les compte. C'est pratique pour lancer les sucessions. Il leur est fourni en quantité hypocras et charcuteries, et lorsqu'une décision est à prendre, nous faisons mine d'écouter leurs avis. Ainsi, il leur semble être encore de ce monde.

Il sourit légèrement.

Et puis vous savez, le climat est rude par chez nous. Alors, par charité, nous ne les sortons pas, le froid les condamnerait.

Il se resservit une coupe de ce petit vin pétillant, et en proposa à la ronde. Inutile de faire déplacer un domestique pour remplir quatre verres.
Revenir en haut Aller en bas
tiamarys

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Polignac
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Mar 17 Fév - 23:56

Tia tendit son verre et but une gorgée.

Bon sang , je crois qu'il est l'heure ma belle...Faute de me présenter ton fiancé, tu me présenteras ton époux. Il faut nous hâter, il ne faudrait pas qu'il s'inquiète ou qu'il imagine que tu as changé d'avis!


Tiamarys sourit à son amie et tous se levèrent pour se rendre au mariage...
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le petit salon   Mer 18 Fév - 1:27

Maltea sourit aux propos de Paillard.

En effet, mais ne voulant pas faire mourir plus tôt que prévu certain noble, j’ai préféré les contenter.

Ceci dit à vous écouter, je trouve que c’est une solution, il faudrait que quelqu’un en parle au ban. Et pour le recensement il a lieu tous les deux mois avec l’hommage.


Elle se retourna sur Tia.

Oui tu as raison allons y ! Si j’arrive en retard à ce mariage, je suis une femme morte.

Et pour le fiancé m’est avis qu’il doit se préparer lui aussi pour partir, tu le rencontreras bien assez tôt…

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le petit salon   

Revenir en haut Aller en bas
 
le petit salon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le petit salon de thés pour dire bonjour en passant
» le petit salon de thé (pour dire bonjour en passant !!)
» menus du samedi 14 novembre
» 2éme salon du modélisme parc d'enghien 7 et 8 aout
» Salon royal et familles royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Salon-
Sauter vers: