Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 20 Sep - 14:19

Maltea qui se reposait dans le salon, fut dérangée par l'annonce de l'arrivée du héraut es généalogies. Elle se redressa et mit de l'ordre dans sa chevelure et s’en voulut d’avoir une fois de plus pleuré. Lorsqu’elle était seule, elle se laissait bien souvent aller aux larmes et ses yeux gonflés trahissaient sa faiblesse. Elle n’aimait pas se montrer vulnérable, trop de rapaces rodaient autour d’elle et elle ne les laisserait jamais une parcelle de terrain où avancer afin de la démolir.
Elle se sentait en sécurité à Brienne, entourée par des personnes de confiance qui la connaissait bien.
Elle prit une position plus digne en faisant entrer le héraut. Encore un moment difficile à passer pour elle. La duchesse avait beaucoup de difficulté à retenir ses larmes lorsque l’on évoquait le nom de son époux.
Ils avaient vécu une histoire d’amour comme peu pouvait s’en vanter, et le départ de Richard laissait en elle, un vide atroce qu’elle comblait pas un acharnement au travail. Sauf que cela la laissait sans force à la fin de la journée et que cela empiétait sur son caractère qui n’avait jamais été facile.
Patiemment, elle attendit que le héraut fasse son entrée.


Merci Cerberos, fait donc entrer Mnémosyne je te prie et demande à Margaut d'apporter de quoi mettre à l'aise mon invité.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Lun 21 Sep - 12:03

Felian, le capitaine, les soldats de la prévôté et ls gardes de Brienne traversèrent la forêt de Brienne sous la pluie qui s'était mue en bruine. Il émergèrent soudain à l'orée. Devant eux s'élevait le château que Felian avait entr'apperçu au-dessus de la cime des arbres. On les fit pénétrer les enceintes, gravir des couloirs. Derrière eux s'activaient une armée de serviteurs qui nettoyaient les dalles tout convertes de fange par leurs pas. Ils débouchèrent devant une porte. Un serviteur les annonça et le capitaine les présenta à un dame qui devait être Maltea Wagner. Felian entra dans le salon lorsqu'on le lui demanda et s'inclina profondément devant cette femme.

Madame, je suis Félix Barrauld, dit Mnémosyne, Héraut d'armes royal ès généalogies. Je me condouloie sincèrement avec vous. Je sais, pour avoir jà traversé telle peine, la douleur que vous ressentez. J'ai emporté avec moi le testament de feu votre époux. Nous pourrons commencer l'ouverture quand vous le désirerez.

La femme avait pleuré, ses yeux étaient gonflés. Felian la regarda avec l'air le plus grave qu'il pouvait se donner. Il ne réussissait pas à prendre l'air hautain qu'il affectait parfois. L'humanité le rattrappait cette fois. Il agirait en être humain et non en représentant de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mer 23 Sep - 15:41

Maltea se leva finalement pour accueillir le héraut.

Je suis Maltea Wagner, épouse de feu le duc Richard Wagner. Je vous remercie pour vos paroles, il est vrai que la douleur même si on la cache ne laisse guère de moment de répit lorsque l’on perd un être cher à nos cœur.

Si vous êtes prêt, je le suis aussi. Vous avez du faire une longue route et j’ai donc fait mander de quoi grignoter et vous abreuver messire.

Je… enfin je ne suis guère au courant de comment se fait tout cela, donc je vous laisse faire.


Elle lui présenta un siège et reprit place elle aussi sur le fauteuil. Elle était mal à l’aise. Elle savait que ses yeux trahissaient, et son chagrin et sa détresse. Autant elle était femme plus qu’indépendante et forte, autant en cet évènement, elle se sentait petite et faible.
Depuis qu’elle avait noué une relation d’abord amicale et puis amoureuse avec Richard, ils ne s’étaient plus quittés. Quand on en voyait un, on savait que l’autre n’était jamais loin… elle avait fini par s’habituer à toujours avoir son époux à ses côtés et son absence se faisait cruellement sentir. Elle ne pouvait nommer le vide immense qu’il avait laissé au sein même de la mesnie même si c’était elle qui s’occupait de tout de son vivant. Que dire de celui qui s’était fait en son cœur…


Elle vit entrer un serviteur qui déposa un plateau devant eux.
Maltea le congédia et servit elle-même le héraut.


Tenez, cela vous calera quelque peu l’estomac. D’ailleurs à ce propos, je tiens à ce que vous restiez au château. D’après ce que l’on dit, la pluie ne va pas se calmer et la nuit risque d’être mouvementée. Et vu l’heure, je préfère vous savoir en sécurité au château plutôt que sur les routes. Je ne tiens pas à voir une autre personne trépasser sur les terres de Brienne.
Vous êtes donc convié au repas de la famille ce soir, vous êtes ici le bienvenu.


Elle lui sourit légèrement, attendant les directives concernant le testament, même si elle savait déjà de quoi celui-ci retournait. Son époux ne lui cachait quasi rien, hormis des bêtises sans réelles importances qui auraient pu ennuyer son épouse.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Jeu 24 Sep - 23:40

Felian prit place dans le fauteuil que lui présentait la duchesse. Elle semblait lasse. Ses paroles étaient comme dépourvues d'une partie de leur vie. Elle qui devait être d'habitude une femme pleine de vie, bouillonnante, paraissait gravement mutilée, on lui avait ôté une partie d'elle-même. Felian prit de quoi calmer la faim qui lui tenaillait l'estomac et reporta son attention sur la duchesse.

Madame, vous semblez exténuée et je n'oserais pas vous imposer une douloureuse épreuve ce soir même. Comme vous me proposez de rester pour la nuit, je suggère que nous procédions à l'ouverture du testament demain, après le dîner (NB : entendre déjeûner). Les esprits seront tout à plein éveillés et les ventres repus ce qui nous évitera les désagréments de nos corps criant famine. Pour la cérémonie il faudrait réunir tous les membres de votre famille et ceux que vous jugerez utile d'inviter.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 27 Sep - 22:40

Maltea l’écouta et opina de la tête. Il avait raison, elle était plus que fatiguée et si elle pouvait encore reculer cette épreuve, pourquoi pas…

Cela me convient messire, nous ouvrirons donc le testament demain. Votre chambre a été préparée, je vais vous y faire conduire.
Pour la famille… il ne reste que moi et ma fille qui est encore un bébé, et les personnes qui étaient proches de mon époux. Son frère jumeaux est décédé le même jour que mon époux, assassiné…
Il lui reste sa mère et ses soeurs mais…


Le silence se fit dans la pièce avant d’être de nouveau rompu par la duchesse.

Sa mère l’a renié, est-ce important de la faire venir ici ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 4 Oct - 15:59

Felian bougea un peu dans son fauteuil pour être bien en face de la duchesse et reprit.

Madame, je gage que vous connaissez le contenu du testament. Que madame la duchesse douairière soit présente ou non, si elle est couchée sur le testament, elle héritera, dans la mesure de la légalité de la décision. Je laisse à votre soin de réunir ceux qu'il vous plaira.

Il se leva.

Madame, avec votre permission, je vais prendre congé de vous. Je pense que vous êtes bien fatiguée et que vous avez besoin de repos avant le souper.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 4 Oct - 18:54

Maltea acquiesça de la tête à la demande du héraut.

Je vais vous accompagner jusqu’à vos appartements. Si vous voulez bien me suivre.

Elle se leva et quitta le salon, le héraut dans son sillage. Une fois accompagné, elle retourna au bureau afin de savoir qui faire appeler…

Le lendemain au salon pour l’ouverture du testament.

Les proches de la famille Wagner étaient présents. Elle avait averti depuis un moment les amis proches de Richard, qui de toute façon devaient être présent pour l’enterrement.
Elle s’installa aux côtés de sa vassale et attendit l’arrivée de Félian.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Florence la douce

avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 4 Oct - 18:59

Florence avait prit place aux côtés de sa Suzeraine.
Elle glissa quelques instants sa main dans la sienne tâchant par ce geste simple de lui donner un peu de courage en ces moments si pénibles.
Elle observa le Hérault et attendit sans sourciller les premiers échanges de circonstance.
Brienne pleurait depuis des jours déjà et Florence espérait que de là où était le Maitre, il veillait sur eux tous.
Revenir en haut Aller en bas
Lylla
Dame de Compagnie
Dame de Compagnie
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 4 Oct - 23:51

La duchesse l'avait priée de les rejoindre au salon. Lylla après avoir vérifier sa tenue, passa par la chambre de Rafaella. Conformément aux instructions qui avait été donné, l'enfant avait été apprêté. En digne bébé de quatre mois, elle reposait dans son berceau, babillant tranquillement pendant qu'une domestique vaquait dans la pièce à ses occupations, gardant un oeil attentif sur la petite fille.

Lylla salua d'un léger signe de tête avant d'aller prendre la petite puce.


Vient mon petit poussin, ta maman nous attend... et je crois qu'elle aura besoin de t'avoir à ses côtés.

La dame de compagnie de la Duchesse de Brienne, installa confortablement le bébé dans ses bras comme elle l'avait fait avec son fils, et le faisait encore souvent avec sa filleule, puis quitta la chambre en direction du salon, où elle était attendu.

D'un pas prudent, elle traversa le château et se dirigea vers le salon. Après avoir frapper d'une main légère pour annoncer sa présence, elle ouvrit la porte. Resserrant les bras autour de son précieux fardeau, elle adressa une courte révérence aux deux femmes, accompagné d'un léger sourire et alla discrètement se placer à côté de Maltéa afin qu'elle puisse avoir sa fille auprès d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Lun 5 Oct - 11:24

Dans la chambre qu'on lui avait apprêtée, Felian enfila son pourpoint azuré, s'assurant qu'il était bien tiré. Il se vêtit ensuite de son tabar d'azur fleudelisé d'or, les côtés les plus courts tombant juste au-dessus des coudes, et les longs pans flottant devant et derrière. Sur le tout, il pendit à son cou son émail d'or aux armes de la France. Après avoir mis sa toque de celours noir, il s'assura que tous les papiers dont il avait besoin étaient réunis dans sa sacoche de cuir. Il prit un caducée et sortit de la pièce. Dehors, les deux soldats de la prévôté attendaient. Il remis sa sacoche à l'un.

Je vous confie ceci. Portez-la partout avec moi et protégez-la. Cette sacoche est sous scellée. Je suis seul habilité à l'ouvrir. Suivez-moi.

S'assurant une dernière fois que ses vêtements étaient bien tirés, il marcha en direction du salon où se déroulerait l'ouverture du testament. Il laissa un garde entrer dans la salle et y pénétra à sa suite. Quelques personnes étaient déjà assises. Il se dirigea vers la duchesse Maltea et mit un genou à terre devant elle.

Madame, plaise à Votre Grâce de nous écouter, Mnémosyne, héraut d'armes de Sa Majesté le Roy de France Lévan III de Normandie, pour la lecture du testament que feu votre époux remis autrefois à nous, notaire et tabellion de la noblesse de France. Qu'en vertu des pouvoirs que nos souverains les Roys de France nous confièrent depuis Philippe le sixième par édits et ordonnances, nous règlerons la succession de feu votre époux conformément à ses dispositions testamentaires, nonobstant toute clause illégale.

Sur un ton moins solennel, il ajouta.

Madame, nous pouvons commencer l'ouverture quand il vous plaira. Manque-t-il des témoins ?
Revenir en haut Aller en bas
Cerberos
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Lun 5 Oct - 16:13

Le souper venait d'être terminé lorsqu'il reçu un pli de Maltea, lui indiquant de se rendre sur le champ dans le Salon des appartements du Château de Brienne...
Prenant au pied de la lettre cet ordre, il s'y rendit, accompagné de ses quatre gardes habituels qui se postèrent à l'entrée... L'on est jamais trop sûr de rien, et trop de sécurité était préférable à un trop peu...

S'inclinant respectueusement devant Maltea, saluant d'un hochement de tête Florence et Lylla qu'il accompagna d'un léger sourire, puis tout aussi courtoisement le Héraut, il se dirigea derrière la Duchesse, comprenant le pourquoi de cette réunion...
Ecoutant attentivement la cérémonie, Cerberos pouvait penser avec mélancolie le temps où il pouvait accompagner feu son Maitre...
Revenir en haut Aller en bas
Koroseth
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 31
Localisation : Clermont en Champagne
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Lun 5 Oct - 21:47

Maltea l'avait fait appelé il y a peu et il avait stoppé toute activité pour se rendre à Brienne. Ce n'était plus comme avant... il manquait ce petit quelque chose qui lui donnait le sourire à chaque venue. Maltea le gardait dans la GM de Brienne et il en était content. Il se plaisait ici. En revanche, cette venue n'était pas la plus plaisante car il s'agissait de l'ouverture du testament de son seigneur et maître qui allait se passer, ce jour.

Il salua Maltea en premier, sans rien dire, puis salua discrètement les autres personnes présentes. Enfin, il patienta en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Gnia

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mar 6 Oct - 1:56

Recevoir missive de Maltea lui apprenant le décès de Richard avait provoqué chez la Vicomtesse de Bapaume un moment de flottement. Elle l'avait si peu connu, et en dehors des inimités artéso-champenoise et ce que le fils du Bleu représentait, elle avait apprécié l'homme. Ne serait-ce parce qu'il avait apprivoisé Maltea et semblait la rendre heureuse. Long soupir. Comme le Très Hauct était dur avec les enfants de son peuple... Sourire ému, à la pensée du voyage de Maltea et Richard à Arras, de l'anoblissement de cette dernière, du mariage, de la naissance de Rafaella, de la visite en Béarn, de l'incident de Toulouse... Un an presque jour pour jour, que les deux anciennes régnantes des voisins ennemis s'étaient rencontrées... Un an d'une longue et solide amitié forgée sur les cendres encore chaudes de la deuxième guerre de Compiègne, se nourrissant de la haine commune de ceux qui se complaisent à souffler sur les braises...

Dès qu'elle s'était remise de ses couches, Agnès avait fait préparer son voyage pour Brienne. Venir irait aussi vite qu'une laconique missive de condoléances et être présente était la moindre des choses qu'une suzeraine pouvait faire pour ses vassaux. Rendre hommage au mort et soutenir la veuve.

Eternel conciliabule avec les gardes à la poterne. Ceux là se faisaient un malin plaisir à faire des difficultés dès que les armes artésiennes de la Saint-Just apparaissaient aux portes du domaine. Cette fois-ci, elle y vit un ultime pied de nez du petit fils de Caedes et elle les laissa faire, sourire détaché et regard lointain.

Allure soutenue tandis qu'on la guide dans le château jusqu'au petit salon où l'on va procéder à l'ouverture du testament. Regard circulaire quand elle entre discrètement dans la pièce. Tout le monde semble réuni, visages graves. Mnemosyne vient d'achever sa phrase. Elle adresse un signe de tête pour saluer l'assemblée, figures connues ou juste aperçues. Puis elle se dirige droit vers sa vassale. Un long regard échangé, qui se passe de mots, ceux-ci viendront plus tard. Et comme toujours lorsqu'elle est émue, Agnès reste debout, se glissant derrière le siège de Maltea, et posa sa main sur son épaule, comme si ce simple geste pouvait la protéger de tout ce qui allait s'abattre sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
quasi

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mar 6 Oct - 18:20

Elle avait lu et relu..et pour la première fois elle regrettait les mots amers et jaloux de son amie. Elle aurait tout donné pour que la lettre soit un tissu de mensonges comme la précédente..Richard et son besson...Mort tout deux..elle l'avait vu quelques mois auparavant, beau, sur de lui, aimant...Gabriel lui..elle avait craint pour sa vie et avait espéré que la peur d'Aristote l'empêcherait de commettre un acte contre nature.

Voila que les deux fils de Kurt l'avaient rejoint.

Contre la volonté de William qu'elle avait fait faiblir, sous la contrainte de ne point bouger d'un pouce durant le voyage et de refréner toutes tentatives de séduction entrainant de dangereux mouvements, ils avaient pris la route. Brienne était loin, bien loin pour une femme presque a terme. Mais elle voulait être là, leur dire qu'elle les aimait comme une amie peut aimer...Elle pensait à Kurt tout au long du chemin..Amour sans geste, respect et admiration ils ne s'étaient pas connu comme elle l'avait souhaité mais elle savait que dans les limbes obscures de la mort, il savait, il l'aimait.

L'écossais , lui, n'était pas gros d'un enfant, c'était certain! des "on n'aurait pas du" entrecoupé de " tu me fais faire des sottises" suivis souvent par "Quasi Wallace tu n'es qu'une inconsciente" et le tout ponctué de "je t'aime mais tu es impossible" n'avaient cessé d'agrémenter le voyage. Il s'agitait, bougeait dans la voiture louée pour l'occasion, ne tenait pas en place.

Brienne enfin, après cinq jours a vive allure, et cinq nuits au même rytme.

Une auberge pour se reposer quelques heures près du chateau, se changer pôur ne pas avoir l'air d'être venu a pied ou sur un âne, se parfumer pour combler le manque de bac d'eau et de commodités, expliquer a l'écossais que non, on ne se promène pas a moitié nu à l'enterrement de ses amis, ajouter que non, même aux ouvertures de testaments on doit mettre une chemise..partir enfin vers Brienne et y arriver.

Se présenter, être regardé de travers..attendre que l'écossais fasse retentir son accent pour être reconnu...voir le garde hésiter..enfin entrer.

Silence pesant à la hauteur de son coeur lourd ou de son ventre...Elle entra suivit de l'écossais. Elle ne connaissait réellement que Malt et immédiatement son regard se porta sur son amie. Le chagrin avait fait son oeuvre, ne cachant pas la fatigue et la douleur.

en un instant elle imagina sa vie sans William et égoïstement se rassura en lui jetant un regard discret. Elle savait combien la sulfureuse Maltea aimait Richard. Seul un homme comme lui avait pu combler ses passions et ses désirs, de cela elle était sure. Savoir qu'il n'était plus là, que Gab n'était plus dans le château provoqua une affreuse douleur qu'elle tentait de cacher.

Quoi dire à une femme qui vient de perdre sa raison d'être..les deux amies n'avaient jamais eu de gestes amicaux, tendres. Elles étaient certainement bien plus a leur aise dans des crises de jalousies accompagnées de gifles que dans des effusions d'affection. Pourtant Quasi aurait voulu être près d'elle. Elle n'en fit rien.

Elle ne trouvait pas les mots, et les secondes passaient ,durant une éternité. Un salut de la tête a chaque personne présente, elle s'avança de quelques pas en direction de la veuve.

Maltea..je connai...

Non elle ne connaissait pas son chagrin même si elle même avait perdu un jour celui qu'elle avait adoré.

...je suis là.

Elle recula, espérant trouver le torse de son époux pour s'y adosser avant de tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Braveheart

avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : En voyage
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mer 7 Oct - 15:32

Tête de mule, c’était bien ce qu’elle était. Une vrai Mac Gregor. Il comprenait bien les sentiments qui l’animait, mais dans son état. Enfin, il avait fini par céder, en route pour la Champagne. Après un voyage tumultueux ils arrivèrent. Et c’est une fois les épreuves du voyage passés qu’elle faillit s’évanouir. Se tenant tout près d’elle il la retint avant qu’elle ne s’affale.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mer 7 Oct - 23:25

La main de florence dans la sienne ne lui apporta pas tout le réconfort voulu. Mais qui aurait pu hormis… Richard…
Sa dame de compagnie arriva avec Rafaella. Maltea la salua et fit un triste sourire à sa fille. La pauvre petite ne connaitrait jamais ce père qui l’avait tant souhaitée. Elle n’avait pu partager qu’une très infime partie de sa vie avec lui. Elle regrettait ce voyage dans le sud qui l’avait séparé de sa fille. Mais ils ne se doutaient pas un seul moment à cette époque joyeuse que la mort le faucherait aussi rapidement.
Le héraut fit son entrée… les doigts de la duchesse se crispèrent sur les accoudoirs de son siège. Elle se répétait sans cesse, ce n’est qu’un mauvais moment de plus à passer, tient bon, ne pleure pas devant eux, il y a trop de monde pour ça… tu es forte, tu vas y arriver.
Elle ouvrit un peu grand ses yeux comme afin de contrôler ses larmes, ses yeux lui piquant, signe annonciateur de la rivière salée.
Il s’approcha d’elle et mit genoux à terre. La duchesse le regarda sans rien dire, acquièsant juste de la tête à ses paroles. Sa gorge nouée, lui faisait peur. Elle avait l’impression qu’elle lui brulait et que si elle ouvrait la bouge, un flot de sanglot serait libéré. Cependant elle ne pouvait pas continuer à se taire. Cerberos et Koroseth avaient eux aussi pénétrés dans le salon et elle les salua de la tête.


Logiquement tout le monde est là. J’ai prévenu par missive des amis proches mais je ne sais s’ils se déplaceront vu la distance et les « états ».

Alors qu’elle prononçait ces mots, la porte s’ouvrit et relevant la tête, Maltea vit apparaitre la silhouette familière de sa suzeraine. Elle se sentit un peu mieux, Agnès savait comment la soutenir, bien souvent elle l’y avait aidé dans les moments durs de sa vie.
Deux regards qui se croisent, aucun échange de parole mais tout est dit. Les deux jeunes femmes n’avaient pas besoin de s’épancher pour savoir ce à quoi l’autre pensait. Elles s’étaient de suite comprises et ce dès leur première rencontre. La duchesse à l’époque sur le trône de Champagne et la vicomtesse sur celui d’Artois. Alors que tout les séparait, une amitié solide était née. L’un comme l’autre serait toujours là en cas de besoin pour l’autre. Il avait été évident que la fière Maltea devienne la vassale de la vicomtesse…
Elle la sentit se glisser derrière elle et la chaleur que dégagea sa main posée doucement sur son épaule, lui donna le courage d’aller de l’avant et de passer cette épreuve le plus dignement possible.

Une autre personne et non des moindres fit à son tour son entrée. Son cœur se serra, se rappelant des mots durs qu’elle avait prononcés envers sa vieille amie. Jalousie maladive, mais Quasi la connaissant n’en avait pas pris ombrage. Elle connaissait le caractère ombrageux et volcanique de la duchesse de Brienne ainsi que l’amour incommensurable qu’elle portait à Richard. Elles avaient partagés certaines choses qui dans un sens les avait forgés toutes deux.
Elle était accompagnée de son époux et en voyant le gros ventre de sa future vassale, le doute n’était plus permis. Le calcul fut vite fait et en effet, elle était enceinte lorsqu’elle s’était déplacée pour ses épousailles.
La future mère arriva devant elle et lui fit un pale sourire. Quasi avait l’air étrange mais elle la comprenait. Maltea elle aussi avait d’énorme difficulté à s’exprimer dans des cas comme celui-ci. Elle n’en tiendrait certainement pas rigueur à sa vieille amie. Et puis tout le monde savait qu’elles n’étaient guère, toutes deux, démonstratives.
Sa présence et ce même si Quasi ne s’en rendait pas compte, signifiait énormément pour la duchesse de Brienne.


Merci de votre présence Quasi, cela me... me touche énormément...

Elle salue l’époux de son amie et jeta un regard circulaire dans la pièce… mais où était donc cachée sa jeune belle-sœur ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Dim 11 Oct - 17:44

Logiquement tout le monde est là. J’ai prévenu par missive des amis proches mais je ne sais s’ils se déplaceront vu la distance et les « états ».

Felian acquiesça et se releva. À ce moment Béarn entrait. Il la salua d'un signe de tête et se dirigea vers sa place où une table l'attendait. Il s'assit sur l'escabelle, le garde de la prévôté portant le testament se plaçant à côté de lui. Il reçut le testament et le posa devant lui. Il sortit de sous son tabard un petit coutel qu'il posa à côté, une plume et du papier. Il entreprit alors de tailler sa plume. Les copeaux neigeaient sur la table ; il les écarta d'un mouvement de la main, d'un geste ample, inconscient. Il n'aimait pas ces cérémonies. Il se sentait mal à chaque fois, un malaise montant, stagnant comme de l'eau qui croupit dans quelque mare vaseuse. Et faire un geste était comme plonger un bâton dans cette mare et retourner la vase dans l'eau glauque. In en avait presque la nausé. C'était un office de faussoyeur. En fait, il bouchait les tombes, il disperçait les biens des défunts. Il faisait le dernier office des morts.

Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis.
Donne-leur le repos éternel, Seigneur, et que la lumière éternelle les illumine.

Il avait taillé la plume. Il la posa et regarda la salle. Tristesse. Tristesse devant l'éphémère. En somme, on porte des titres, des joyaux, des diadèmes, pour quoi ? Pour rien. Tout est vain puisque l'on meurt un jour. Pardonne, Seigneur, notre vanité.

Kyrie eleison; Christe eleison; Kyrie eleison.

Il se redressa légèrement et posa bien à plat ses mains sur la table. Il tourna sa tête vers la duchesse, triste, forte, veuve.


Ma Dame, pouvons-nous commencer ?

Entonnons le graduel.

Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. In memoria aeterna erit justus : ab auditione mala non timebit.
Donne-leur le repos éternel, Seigneur, et que la lumière éternelle les illumine. Le juste restera dans un souvenir éternel, duquel il n'a pas à craindre une mauvaise réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mer 14 Oct - 22:57

Maltea posa son regard sur Mnémosyne et le regarda préparer l’ouverture du testament mais sans pouvoir se concentrer sur tout ça. Ses pensées s’évadaient vers d’autres lieux.

Elle ne réagit pas tout de suite aux mots prononcés par le héraut ce n’est qu’après avoir entendu un « hum » venant de l’assistance, qu’elle hocha la tête en signe d’acquiescement.

Aucun mot ne voulait sortir. Elle avait une grosse boule dans la gorge bloquant toute parole. De toute façon, soit elle parlait mais les larmes couleraient, soit elle se taisait et se focalisait sur comment retenir la fontaine salée.

Pourquoi devait-elle par là ? Ils étaient heureux, malgré leurs disputes incessantes dues à leur jalousie réciproque, mais ils faisaient front ensemble devant l’adversité. Maltea avait l’impression d’avoir été amputée d’une moitié d’elle. Si elle avait su ça, elle lui aurait dit tout ce qu’il lui avait apporté depuis leur rencontre. Jamais elle ne l’aurait laissé partir seul…

Maintenant elle devait être forte, alors qu’elle n’avait qu’une envie, se cacher sous la couverture et en plus sortir de son lit. Richard était la seule personne devant laquelle elle était naturelle. Devant laquelle, elle se laissait aller à pleurer, à lui avouer ses doutes, ses faiblesses… maintenant, elle n’avait plus personne…

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Mer 14 Oct - 23:43

Après quelques seconde sans réponse, quelqu'un dans l'assistance s'éclaircit la gorge pour rappeler la duchesse dans le monde des vivants. Elle opina. Gardant son air de mare, presque ataraxique, bien que la nausée montât un peu, Felian entreprit de remuer la vase encore un peu plus. Il prit le coutel et brisa son scel vert qu'il avait posé pour sceller le testament. Pardonnez nous, Seigneur, car nous avons pêché, et nous sommes indignes de nous présenter devant Vous.

Absolve, Domine, animas omnium fidelium defunctorum ab omni vinculo delictorum et gratia tua illis succurente mereantur evadere judicium ultionis, et lucis æterne beatitudine perfrui.
Absouds, Seigneur, les âmes de tous les fidèles défunts de tout lien de péché, et que, secourues par ta grâce, elles méritent, Seigneur, d’échapper au jugement vengeur et de goûter aux joies de la lumière éternelle.

Lentement, Felian déplia le parchemin, et dans sa tête il entonnait, inconsciemment, le Dies Irae. Jour de colère ! en effet. Le Seigneur faisait tomber sur la terre un nouveau déluge. Et dessus son trône de Trônes, devant la cour céleste, il précipitait sur terre ses lumineux éclairs et faisait gronder le tonerre comme une avalanche dévalle la montagne. Il pourrait cependant se calmer, le testament était ouvert, on passait maintenant à l'Offertoire. Il lut alors, lentement, dignement.


Citation :
« Ceci sont les dernières volontés de Richard Wagner, Duc de
Brienne Vicomte de Jaulges et seigneur de Menneville, écrites dans le
cas où il ne reviendrait pas vivant de son voyage dans le sud, et
jusqu'à ce qu'un autre document authentifié et plus récent annule les
présentes dispositions.

Mes dispositions s'il m'advient par décision de Dieu de décéder sont les suivantes :

Pour mon corps, je souhaite être enterré à Brienne, auprès de mon père.
La cérémonie sera laissée au libre choix de mon épouse si elle vit
encore, de ma mère, ou de mon frère si les deux autres sont mortes.
Enfin, cela sera au libre choix de ma fille, ou bien de ma fille
adoptive, si tous les précédents sont décédés. »

Il s'arrêta. C'était la première clause. Il leva les yeux vers l'assemblée, comme requérant l'autorisation de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Ven 16 Oct - 13:37

Bien que la duchesse ait déjà pris connaissance de la teneur du testament lorsque son époux l’avait rédigé, entendre ses mots qu’il avait couchés sur le parchemin, lui fit mal.
Ce testament n’était qu’une prise de sécurité concernant leur voyage. Jamais elle n’aurait pensé que son époux décéderait. Elle-même n’en avait même pas fait. Maltea ne pensait pas à la mort, ils étaient jeunes, en bonne santé… qu’aurait-il pu leur arriver… tout avait été remis en question avec le décès de son aimé.

« La cérémonie sera laissée au libre choix de mon épouse si elle vit encore »… malheureusement, elle lui avait survécu. Cruelle était la vie. Elle avait séparé deux âmes sœur, brisant ainsi celui qui restait.
La jeune duchesse savait pourtant qu’elle devait vivre… vivre pour leur petite fille… vivre pour choyer la mémoire d’un homme hors du commun, vivre pour continuer à défendre son nom.
Sur toutes les personnes citées, seule la mère était encore en vie… et quelle mère…
Isaline, leur ainée avait disparut, Rafaella heureusement était là, même si elle ne comprenait rien à ce qui se passait… un mal pour un bien ? Certainement… plus tard, Maltea lui raconterait combien son père était le meilleur des hommes, elle s’en faisait la promesse.

Elle regarda Félian qui avait à peu de chose près, le même air qu’elle. Etrange… il ne connaissait pas Richard, ni même elle… on aurait dit que cela le touchait plus que de raison. Pourtant il devait être habitué à tout cela. Il était le gardien de la plupart des testaments de noble.
Prise de compassion pour la lourde tâche du héraut, elle lui décocha un pale sourire afin de motiver à continuer. Après tout, plus vite cela finirait, mieux ils se sentiraient et cela était valable pour toute l’assemblée.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Florence la douce

avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Sam 17 Oct - 22:10

Le moment était douloureux, pénible. Sa main se resserra sur celle de Maltea.
Ses yeux cernés regardaient le Hérault.
Elle écoutait sans entendre les premières phrases de ce testament.
Les dernières volontés de Ricw...Du Maître.
Elle avait l'impression depuis son décès de voyager entre mer et ciel.
Si seulement elle pouvait fermer les yeux et tout effacer! Rendre à sa Suzeraine son époux bien aimé...
Mais non! Rien de tout cela n'était possible! Elle était bien là aux côtés de Maltea, sa main dans la sienne....A écouter ce qu'elle n'aurait voulu entendre que bien des années plus tard.
Son coeur se serra d'avantage. Et ce sont des yeux emplis de larme qu'elle offrit aux regards environnants.
Revenir en haut Aller en bas
Koroseth
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 31
Localisation : Clermont en Champagne
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Sam 24 Oct - 1:55

Le silence concernant la suite du testament emplissait la pièce d'une atmosphère pesante. Que pouvait bien révéler la suite pour qu'il y ait autant de concentration de la part du Héraut, et tant d'attention de l'autre ? Koroseth attendait patiemment et silencieusement mais il devait bien avouer qu'assister à l'ouverture d'un testament n'était pas une épreuve facile pour la famille est les amis, autant que cela soit fait vite et bien (si l'on peut qualifier cela de bien...) afin que l'on puisse penser à autre chose par la suite.

Un rapide coup d'oeil à Maltea qui avait pris un air encore plus triste quand le Héraut avait évoqué l'enterrement de Richard. Puis, son regard revint se porter sur le personnage principal, et attendit la suite de la lecture en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Lylla
Dame de Compagnie
Dame de Compagnie
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Lun 26 Oct - 14:12

Elle ne savait si c'était la profonde tristesse qui émanait de toutes les personnes rassemblées dans le salon, ou simplement un petit chagrin passager, mais dans les bras de sa gouvernante Rafaella commençait à s'agiter, un début de pleurs se faisant entendre dans le silence pesant de la pièce.

Lylla fit passer l'enfant d'un bras à l'autre, la tenant droite contre sa poitrine, elle posa doucement la tête du bébé sur son épaule, ses lèvres venant embrasser le duvet de ses cheveux. Alors qu'elle la bercer doucement, la fillette se calma, tétant son poing qu'elle avait porté à sa bouche.
La jeune femme regardait pensivement le Hérault, combien de fois voyait il l'affliction des êtres qu'il côtoyait au travers de sa tache, Lylla soupira, pensant au vide que laissait le Maître de maison, au père que ne connaitrait jamais Rafaella et sentit son propre cœur s'alourdir alors que tous attendaient la suite de cette bien triste cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Felian



Nombre de messages : 12
Localisation : Loches/Touraine
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Sam 31 Oct - 12:02

Bien, entonnons l'offertoire. Domine, Jesu Christe ... quelle était la suite, déjà ? Impossible de recouvrir la mémoire sur ces fichues paroles. Felian resta un long moment immobile à essayer de retrouver ces mots, sans succès. L'agitation de l'enfant le ramena à la situation. Le visage du héraut s'empourpra. Comment avait-il pu en arriver là ? Il essaya de cacher sa gêne en tournant deux trois feuilles ; il tentait de faire croire qu'il cherchait quelque chose. Il s'éclaircit la gorge et revint au testament.

Citation :
Pour les terres du duché de Brienne et son château, ils reviendront de plein droit à mon épouse, jusqu'à la majorité de notre enfant. Elle aura donc totale jouissance des droits sur le titre et les terres du duché de Brienne, jusqu'au moment où notre fille sera adulte. En revanche, dans le cas où elle souhaiterait se remarier, son conjoint n'aurait aucun droit sur le titre et les terres de Brienne, ni les enfants qu'elle pourrait avoir de lui.

Dans le cas où mon épouse serait décédée, mon frère deviendrait régent de Brienne au nom de ma fille, jusqu'à ce que celle-ci soit majeure, et puisse avoir la jouissance du duché de Brienne.

Si mon épouse et ma fille sont toutes deux décédées avant moi, le duché reviendrait alors en totalité à mon frère, qui deviendrait vicomte de Brienne. S'il meurt sans héritier, le duché reviendrait alors au duché de Champagne, et aucun Wagner ne pourrait y prétendre.

Lorsqu'il eut fini cette partie, il leva la tête à nouveau.

Cepedant, après discussion avec le défunt, nous sommes convenu à une rectification d'une clause. Richard Wagner nous avait remis ce pli.

« Si effectivement, les statuts ont changé, alors je me range à votre avis : si mon épouse se remariait, son conjoint aurait droit au titre, mais c'est bien ma fille qui en hériterait une fois majeure. »

Par conséquent la quatrième phrase du dernier paragraphe est modifiée ainsi :

« En revanche, dans le cas où elle souhaiterait se remarier, son conjoint n'aurait aucun droit de succession sur le titre et les terres de Brienne, ni les enfants qu'elle pourrait avoir de lui. Ils ne pourront prétendre ni aux pleins droits, ni au douaire, ni à quelque droit sur Brienne après le décès de mon épouse. »


Il mit de côté la lettre scellée et reprit le testament dont il continua la lecture.

Citation :
Enfin, mes dernières volontés concernent mes vassaux devront être
respectées par la personne qui héritera du duché de Brienne. Je
souhaite qu'elle confirme l'octroi des terres auprès des dames Isaure
et Aylla, ainsi que d'Onagre. Je souhaite aussi qu'elle réalise ce que
la mort m'aurait empêché de faire, c'est à dire octroyer à dame Quasi
la seigneurie d'Isle, à messire Koroseth la seigneurie de
Ville-sur-Terre, et à messire Cerberos la seigneurie de Précy.


Fait à Brienne, le 20 juin 1457

Richard Wagner
Duc de Brienne
Vicomte de Jaulges
Seigneur de Menneville
Revenir en haut Aller en bas
Koroseth
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 31
Localisation : Clermont en Champagne
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   Lun 2 Nov - 2:48

Alors que Koroseth commençait sérieusement à s'inquiéter sur l'état de santé du Héraut, celui-ci redonna signe de vie. Soulagement. Il aborda le paragraphe concernant l'avenir de la propriété de Brienne si Maltea retrouvait un homme. A l'heure actuelle, la question ne se posait pas. Pour la suite, cela ne le regardait pas, elle faisait ce qu'elle souhaitait après tout. Puis le Héraut continua...

Pouf !! Tel un coup de poing reçut en plein bide par surprise, il venait d'apprendre que Richard souhaitait l'anoblir. Certes, il avait évoqué le sujet en plaisantant, une fois ou deux mais Koroseth ne pensait pas que c'était réellement posé sur le papier. Un mélange de sentiment l'envahit : d'une part, la joie et la fierté que lui procurait cette nouvelle, mais de l'autre, une tristesse certaine et de la honte. Il venait d'acquérir cette seigneurie par la mort de son seigneur et maître ce qui signifiait qu'il allait l'acquérir avant le jour décidé par Richard. Il se posait donc légitimement la question suivante : ai-je à ce jour fait ce qu'il fallait pour mériter ce titre et ces terres ? Mais "messire Ric" n'était plus là pour répondre.

De suite, il aurait voulut discuter seul à seul avec Maltea pour lui parler de son ressenti, lui poser cette fameuse question, lui assurer son éternel soutien et la confiance qu'elle pourrait mettre en lui. Cela, probablement qu'elle le savait déjà car elle lui avait demandé d'être son Maître d'Armes et il était également devenu l'Intendant de Brienne, succédant au frère de Richard. Mais ce n'était pas vraiment le moment. Il posa le regard sur Maltea et après quelques secondes put capter son attention. Il voulut parler, doucement, pour ne pas déranger les autres personnes présentes mais aucun son ne put sortir. A la place, il ne put juste que tenter de lui dire "Merci" et "Je suis là pour toi" du regard. Ce n'était pas suffisant, mais il aurait le temps de lui parler plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'un héro? non juste d'un héraut...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Le juste [...] ne craindra pas de mauvaise nouvelle. — Ps. 112:6, 7.
» Livre aidant a comprendre l'arrivée du petit frere/Soeur
» juste un chti plaisir...
» Juste un petit coucou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Salon-
Sauter vers: