Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:07

Maltea a écrit:
La duchesse de Brienne tremblait de colère. Dans sa main une missive venant du connétable champenois. Son teint d’habitude laiteux avait viré au rouge pivoine.
Faisant les cents pas dans sa chambre d’auberge, elle fulminait, cherchant déjà à comment faire mordre la poussière à ces incompétents toulousains.

Ainsi donc elle était fichée dans ce comté ainsi que son époux comme lion de Juda, oh il allait l’entendre cet idiot à la tête du pouvoir dans ce comté !

Elle devait bouger ou elle détruirait tout dans la chambre si elle restait une minute de plus enfermée.
En sortant elle demanda son chemin à un paysan rentrant des champs qui se fit un plaisir de lui indiquer le château.
Tout franc battant, elle arriva face aux gardes qui la toisèrent de haut. Elle en fit de même, n’ayant pas l’habitude de s’en laisser compter.
Ainsi donc, elle était un danger pour ce comté, certes cela était vrai, mais surement pas de la façon dont ils pensaient. Elle était une habituée aux esclandres en tous genres et aux scandales et elle maniait le verbe et les joutes de cet acabit avec une facilité déconcertante.
Ce gueux promulgué comte incapable de gérer un conseil, cet ignare de connétable incapable de vérifier ses informations, celui qui avait monté ce dossier… tous allait l’entendre et la Champagne avait déjà été avertie de comment ils avaient été traité.


Introduit moi auprès de ton comte et ce séance tenante si tu ne veux pas mourir d’un arrêt de cœur foudroyant. Annonce la duchesse de Brienne, vicomtesse de Jaulges, dame de Menneville, Maltea Wagner di Favara.
Je ne souffrirai point un affront de plus ! Si ton comte ne daigne point bouger, je vais faire un scandale comme il n’en a jamais vu de toute son existence !
Dit lui bien aussi que plainte va être déposée pour diffamation et atteinte à la noblesse et à l’honneur des Brienne. Il veut un titre, qu’il fasse bien attention à ses actes ou celui-ci lui pendra au nez.


Maltea tout en parlant faisait de grands gestes, vestiges de ses origines italiennes. Le sang qui coulait dans ses veines était aussi brulant que la lave des volcans siciliens, terres de ses ancêtres exilés dans le nord de l’Italie.
Le comte toulousain et son conseil d’abrutis avait fait une erreur monumentale de s’en prendre à la jeune femme et à son époux et des excuses devraient lui être adressées et cela publiquement ou s’en serait fini de leur quiétude….
Elle hurla pratiquement sur le garde lorsque celui-ci se mit en route.


Dépêche-toi abruti, si tu es aussi lent pour tout, je comprends pourquoi on ment dans les dossiers concernant les voyageurs.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:09

Lily-jane a écrit:
Lily avait été averti qu'une duchesse demandait à être reçut par Ryan... Le garde qui l'avait prévenu lui avait aussi rapporté les propos qu'elle avait tenu.

Lily avait froncé les sourcils, se demandant ce que c'était que cette mascarade. Le Comte était très prit par les affaires courantes, elle alla donc accueillir la dame pour ne pas la faire attendre.


Bonjorn Votre Grâce et bienvenue en Toulouse. Je me présente, Lily-Jane de Cognin Franchesse, Prévôt de Toulouse. J'ai crut comprendre que quelque chose de facheux était arrivé. Veuillez entrer je vous prie.

Elle la précéda et la fit entrer dans son bureau et l'invita à s'asseoir.

Puis je vous offrir quelque chose à boire?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:11

Maltea a écrit:
On vint finalement la quérir afin de l’accompagner… dans un vulgaire bureau… la diplomatie ne devait surement pas être le point fort de ce comté. Certes la jeune duchesse en avait toujours manqué et était réputée pour cela mais là… Cependant, elle essaya de se calmer quelque peu devant la femme qui avait fait l’effort de la faire entrer dans ce château à la place du comte. Encore un qui devait rester les fesses sur son trône en attendant que le mandat passe pour aller chercher son fief de retraite tranquillement.
Il était tout même comique de voir qu’elle était considérée comme lion de Juda, par les crétins qui lui avait refusé une lance sous un prétexte fallacieux et qu’il ferait bon de remplacer en espérant que ceux-ci n’étaient pas des services secrets…, mais qu’on la laissait tout même pénétrer dans le château du comté… A voir les endormis qu’elle croisait dans les couloirs, même toute seule, elle pourrait virer le comte et prendre sa place. Ceci dit cela n’était guère son but même si ca vengerait l’affront fait à sa famille.

Maltea ne s’assit pas, bien trop énervée pour cela. Elle écouta le *blabla* de bienvenue en sourcillant. Il était grand temps de la lui souhaiter cette fameuse bienvenue … sa voix, toujours emplie d’une colère qu’elle contenait difficilement, emplit la pièce.


La bienvenue ? Allons donc… jamais au grand jamais, je n’ai traversé un comté avec autant d’abruti en concentration. Je me plaignais de la Champagne mais franchement je me suis trompée, je devrais m’en excuser auprès d’eux d’ailleurs. Ils seront heureux d’apprendre qu’au conté de Toulouse la bêtise est de mise.
Vous êtes prévôt, et bien encore plus intéressant. Je dois déposer une plainte et j’ose espérer qu’à défaut de cerveau, des personnes ont encore de l’honneur dans le coin.
Et pour ce qui est de m’offrir à boire, je décline, par contre je veux que l’on m’offre la tête des personnes ayant salit mon nom, mon honneur et celui de ma famille !


Et voilà… non jamais elle ne pourrait se contenir. Quand elle pensait quelque chose, elle le clamait haut et fort sans se soucier une seule seconde d’heurter la sensibilité des gens qui l’écoutaient. De toute façon au moment présent, elle était dans son bon droit. Après tout c’était elle et son époux ainsi que toute sa famille qui était noircit par ces toulousains. Ils allaient tous regretter de s’être pris pour victime une des plus grandes chieuses que le royaume de France ait pu connaître. Quand elle était en colère, de duchesse elle passait au rang de poissonnière, pour le plus grand plaisir des champenois ou autres en mal d’action.

Si le conseil gère aussi bien le comté qu’il ne se renseigne sur les voyageurs je crains le pire.

Maintenant je veux voir le comte et si celui-ci ne vient point et bien j’aviserai une suite encore plus croustillante que ce petit préambule.
Vous aimez ridiculiser les étrangers ici bas et bien sachez que j’excelle à ce petit jeu que je pratique depuis des années et que des excuses publiques devront être faites et ce de la part de l’abruti qui a osé donner comme renseignement que je faisais partie des lions de Juda ainsi que mon époux et que j’avais pris la ville de Sainte-Ménehould et mon époux celle de Clermont de la part du connétable qui m'a traitée de haut et du comte qui est en haut de cette hierarchie et qui est donc responsable des erreurs de ses conseillers.

Pour votre gouverne, ces deux villes se portent d’après mes renseignements relativement bien, et si j’ai bien était à la tête de cette ville c’est en tant que maire élu par trois fois !
Je suis écœurée par les mensonges débités et le pire c’est que je suis obligée de rester ici un bon moment encore et de part la faute du connétable, un incompétent qui n’a point été capable de vérifier les dires de son informateur !

Enfin bref, la Champagne a été avertie du comportement irrévérencieux dont votre comté a fait preuve et je peux vous certifier avoir une très bonne mémoire et que je saurais m’en souvenir lorsque mes vacances prendront fin et que je réintégrerais le conseil champenois.


Que dire de plus ? de toute façon, elle savait très bien comment cela fonctionnait. Elle avait fait trois mandats de procureur, un mandat de juge et avait entamé le second avant de donner sa démission afin de partir en voyage. Sans parler de son mandat de duchesse, de vice duchesse et tout le tralala. Ce conseil se planquerait derrière des excuses bidons et cela conviendrait à n'importe qui… sauf que cette fois, ça ne se passerait surement pas aussi bien. Maltea n’était pas du genre à se laisser faire et ils l’apprendraient tous à leurs dépends.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:12

--Mauricet a écrit:
Galoper, toujours droit devant, qu’il était usant d’être au service de la Bapaume. Ce n’était pas la première fois qu’il passait par ici. Il y a peu, il avait déjà dû aller porter une missive à la duchesse de Brienne pour une question juridique concernant une affaire du Béarn et aujourd’hui il allait dans le comté Toulousain pour une affaire la concernant.
Décidément ces deux femmes, il fallait impérativement les réunir, il vivrait un peu plus vieux de comme ça.

Le château toulousain était en vue ce qui lui donna des ailes. Le destrier fumait des naseaux mais que cela ne tienne, il pourrait se reposer lorsqu’il trouverait le coms à qui donner cette missive. Une chose était certaine, la vicomtesse n’était pas contente. Elle l’avait réveillé en sursaut en l’entendant hurler après son époux. Il avait pu saisir quelques bribes de la conversation alors qu’il se trouvait sous les fenêtres de la demeure des de Dénéré- Saint-Just.

À peine arrivé dans la cours du château, petit au demeurant, contrairement à ceux qu’il avait eu loisir de voir jusqu’à présent, il sauta en bas de sa monture.
Mauricet Montra patte blanche et donna la raison de sa venue aux gardes. Il fut introduit dans le château et une personne vint chercher la missive à remettre au Coms.


Citation :
A sa Grandeur Ryan, Coms de Toulouse

C'est avec une pointe d'agacement que nous nous permettons aujourd'hui de vous envoyer cette missive afin de vous entretenir d'un épineux problème.
Nous sommes Agnès Adélaïde de Dénéré de Saint Just, Vicomtesse de Bapaume, Baronne de Desvres, Dame de Seuiri et d'Herlies. Vous ne nous connaissez pas et sans ce dict problème, vous n'auriez probablement jamais entendu parler de nous.
Et effet, à notre grand désarroi, nous avons appris que nos vassaux, Richard Wagner et Maltea Wagner di Favara subissent un fâcheux contretemps dans leur voyage pour nous rendre visite.
Ce contretemps est dû notamment aux rumeurs que votre connétable ferait circuler sur le Duc et la Duchesse de Brienne.

Nous sommes outrée et restons abasourdie d'apprendre que la respectabilité et l'honnêteté de l'un de nos vassaux est remise en cause. Car il s'avère, votre Grandeur, que nous pouvons nous targuer de ne point accorder tel privilège qu'un fief à de vulgaires bandits de grands chemins.

Richard Wagner et Maltea Wagner di Favara sont des figures publiques et politiques respectées en Champagne. Ils ne sont absolument pas liés de près ou de loin à l'organisation des Lions de Juda.

Salir le nom de nos vassaux, c'est accepter que notre propre nom soit également traîné dans la boue. Et cela nous ne pouvons le souffrir.
De plus, de par notre condition de suzeraine, nous leur devons bonne justice et protection.
Aussi nous exigeons que réparation et excuses nous soient faites au travers du Duc et de la Duchesse de Brienne en sus de celles qui leur sont dues.

Nous espérons toutefois qu'il ne s'agit là que d'une grossière erreur de votre conseiller et espérons que vous saurez prendre les sanctions nécessaires à son encontre.

Toutefois, si la situation devait perdurer et qu'ils devaient encore être retenus pour cette ridicule affaire dans votre comté, nous vous assurons que nous saurons prévenir les bonnes personnes pour que cette simple affaire devienne le pire incident diplomatique que vous ayez eu à traiter.

Mon époux, Erel de Dénéré, maire de Tarbes, diplomate du Béarn et soldat de l'Ost béarnais, à l'instant où nous écrivons cette missive, tient tout particulièrement à se joindre à nous pour exprimer également son courroux et sa vive inquiétude quant à cette affaire.

Recevez, votre Grandeur, mes sincères salutations.

Faict à Tarbes le seizième jour du mois de juillet de l'an de grasce 1457







Une fois sa mission menée à bien, il tourna les talons, non sans entendre une voix vitupérer. Voix qu’il reconnut entre mille. La Brienne était en colère, sauve qui peut, les femmes et les enfants d’abord. Le château toulousain avait de forte chance de ne pas résister aux assauts de la furie blonde comme il aimait appeler la duchesse. D’ailleurs si celle-ci venait à le découvrir, s’en était fini de sa tête, quoique… elle avait tout de même de l’humour quand elle était de bonne humeur… ce qui arrivait rarement, il fallait bien l’avouer.

Il remonta sur son cheval et se dirigea vers la ville afin de trouver une auberge où se restaurer et laisser à son cheval le temps de reprendre quelques forces avant le voyage du retour.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:12

Lily-jane a écrit:
[rp]Lily fronçait les sourcils tandis que la duchesse s'exprimait... Si elle était vraiment duchesse, parce qu'une personne de son rang ne se serait jamais permit de parler comme ça...

Lily elle malgrès son range de gueuse restait impassible, calme, sereine, et regardais la noble dame devenir rouge, et s'égosillersur des choses dont personne n'étaient au courant, enfin... Maintenant avec ses hurlement digne d'une truie, tout le château devait le savoir...

Mais bon, il fallait tenter de rester diplomate, éviter de l'arrêter de suite pour diffamation et insulte.

Elle attendit que la tirade de la dame soit finit puis prit la parole, calmement.



Votre Grâce, je vous demanderai en premier lieu de calmer vos propos et de rester polie.
Je n'accepterai pas d'entendre qui que ce soit, quelque soit son rang, traiter notre Coms de la sorte, ni son conseil dont je fais partie.

Quand à ce que vous dites, je ne vois vraiment pas de quoi vous parler.

Notre connétable ne se serait pas permit de vous accuser de la sorte. Si vraiment il avait vu quelque chose de louche vous concernant, ce n'est pas à vous qu'il l'aurait dit.

Les prises de mairies, ou les appartenances à des groupes de brigands comme ce que vous venez de me citer, ne sont pas affichés aux yeux de tous, mais bien en sécurité.

Et aujourd'hui si beaucoup de monde sont au courant de cela, ce n'est surement pas à cause de notre connétable, mais plutot par vos cris dans ce chateau.

Maintenant je vais aller me renseigner sur la véracité de ces dires. Je voudrais savoir aussi qui vous a dit cela, car sans preuve, on n'accuse pas.

Si ce que vous dites est vrai, que vous avez été accusé, à tord, de ces méfaits, alors je pense que la personne concernée viendra s'excuser auprès de vous.
Mais j'attends les preuves biensur auparavant.
Ensuite je ne veux plus entendre non plus d'insultes ou de propos diffamant envers notre Comté et son conseil.
[/rp]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:13

Maltea a écrit:
Maltea éclata de rire en voyant la dame se prendre pour plus haut qu’elle ne l’était. Elle se reprit et d'une voix froide mais posée reprit la discussion

Ainsi donc je suis une menteuse, vous commencez à me courir sur le haricot, et je peux vous dire que cette fois la coupe est pleine.
Votre connétable lui-même a donné les raisons au connétable de Champagne qui a averti le conseil comme il est en droit de le faire.
Mon époux et moi sommes grands de Champagne ce qui signifie que nous sommes au courant de tout. Et oui encore une erreur de votre connétable.
Vous allez me mettre un procès pour diffamation alors que tout ce que j’avance ici est véridique ? Mais allez-y ! Mais vous aurez des ennuis bien avant moi, je peux vous l’assurer.
Où est la diffamation sur votre conseil ? Quand je dis que votre connétable est incompétent ? Je vous en apporte la preuve, j’ai en ma possession copie de sa lettre au connétable champenois, c’est bête n’est ce pas ?
De plus mes cris au moins serviront à montrer à votre peuple de quel acabit est leur conseil. Ceci dit dans un bureau fermé, y a encore du travail, par contre j’irai en taverne et ne me gênerais surement pas pour conter à qui veut l’entendre cette histoire. Usage de faux, diffamation, mise à mal de l’honneur de la famille Wagner manque flagrant de diplomatie, je suis accueillie par un sous fifre du coms, vous trouvez cela agréable ? Accusé à tord, traité comme la dernière racaille du royaume, raillée par un prévôt qui essaie tant bien que mal à cacher les dérives de son conseil au peuple. Maintenant si vous n’êtes point au courant de tout cela…. Et bien c’est encore plus grave que je ne le pensais surtout pour un prévôt qui travaille tout de même avec le connétable.
Non décidément c’est de pire en pire et je peux vous dire que cette histoire va faire grand bruit !
Vous râlez parce que je dis ce que je pense de ce conseil, vous êtes vexée mais n’admettez point que je puisse l’être alors que ce qu’a sorti votre conseil est le pire affront que l’on puisse faire !
Je veux voir le coms de ce comté et rapidement, s’il ne se présente point, cela voudra dire qu’il n’apporte que peu d’intérêt à cette histoire et qu’il n’a strictement rien à faire sur le trône de ce comté.
De par cette affaire, je ne serais pas comme prévu au Béarn, de plus mon époux énervé par tout cela a fait une mauvaise chute de cheval et se retrouve dans un monastère à se faire soigner. S’il lui arrive quoique ce soit, je peux vous jurer sur ma vie, que la votre et celles des membres de ce conseil au complet ne vaudront plus un clou !

Vous aviez raison pour une chose, je suis dangereuse mais seulement lorsque l’on me cherche et surement pas parce que je fais partie des lions de Juda ou d’une quelconque organisation de brigand notoire. J’ai horreur des brigands.
De plus vous êtes mal placée pour me donner des ordres ! Vous êtes peut-être prévôt mais vous feriez bien de faire profil bas, surtout après ce que ce conseil vient de faire.
Vous faites passer votre conseil pour la victime alors que les seuls victimes dans cette histoire sont ma famille ainsi que mes suzerains et la Champagne.


Elle toisa la moins que rien lui faisant face et se dit que vu la fougue qu’elle mettait à défendre le Coms et dont elle ne devait d'ailleurs pas avoir conscience, elle devait se vautrer dans la couche de celui-ci sans aucune retenue. Si cela se vérifiait, il y aurait en plus du parti pris. Cela ferait on ne peut plus jaser.
C’était elle et son époux qui étaient taxé d’hérétique… on aurait tout entendu…
Décidément, jamais elle n’aurait pensé devoir faire un scandale hors de la Champagne. Elle s’était calmée, le voyage lui faisant le plus grand bien, et voilà qu’une poignée de péquenauds incompétents, se croyant arrivé parce qu’élus dans un conseil, lui avait de nouveau remis les nerfs.
Elle avait prévenu sa suzeraine et elle savait que celle-ci avait fait parvenir une missive au Coms. La duchesse de Champagne en avait fait de même, sans parler du connétable champenois.
Maltea n’en avait que faire de se faire passer pour une furie ou autre, mais elle aurait gain de cause et utiliserait tous les moyens possibles et inimaginables pour arriver à ses fins.


Ah oui encore une petite chose, rien que la missive de votre connétable m’avez rédigé m’avait mise en colère. Il y a écrit noir sur blanc que nous étions une menace pour votre comté d’où l’échange épistolaire avec le connétable champenois à qui j’avais demandé de se renseigner.
Vous allez nous dire que cela n’est pas logique c’est cela ? Revoyez les statuts champenois avant d’ouvrir votre bouche, économisez votre salive, je doute que vous arriviez à me prouver mes tords. Si pour me faire taire vous me trainez en justice, cela prouvera que vous voulez à tout prix étouffer le poussin dans l’œuf, sauf que c’est trop tard, les nouvelles vont vite très vite et la machine est en route.


Maltea était passée de la colère démonstrative à une colère bien plus froide, ce qui n’augurait rien de bon. Elle se tenait droite, la tête haute, aussi froide qu’un glaçon et ce, depuis que la colère s’était exprimée par son éclat de rire.
Elle ruminait intérieurement pensant à sa dernière conversation avec son époux. Elle lui avait promis de rester la plus sage possible et elle le ferait comme toujours.
Elle prit le siège qui lui avait été présenté et s’y assit, bien décidée à ne point en bouger tant que le comte ne viendrait pas en personne.
Que l’autre greluche aille chercher les preuves si le cœur lui en disait, elle allait tomber de haut en constatant la véracité des propos de la duchesse.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:13

Lily-jane a écrit:
[rp]Lily était connu de ses amis pour être une furie sous bien des rapports, mais aussi pour savoir garder son calme face à des brailleurs en tout genre.
Les hurlements, les menaces, tout ça ne l'effrayait pas, elle n'avait rien à se reprocher donc ne s'inquiétait pas. Elle restait de marbre face aux accusation de la Duchesse.

Elle l'écoutait toujours accuser tout le monde d'incapable et dire des inepties.



Votre Grâce. Je ne vous ai point traité de menteuse. Je tiens juste à mettre les choses au clair.
N'étant pas au courant des lettre privées que vous pouvez recevoir ou tout autre personne, il est normal que je m'interroge.

Maintenant je ne vais pas vous empecher de me rabaisser plus bas que terre, sachez que je n'en ai cure. Je n'ai rien à vous prouver. Je suis là pour vous écouter et tenter de régler l'incident.

Si tout cela est vrai, et attention, je ne dis pas que c'est faux et bien je comprend votre point de vue, et ferais en sorte que tout soit arrangé.

Maintenant je vous demanderai de patienter quelques instants, que notre Coms puisse se libérer.
[/rp]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:13

Le boulet de Pepe_kaly a écrit:
le général entendît depuis la place de tolosa une folle crier.Lui qui souhaitait dormir tranquillement ne pouvait plus tenir face à cette voix des plus indélicate .Il se mît à la fenêtre de sa demeure et criât du plus fort possible comme lors des bataille de Jadis

Par pitié bâillonne la folle qui discute avec le prévôt avant que je l'occis vite fait. Y a des Toulousain qui souhaite dormir

Kaly se remit dans son lit espérant que le calme revienne

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:14

Leamance a écrit:
[Même moment, campement du Lion de Juda]

Alors qu'elle s'apprêtait à se trancher elle même le doigt, non sans une certaine apréhension d'ailleurs, Aileron, sort d'on ne sait où. Cet homme a du passer tant d'heures dans cette fôret, qu'il ne fait qu'un avec qu'un avec elle. Lea l'observe s'approcher, bouche bée. Reginae lui a beaucoup parlé du Primus Inter Pares, et celui qui se tient devant elle ne ressemble en rien en l'image qu'elle s'en était faite. Celui qui est là n'est que froideur, résignation et ses traits sont tirés, usés. Le Primus dégage une aura animale, et fascine la jeune Sicaire par sa présence glaciale.

Ceci me semble bien plus approprié. Prête ?


A ces mots, Lea sort de sa courte torpeur, et réalise immediatement ce que le Primus attend d'elle. La marque en fer est identique à la cicatrice qu'elle a pu apercevoir sur l'avant bras de certains Sicaires, et elle devra elle aussi passer cette épreuve pour gagner la confiance des anciens. Le regard d'Aileron ne laisse aucun doute sur sa détermination à brûler la jeune femme.

Un frisson parcourt l'échine de la Sicaire, l'effroi lui coupe la respiration tandis que sa capacité de réflexion est un court moment transcendée. Toute son énergie va désormais vers son cerveau, délaissant les autres organes vitaux. Jambes flageolantes, peau blême, regard figé, son coeur bat de plus en plus lentement, chaque battement résonne dans ses tempes.

Franchir le Gué est un honneur, garder le sanctuaire de la Réforme un choix de vie, et la jeune Sicaire a déjà de nombreuses fois songé à la mort qui résultera de ce choix. Combattre Rome et mourrir. Mais la souffrance infligé par un pair, pour symbole de son dévouement, devait être une entaille au doigt, et Lea n'a pas anticipé cette volonté du Primus. Sans doute cela n'aurait rien changé, sans doute aurait elle quand même accepté la proposition de Sanctus, sans doute. Elle peut encore fuir d'ailleurs, mais que fera t'elle alors? après avoir trahi ses frères et soeurs Réformés, et refusé. Et comment pourrait elle contrarier l'homme en face d'elle, qui est réputé pour sa violence extrême?


Encore sous le choc, elle tend ses avants bras à Aileron, résignée. Sa peau est celle d'une jeune Hélvète, blanche et fragile. Ses poignées tremblent, sa respiration et son rythme cardiaque se font de plus en plus rapides, oppressant graduellement sa poitrine d'un étau de terreur. Lea tente de se dominer, en glissant son regard dans celui du Primus.

-je suis prête....souffle t'elle difficilement.

Combien d'hommes et de femmes ont ils vécu ce moment dans le Royaume? Tous les combattants pour la Vray Foy ont ils la tête de Lion marquée au fer rouge sur leur peau?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Jeu 16 Juil - 17:14

Maltea a écrit:
Maltea soupira. Si la jeune femme pensait qu’elle la mettait plus bas que terre, elle se trompait, elle n’en était pas encore à ce point mais ça viendrait. Comment un prévôt ne pouvait pas être au courant ?

S’il y a bien une chose que je n’arrive à comprendre c’est que vous ne soyez point au courant, vous êtes prévôt que je sache ! Votre conseil fonctionne selon la loi du chacun pour soi ?
Je m’emporte c’est certain, mais mettez vous à ma place. Être accusé d’être un brigand parce que le connétable ne vérifie pas ses sources, que vos services font du n’importe quoi, il y a de quoi perdre son calme et vu qu’il ne m’en faut pas beaucoup en temps normal…
Des preuves il y en a, et de la bouche, enfin plutôt la plume de votre connétable.
Ce genre de propos peut avoir de fâcheuses conséquences et cela je ne peux l’accepter.
Pour ce qui est de vous rabaisser plus bas que terre, ça viendra peut-être mais là n’est point mon but premier. Je veux voir votre comte, je veux des excuses publiques du conseil et du comte vu qu’il en est à sa tête et je veux la tête du crétin ayant été dire au connétable que je faisais partie des lions de Juda ainsi que mon époux.
Nous avons comme tous duchés une liste concernant les membres des organisations de brigand et jamais je n’ai pu voir mon nom ou encore celui de mon époux sur celle-ci.
Vous pensez que j’aurais pu être au conseil champenois pendant je ne sais combien d’année si j’avais été un brigand ?
Ceci dit je suis au regret de vous dire que contrairement à ce que vous pensez, vous avez tout à prouver. Ce n’est pas parce que vous êtes élue que vous devez maintenant ne plus faire vos preuves. On doit au contraire en faire encore plus.

Enfin bref, cela n’a rien à voir dans cette situation, et pour le coms, j’ai tout mon temps. Il a de la chance d’avoir envoyé en éclaireur un de ses conseillers, il échappera à la foudre, bien que je serais beaucoup moins tendre avec lui qu’avec vous vu que vous ne dirigez point ce conseil.


Elle se leva et jeta un regard par la fenêtre, souriant en apercevant la silhouette qui s’éloignait avec sa monture.

J’ai comme l’impression que votre coms a du recevoir une missive du Béarn. Ma suzeraine m’avait avertie de son action. Une chance pour lui, elle est beaucoup moins volcanique que moi mais ce n’est point pour autant qu’il ne faut pas la prendre au sérieux…

Elle se rassit en souriant même si ce sourire n’était que façade. Elle n’avait qu’une envie, en finir au plus vite, laver son honneur et massacrer la personne ayant voulu lui nuire.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Ven 17 Juil - 0:32

Lily-jane a écrit:
[rp]Lily soupira. Biensur qu'elle comprenait la colère de la duchesse, mais ce n'était pas une raison pour s'emporter.

Elle aurait pu lui dire qu'elle n'était pas au courant, vu que le conseil était nouveau. Que la liste noire avait été faites par d'autre et que aujourd'hui elle n'en savait pas plus.

Les douaniers et le connétable n'avaient fait que leur travail, mais Lily n'était pas là pour chercher des excuses, aussi valables soient elles.


Je vous comprends. Je sais ce que c'est de se faire passer pour ce que l'on est pas aux yeux de tous. Et soyez assurée que cette erreur sera corrigée.

Elle esquissa un sourire

Ensuite je sais bien que j'ai des choses à prouver, mais tous ont toujours quelque choses à prouver. Je ne laisserai pas faire une injustice, croyez moi.

Je vais tout faire pour trouver le fin mot de l'histoire et savoir comment votre nom et celui de votre mari se sont retrouvés bafoués.
Peu importe le temps que ça prendra, je trouverai qui a fait ça. Vous avez ma parole.


Elle redigea quelques mots sur un parchemin qu'elle donna au garde à la porte. Celui ci partit aussitôt

Je vais essayer de faire au plus vite pour regler cet incident. Le Coms devrait bientot venir lui aussi.

Maintenant, acceptez vous en attendant, un rafraichissement. Cela n'est qu'une politesse et non un moyen de vous acheter n'ayez crainte


Elle esquissa un nouveau sourire, afin de bien montrer que cela n'était pas une reflexion moqueuse.[/rp]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Ven 17 Juil - 1:03

Maltea a écrit:
Maltea sourit. Qu’on la prenne pour ce qu’elle n’était pas, elle s’en fichait. Peu de personne pouvait se targuer de la connaître réellement. Par contre salir la seule chose à laquelle elle tenait c'est-à-dire son honnêteté et sa loyauté et la considérer comme brigand, ça non.
Qu’on dise d’elle qu’elle était idiote, qu’elle était une catin et autres, ça lui passait au dessus de la jambe mais là…


Je vous fais confiance, vous m’avez l’air d’être une personne d’honneur, je verrais bien si j’ai raison.
Je dois dire que je n’ai pas que des amis, que du contraire. Et je pense savoir que des personnes qui ne m’apprécient guère sont ici. Sait-on jamais, peut-être que cela vient de là. Ceci dit ce serait assez tiré par les cheveux.


La duchesse de Brienne éclata de rire quand la prévôt lui proposa un rafraichissement en précisant bien que ce n’était pas pour l’acheter.

Je pense que vous avez compris de toute façon que c’était mission impossible. J’accepte donc avec plaisir un verre, j’ai tellement parlé que j’ai la gorge sèche maintenant.
Maintenant j’espère que le Coms ne tardera pas trop parce que je ne vais tout de même pas passer la nuit ici, à moins que les conseillers dormant au château n’aient pas besoin de sommeil.


Elle lui sourit se disant qu’elle aussi avait grand besoin de sommeil.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Mar 21 Juil - 23:47

Lily-jane a écrit:
[rp]Lily sourit, plus franchement, ce qui détendit aussitôt ses traits, laissant de nouveau son jeune âge apparaître au grand jour.

Oui, je l'avais bien comprit... Je vous ai fait une promesse, et je la tiendrais, même si pour cela je dois chercher ma vie durant, ce qui me laisse de longues années de recherches, bien que j'espère vraiment trouver plus rapidement, je vous rassure...
Le Coms ne devrait pas tarder je pense maintenant...


Elle sourit à nouveau puis fit signe au garde. Celui ci s'approcha rapidement et Lily lui demanda d'aller chercher des rafraichissements.
Il la regarda un instant interloqué, car cela n'était pas dans ses fonctions, mais personne d'autre n'était présent et Lily ne voulait pas faire patienter plus encore la duchesse. Aussi prit elle un air impatient en regardant le garde qui leva les yeux au ciel et s'executa. En même temps il connaissait un peu la jeune prévôte et la savait un tantinet capricieuse, mais respectueuse des autres.

Il revint quelques instants après chargé d'un plateau... Ne sachant pas quoi prendre en boisson, il avait posé deux chopes du liquide ambré que Lily affectionnait, puis deux coupes et une bouteille d'hypocras, ainsi qu'une jarre de jus de fruits frais.
Le tout accompagné de quelques gâteaux.

Il déposa le tout sur le bureau, puis retourna à la porte après que Lily l'eut remercié d'un grand sourire.


Et bien, l'on peu dire que nous avons le choix... Que désirez vous? Bière, Hypocras ou jus de fruits?[/rp]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Mar 21 Juil - 23:47

Ryan_ a écrit:
[rp]Ryan qui était enfermé dans ses bureaux depuis quelques jours dormant a peine quelques heures sur la banquette qu'il contenait, avait reçu la visite de plusieurs de ses conseillers au sujet d'une Dame Champenoise qui faisait sacndale en place de Toulouse. Utilisant des noms stupides d'oiseaux inutiles et irrespectueux envers le coms et ses conseillers.

Il avait également reçu une lettre du Duché de Champagne et une autre du Béarn.... Il avait décidé de finir les dossiers qu'il avait en cours avec son Altesse Armoria et avec Rome ce qui d'ailleurs n'étaient pas une mince affaire..... et de revenir sur le dossier dit "Duchesse Maltea"

Dès qu'il fut près il convoqua tout les protagonistes dans son bureau, Le Connétable, Le prévot puis le Porte Parole qui présent lors des joutes verbale insolante de la duchesse avait tout entendu pour qu'il lui rapporte au mot près les propos dont elle avait fait preuve.

Il demanda la liste noir Toulousaine afin de l'étudier.

après plusieurs heures a s'expliquer avec ses conseillers, et avoir envoyé plusieurs fois sa Lily calmer la dame, il prit deux décision immédiate et une qui se ferait sur le long terme.

Il demanda au Connétable de lui rediger pour la Duchesse, une lettre d'excuse qu'il lui donnerai lui même, Comte de Toulouse en main propre et puis en second lieu il échangerait avec son calme habituelle quelques mot avec elle.
L'autre décision était réservée au prevôt a qui il dicta un ordre de travail concernant cette enquête qu'il voulait des plus sérieuse...

Il rédigerait après tout cela une lettre a la duchesse reignante de Champagne. pour le Béarn il avait déjà réglé cette histoire avec la Comtesse en poste.

Ryan sorti donc de son bureau et alla a la rencontre de la personne qui d'ailleurs grace a sa Lily ne s'époumonnait plus sur la place de Toulouse.



Bonjour votre grâce, je me présente Ryan Kamps VII Coms de Tolosa pour vous servir...

Je viens à vous après avoir été alerté par mes conseillers de votre présence et de vos attentes. Cela a demandé un peu de temps car comme vous le savez, ayant été dans plusieurs conseils, que les charges de travails sont parfois très très prenantes certains jours.
Et puis je ne voulais pas venir vous voir sans certains éléments pour ne pas vous faire perdre de temps.

Donc en premiers lieux je vais vous lire et vous donner les excuses publique rédigée par notre Connétable.


Ryan lu le velin....

Citation :
Aldin de Thau s’était absenté pour des affaires urgentes quand il pris connaissance de l’ampleur de l’affaire du refus de lance.

Ne pouvant se rendre sur place, il transmis au Comte une missive cachetée :

Moi, Aldin de Thau Connestable du Comtat de Toulouse présente officiellement ses excuses pour la méprise dont à été victime Dona Maltea Duchesse de Brienne, vicomtesse de Jaulges, dame de Menneville et son époux.

Néanmoins, je tenais à préciser que je suis toujours resté courtois quant aux échanges de courrier que nous avons eu et je ne vous ai nullement accusé de quoi que ce soit. J’ai toute confiance en notre Prévost pour faire la lumière sur cette affaire, car les vrais responsables de votre fichage aux casiers judiciaires sont les douaniers qui ont inscrit ces éléments et ce n’est certainement pas les douaniers toulousains qui l’ont fait. Les vrais coupables devront être connus et châtiés.

Quant à vérifier la véracité des casiers judiciaires, je ne vous apprends rien en vous disant que c’est impossible pour le travail quotidien des douaniers et du Connestable. Je n’ai fait que mon travail en me basant sur un fichier censé être à jour et fiable.

Le Connestable champenois se devait aussi de garder confidentielle, la missive à caractère professionnel que je lui ai transmis sans l’autorisation de ma part de la divulguer.
En territoire toulousain, la circulation et création de lance ne sont pas un droit mais sont soumise à autorisation que le Connestable n’a même pas obligation de motiver.

Qu’importe ce que vous pensez de mes douaniers ou de ma personne, je pense êtres un homme d’honneur et j’assume l’entière responsabilité de ma décision.

Par conséquent, je dépose ma démission de mon poste de Connestable du Comté toulousain séance tenante auprès de sa grandeur le Comte Ryan et lui souhaite bonne chance pour mon remplacement en ces temps de retraites nombreuses.

Souhaitant votre honneur sauve et votre satisfaction grande je vous souhaite bonne continuation dans votre route.

Aldin de Thau
Connestable Comtat Tolosa

Il lui tendit ensuite le document.....et reprit


Sachez cependant que je refuse et cela au devant de vous la démission de notre Connétable, en qui j'ai toute confiance, tant en tant qu'homme qu'en ses capacités de travail.
Certe il y a erreur, et certainement pas des moindres, mais sa seule erreur à lui, est d'avoir fait confiance a la liste noir ecrite en nos bureaux de sécurité par d'autre que lui .
Ceux qui en avaient la charge l'on rédigés semble t'il avec des erreurs mais ils ne l'ont pas non plus redigés seuls.... les connétables et les douanes des autres Comtés et Duchés leur on donné ces renseignements.

Il n'en demeure pas moins que je ferais lumière sur cette affaire mais n'en tiens aucunement responsable le conseil actuel qui n'est en place que depuis peu.

Maintenant recevez mes excuses personnel en tant que Coms de Tolosa pour les désagréments, que vous on causés ces incidents et cette attente.

Cependant..... je reviendrais sur certains de vos propos qui malgré vos titres et votre position ou tout ce que vous voulez, n'auraient point du justement du a cela avoir eu lieu.

En effet Votre statut ne doit vous empêcher et ce quoi qu'il arrive de faire preuve de sagesse, et de respect envers quiquonque.
Qu'il soit de la noblesse ou du peuple en Toulouse tout le monde a le droit au respect et il est innacceptable pour moi d'avoir entendu de votre bouche, Vôtre Grâce des mots que même les simples gens de notre Comté n'oseraient s'échanger entre eux.

Même si je comprend votre colère, celle ci aurait du pouvoir s'exprimer dans la sagesse et le respect de chacun.

Et sachez quoi que vous puissiez dire et pensez que le conseil de Toulouse ainsi que tout les précédants ont le droit a autant de respect que celui de Champagne ou d'ailleurs.

Il ne faut jamais oublier d'ou l'on vient ni ou l'on va, ne jamais oublier ou l'on est né et ou l'on mourra et surtout ne jamais oublié par ou il a fallu passer pour être ce que l'on est !!!!!

Et tout cela votre Grâce passe par le respect de tout homme, de toute personne surtout si l'on souhaite avoir soit même le respect.
Car dans la vie la meilleure récolte est celle que l'on a sèmée pour le bien que l'on fait, que l'on dit et que l'on apprend de tout homme.

Sur ces entres faits, je vais devoir vous laisser et retourner a mon travail celui pour lequel le peuple de Toulouse m'a élu, je vous souhaite la bonne route pour la suite de votre voyage et vous promet de mener à bien l'enquête qui a fait amener cette erreur a votre encontre.
[/rp]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1655
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   Mer 22 Juil - 0:06

Maltea a écrit:
Les rafraichissements arrivèrent et Maltea opta pour un hypocras. Elle allait y gouter lorsqu’un homme fit son apparition. Une grimace de surprise apparut sur le visage de la jeune blonde. Ainsi donc c’était le comte de ce comté de fous… il ne se serait pas présenté, elle l’aurait pris pour un commis de cuisine vu son accoutrement. C’est vrai qu’on lui avait parlé de ce coms, qui préférait traiter les gueux comme des nobles et rabaisser la vraie noblesse. On lui avait rapporté aussi qu’il voulait refuser le fief de retraite auquel il avait droit à la fin du mandat… ca elle aimerait bien le voir… ils disaient tous la même chose et comme des bêtes voraces, prenaient titres et fiefs et changeaient leur façon de penser… Chelles en était l’exemple en Champagne.
Elle l’écouta bablater… il se prenait vraiment pas pour de la crotte celui là, alors qu’elle savait qu’il avait été chouiner un peu partout apeuré de ce qu’elle pourrait faire. Cela l’avait bien fait rire mais bon… rien qu’a le voir, elle avait compris qu’il n’avait pas la carrure pour gouverner. Ici il faisait ses grands airs… et lui collerait un procès si elle le malmenait.


Pour me servir tiens donc… je vous prierais de ne point dire n’importe quoi pour vous donner la constance d’un homme sur lequel on peut compter. Vous n’avez pas été capable de tirer cette histoire au clair et vous essayez tant bien que mal de me faire avaler une couleuvre. Vous auriez pu la tuer cela m’éviterait des maux de ventre.
Concernant votre connétable qui a demandé sa démission ? Surement pas moi ! Cela ne me dérange pas du tout que vous gardiez dans votre conseil des personnes qui vous ressemble. Ce n’est point mon conseil que je sache et encore moins mon comté.
Ce que je vois moi, c’est que vous vous pensez sorti d’affaire, mais ce n’est guère le cas.
Ce ne sont point des excuses publiques que cela, mais des excuses sur un bout de parchemin, venant d’une personne n’osant même pas montrer le bout de son nez et ce dans un bureau ou personne n’entend rien de rien. Si cela est public pour vous et bien, je vois que vous ne connaissez point la signification des mots que vous utilisez, je plains votre peuple.
En guise d’excuse vous continuez à m’insulter… et bien je vais donc rendre une visite de courtoisie au héraut de ce comté afin de me faire justice. Si vous passez au-delà et bien je me dirigerais donc vers le roy d’armes.
Vous pensiez sincèrement que vos insultes à demi mot allaient passer inaperçues ?

Enfin bref, je vais prendre congé, j’aurais aimé vous dire vos quatre vérités en face mais à quoi bon ? Je sais très bien que rien ne sera fait, vous préférez remettre la faute sur les duchés et comtés voisins alors que je n’ai eu aucun souci avec eux et que j’ai pu traverser depuis la Champagne sans que je ne reçoive une quelconque interdiction. De plus à tous les coups je finirais en procès pour diffamation alors que je suis la victime mais bon c’est bien connu, c’est le seul moyen que les lâches ont pour se défendre face à la vérité.
Votre comté est réputé pour malmener la noblesse, je ne vois que cela. Vous mentez pour les salir et bien un procès pour TOP verra le jour vu que vous n’avez daigné répondre à mes demandes. C’était si compliqué que cela que des excuses publiques soient faites ? Au moins lumière sera faite lors de ce dit procès.


Merci damoiselle pour cet hypocras et bonne continuation.

Maltea prit congé du coms et de la prévôt et se demanda où trouver le héraut. On lui avait dit qu’il se nommait alchimiste1, elle finirait bien par le dégoter quelque part.




[hrp : désolé de faire partir mon perso comme ça, d’ailleurs j’ai supprimé plein de point auxquels le coms aurait du répondre, mais je l’avais mise en retraite et là je dois la faire quitter le comté de Toulouse, je n’aurais donc plus accès à la gargote toulousaine. Encore pardon de clôturer ainsi cet rp.]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti   

Revenir en haut Aller en bas
 
[rp à Toulouse] Quand un comté est gouverné par une bande d'abruti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stage de 2 mois a la BM saint cyprien de Toulouse
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...
» Quand un instit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Le chateau de Brienne :: Tour Sud - Bibliothèque-
Sauter vers: