Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mar 27 Mar - 0:54

Quand Maltea Wagner di Favara, de Brienne, annonça qu'elle donnerait à l'occasion de son retour en son fief une réception particulière, une grande excitation régna dans Briennebourg, et toute la ville en parla.

Maltea était en même temps très riche en conneries et particulière, et elle avait fait l'étonnement du duché pendant quelques années, c'est à dire depuis sa remarquable perte de château et son retour inattendu. Les richesses que les pillard avaient emportées de leur méfait étaient devenues légendes locales, et l'on croyait communément, en dépit des assurances de ses soutiens, que la Brienne était en fait une traitre croulant sous les écus champenois volés. Et si cela n'eut pas suffit à assurer sa renommée, sa vigueur prolongée et une énième perte de château auraient encore fait parler les vipères. Le temps s'écoulait, mais il semblait n'avoir aucune prise sur Maltea Wagner di Favara. A vingt-trois ans, elle était toute semblable à ce qu'elle était à vingt-ans. A vingt-deux ans, on commença à la qualifier de bien conservée, mais inchangée aurait été plus près de la vérité. D'aucuns hochaient la tête pensant que c'était trop d'une bonne chose, il paraissait injuste que quelqu'un pût jouir (visiblement) d'une jeunesse perpétuelle en même temps que (suivant l'opinion commune) d'une opulence de bêtise inépuisable...
On commença à jaser à Briennebourg et à Beaufort, et la rumeur de l'événement attendu courut partout dans le duché. L'histoire et le personnage de Maltea Wagner di Favara firent une fois de plus le principal sujet de conversation, et les gens âgés virent soudain leurs souvenirs très bienvenus.

Des jours passèrent et le Jour approchait. Un soir, un chariot d'aspect inhabituel transportant des paquets également d'aspect inhabituel traversa Briennebourg et gravit la Colline vers le chateau. Les briennois saisis passèrent la tête par les portes éclairées pour regarder bouche bée. Le chariot était conduit par des étrangers, qui chantaient des chansons étranges: des nains à longue barbe et à profonds capuchons. Quelques-uns d'entre eux restèrent à Brienne. A la fin de la quatrième semaine de mars, un attelage entra en plein jour par Beaufort,venant de la direction du Port de Troyes. Une femme s'y tenait seule. Elle portait un tabard fleurdelisé, et deux caducées de maréchaux. Des petits enfants Briennois coururent derrière l'attelage à travers tout Briennebourg et jusqu'au haut de la colline. A la grille du castel de la Brienne, la femme commença à décliner son identité: Tsampa d'Eusebius... la réception pouvait commencer.... La brienne prendrait en ce jour un nouveau vassal....


[texte de J.R.R Tolkien revisité par moi même, dû à une fièvre délirante^^ passage du chapitre 1er du seigneur des anneaux: la communauté de l'anneau]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Wilus

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 28 Mar - 13:52

Wilus avait perdu son fidèle compagnon de route lors d’un voyage à Reims pour accompagner ses amis Alie , Aime et Kawa .Son bougre d’âne avait décidé de se faire la male, le Bourricot en avait surement assez de la vinasse de poireaux que son maitre transportait à chaque déplacements…
C’est alors que Wilus arriva à Brienne pour se rendre à la cérémonie de son anoblissement en trainant les pieds après avoir parcouru la longue route …

Qui aurait cru un jour que la relique de Ste Ménehould était sur le point de devenir le vassal de Sa Grasce , chieuse Maltea ?
Il se souvenait de sa première rencontre avec elle , charmante Blonde qui lui avait fait tourner la tête , un baiser mais rien de plus malgré les dires de beaucoup de Champenois . Une amitié profonde s’était forgé entre eux avec des chamailleries et de bons moments .

C’était lors d’un voyage en Alençon pour accompagner sa sœur qu’elle lui avait annoncé d’être à son service en tant que médicastre , il était installé à Compiègne où il avait construit son cabinet médical et à sa demande il avait accepté sans hésiter .

Il s’arrêta un instant pour trouver de quoi se rafraichir , la cérémonie n’était point encore commencé et il devait se rincer le gosier pour cet événement en se demandant si beaucoup de personnes assisteraient à son anoblissement…
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Ven 30 Mar - 20:21

[Appartements du brun ébouriffé et de la blondinette à Brienne -ben oui, pourquoi faire chambres séparées quand une seule suffit !]


Aiiiiiime !!! On va être à la bourre !!!

Et c'est une petite blonde échevelée qui bondit hors de la couche inondée de la lumière du soleil, non sans avoir au préalable secoué son compagnon de lit encore endormi dans les draps dont le désordre indiquait clairement qu'ils n'avaient pas fait que s'y reposer depuis qu'ils étaient arrivés la veille au soir à Brienne.

Tout en essayant fébrilement de lacer le corsage de sa robe, Aliénor laissa un instant ses pensées vagabonder vers l'évènement qui motivait leur venue sur les terres de Maltea ce jour.
Sa première rencontre avec Wil, plus d'un an plutôt. A Compiègne, dans le bureau du cadastre si ses souvenirs étaient exacts, alors qu'elle se débattait avec un fonctionnaire borné qui lui refusait d'y inscrire la chaumière de ses parents. Quelques discussions par la suite, l'occasion de faire plus ample connaissance autour d'un pot de miel.
Et puis leurs routes s'étaient séparées, avant de se rejoindre à l'été, à Sainte-Ménéhould, et surtout fin Août à Conflans, où, tout comme Aimelin et elle, il avait répondu à l'appel de la duchesse de Brienne de venir grossir les rangs de "Toujours Bleu". Une expérience, une aventure, qui leur avait permis de se connaître mieux, et de s'apprécier. Et une fidélité à la duchesse qui trouvait aujourd'hui sa consécration méritée, même si la blondinette avait arboré un petit sourire espiègle lorsqu'elle avait appris la nouvelle, en se souvenait combien Wilus décriait la noblesse lors de leurs premières conversations.

Et des conversations, il y en avait eu de nombreuses, depuis ce mois de février 1459. Les dernières portaient d'ailleurs sur le nouveau statut qui allait échoir au futur seigneur, et ses appréhensions quant à ce que cela allait changer dans sa vie. Aliénor avait tenté de le rassurer, et c'est autant par amitié qu'en raison d'une certaine fierté à l'égard de son futur covassal, qu'elle n'aurait pour rien au monde raté son anoblissement.

La brosse passait dans les cheveux, tentant d'en défaire les noeuds, et une petite moue songeuse en se regardant dans le miroir en étain, avant de décider de laisser sa chevelure libre dans son dos, comme souvent. Les doigts qui passent doucement sur la gravure de son médaillon, le regard qui s'attarde sur la bague à son annulaire droit, celle-là même que Maltea lui avait offerte, près de trois mois auparavant, pour la même cérémonie qui justifiait leur présence à Brienne.

Et un regard vers Aimelin, le détaillant de pied en cap d'un air faussement sérieux, avant de s'avancer vers lui pour lui déposer tendrement un baiser.

Allons y, Seigneur d'Etampes, si vous êtes prêt...
Revenir en haut Aller en bas
Coxynel

avatar

Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Lun 2 Avr - 0:26

[En route vers Brienne]


Et si il osait ?
Ne pas l'inviter pour ce jour important...

Car oui, elle en avait eu vent du prochain anoblissement de sa copine Margot, peau de vache de renom, amateur de vin de poireaux - beurk -, producteur de vin de fraises - mmhhh -, et esclavagiste à qui elle devait au moins 200 paniers de fraises bien remplis en contrepartie des deux verres de vin qu'il lui avait offert lors de son passage à Troyes. Sans oublier qu'il était son fier second et moussaillon sur la, désormais, célébrissime barque de guerre.

Pour sûr que s'il ne l'invitait pas :
- de 1, elle viendrait quand même !
- de 2, il pourrait se gratter pour faire de la barque maintenant...
- de 3, elle lui en voudrait à mort toute sa vie... et autant dire qu'un rat mort est rancunier !
- de 4... elle n'en savait rien encore mais avait toute la vie pour y réfléchir et trouver...

Ainsi donc quand la missive arriva, Wilus échappa, sans le savoir, aux pires tourments que Coxynel songeait à lui réserver... et autant dire qu'elle pouvait être un vrai rat, la Mûre...

Leur amitié était plutôt récente puisqu'ils avaient fait connaissance lors de l'épopée "Toujours Bleu". Mais des liens basés sur la taquinerie et la plaisanterie s'étaient rapidement tissés, sans compter que le ménéhildien avait appâté à coup de tartes aux fruits la bonbonnière en devenir qu'elle était alors. Des soirées endiablées à bord de la barque de guerre dans la forêt de Conflans, à réfléchir sur un système de freinage, ou à refaire le monde, puis leur sortie sur le lac de Sainte - sans rames, mais, elle n'était pas responsable de ce fâcheux oubli quoi qu'il en dise... bref, passons! - s'en étaient suivis.

Puis plus récemment, alors que Coxynel venait de perdre son Amour, Ami et Amant, Wilus avait su être là, l'écouter, la réconforter, lui changer les idées... la saouler aussi ! Mais c'était pour la bonne cause... Se comporter simplement comme un ami l'aurait fait.

Ainsi à réception de la lettre, le blonde ex-bonbonnière s'était donc hâtée d'atteler Attila, d'habiller chaudement sa fille - puisque sa nourrice-homme avait décidé de faire grève - de l'emmitoufler en écharpe contre elle et avait ensuite pris la route, direction Brienne. Brienne où l'on voit la vie non pas en rose mais en bleu.

Le trajet lui avait semblé long et pour cause, avec Manon contre son sein, l'intrépide avait dû oublier les chevauchées à brides abattues au travers des bois pour un trot sur les chemins conventionnels. Une fois arrivée, elle avait laissé sa fière monture au palefrenier et avait emprunté le chemin de la salle des cérémonies où elle s'était déjà rendue quelques semaines auparavant pour l'anoblissement de la blondinette Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Wilus

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Lun 2 Avr - 22:34

Après avoir avalé quelques pintes , Wilus devait aller se préparer . Pour l'occasion , il avait trouvé une tenue venant de son père qu'il n'avait jamais porté depuis sa mort.
Son père aurait été fier de lui , voir son fils être au service d'une duchesse même s’il n'avait pas toujours été correct dans le passé.
Quelques minutes plus tard , le voilà vêtu de blanc et prit le chemin pour se rendre dans la grande salle d'où la cérémonie allait avoir lieu.

A sa grande surprise , il aperçu le rat qui était arrivé, elle n'avait pas trainé, et tout ça pour se pinter la tronche...
Il était bien heureux de la revoir , il se souvenait encore de la soirée à Troyes qu'ils avaient passé .Trois , quatre verres le rat avait fini sur le dos pompette !
Sourire aux lèvres , il s'approcha pour l'accueillir.


Heureux que vous soyez là ma chère coxy .
Avez-vous fait un bon voyage ?

Il se rendit compte qu'elle était venue avec sa petite , Wilus déposa une bise sur le bout de nez de l'enfant .

Oh ! Elle a grandi comme un champignon , elle vous ressemble de plus en plus .
Revenir en haut Aller en bas
Légolas

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Compiègne, Kermaaron et Jouarre
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mar 3 Avr - 2:41

Légolas avait reçu un courrier de Wilus, comme quoi il allait être anobli par la Duchesse Héraut, qu’il est heureux pour son ami. Malgré qu’il soit beaucoup occupé avec ses études à Belrupt, le blondinet se doit d’aller à cette cérémonie d’anoblissement puisque le Ménéhildien avait également fait le déplacement pour venir à Airain afin d’assister au sien, le 28 février. L’adolescent avait connu Wilus lors de la bataille de Compiègne II contre l’Artois en mars 1456 alors qu’il venait tout juste de revenir à la civilisation. Mais quelle idée de retourner vivre en société en pleine guerre ?

Avant cela, Légolas avait vécu presque 3 ans dans la forêt sans se soucier de qui que ce soit. Mais si le blondinet ne serait pas revenu à ce moment-là, jamais il n’aurait connu les personnes qu’il avait rencontré. Pour je ne sais quelles raisons, le garçon avait tout de suite sympathisé avec le jeune homme et c’est à partir de là qu’une amitié s’était formée entre eux. Donc, c’est au nom de cette amitié que Légolas va se rendre à Brienne. Oui mais avant de s’y rendre, il faut s’apprêter et l’adolescent ne sait pas encore quel costume porter.

En tant que Noble, il serait logique qu’il porte sa couronne de Seigneur ainsi que sa longue tunique bleue, sur laquelle est cousue le blason de Beautheil mais il préfère garder cette tenue pour ses réunions au château de la Noblesse Champenoise. Et puis, il n’est pas encore habitué à porter pareil habit. Finalement, il va opter pour sa tunique marron en cuir, celle qu’il avait à son anoblissement. A croire qu’il n’a que ce costume à se mettre. Même si cette tenue est simple et à un côté forestier, elle a tout de même de la classe.


Une fois paré, Légolas quitte le château de Jouarre pour Brienne, en n’oubliant pas de prendre l’invitation de Wilus. C’est au bout d’une chevauchée d’une journée qu’il arrive enfin à destination. L’adolescent descend de sa monture et c’est en la tenant par les brides qu’il s’adresse au Garde qui est en faction à la grille.

« Bonjour Messire, je m’appelle Légolas et je suis convié par Wilus pour assister à sa cérémonie d’anoblissement »


Le jeune Seigneur de Beautheil tend la lettre au Garde. Après une rapide lecture, ce dernier hoche la tête positivement puis lui ouvre la grille. Il lui indique ensuite le lieu de la cérémonie. Le blondinet le remercie donc. D’ailleurs, il est déjà venu deux fois à Brienne par le passé. D’une, pour l’anoblissement d’Amory ; et de deux, pour le mariage de ses Suzerains. Donc oui, il se rappelle encore du chemin.

Un Palefrenier avait pris en charge le cheval blanc, aussitôt que l’adolescent eut franchit les grilles. C’est après avoir traversé quelques couloirs, que Légolas entre enfin dans la salle de réception. Il peut voir qu’il y a seulement que deux personnes ou plutôt trois : Coxynel, Manon et la Star d’un jour….Wilus. Les voyant en train de discuter, que le jeune Airainois ne prend pas la parole de suite pour ne pas les interrompre. Hé oui, l’adolescent sait faire preuve de politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin
Prévôt
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 275
Age : 97
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mar 3 Avr - 10:54

[Brienne, appartements de la blondinette et de l'ébouriffé]


Aiiiiiime !!! On va être à la bourre !!!
mmm ?


Un annoblissement, qui dit annoblissement dit cérémonie et qui dit cérémonie dit nobliaux en tous genres, sourires et fausses dentelles… ou le contraire peut être. Deux ans qu’il était noble et il ne s’était toujours pas habitué à tout ça.
Tandis qu’il suivait des yeux non sans un certain plaisir il fallait l’avouer, sa blondinette qui avait sauté au bas du lit… avec une élégance à faire courber en révérence même un roi.. si si… et finissait de se préparer, il laissait vagabonder ses pensées sur les semaines écoulées, sa suzeraine entr'aperçue bien trop rapidement à son goût, à l'intronisation de la Grande Chancelière de ses amies. Certains avaient la chance ou pas, d'avoir leur Suzeraine à proximité, ça n'était pas le cas pour lui depuis l'été 58. Un froncement de sourcils en pensant qu'il faudrait également faire le point avec les gardes de Brienne afin de s'assurer que la blonde Duchesse néanmoins chieuse était totalement à l'abri.

Un pied sur le plancher, suivi de l’autre qui l’entraina vers la pièce d’eau. Il allait falloir être bien réveillé pour suivre l’annoblissement du seigneur des poireaux et un petit passage dans le baquet rempli d’eau tiède finit de lui soutirer un sourire de bien être. Un œil vers Aliénor qui en était au passage de la brosse quand il sortit du bain, afin de passer lui aussi vêtements pour la circonstance. Braies grises et chemise blanche, tenue qu'il affectionnait, et sur laquelle il poserait sa cape d’un gris plus soutenu, après avoir sauté dans ses bottes.

Un regard dans le miroir de la blondinette pour remette ses cheveux rebelles dans le bon ordre et un sourire en croisant ses pervenches qui le détaillaient, avant d'effectuer un tour sur lui-même avant de répondre d'un air malicieux.


je suis prêt, cela convient il à la Dame de Lesmont ?
allons faire honneur à notre ami


Un baiser qu’il lui rendit tout en le prolongeant à peine, faute de manque de temps avant de l’entrainer par la main dans les grands escaliers et les couloirs qui les conduisirent vers la salle de réception, où déjà se tenaient le roi du jour et quelques invités dont Coxynel avec son nouveau né, ce qui fit sourire le jeune Etampes.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Coxynel

avatar

Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mar 3 Avr - 15:25

Tandis qu'elle déambulait dans les couloirs, présentant l'invitation aux gardes qu'elle croisait sur son passage, elle entr'aperçut un Wilus, élégant et sur son 31, qui venait l'accueillir. Coxynel lui adressa un sourire sincère avant de le saluer.

Bonjour Wil' ou que dis-je le héros du jour.
Comment allez-vous depuis le temps que nous ne nous sommes pas vus ? J'attendais votre visite à Troyes mais j'ai appris que vous aviez été mis à contribution à la maréchaussée de Sainte. Même si je reste persuadée que la prochaine saison des fraises n'y est pas pour rien...


Nouveau sourire, taquin cette fois... Chasser le naturel, il revient au galop !


En tout cas vous êtes très élégant.

Ce qui était loin d'être son cas à elle. Un jour, elle porterait peut-être de jolies et riches robes comme la plupart des Dames. Mais ca, ce sera un jour. Parce que pour le moment c'était plutôt braies et tunique blanches le tout agrémenté d'une ceinture rouge, simple mais néanmoins jolie.

Quand il évoqua Manon qui poussait à toute allure, la mère-célibataire déclara un brin de tristesse dans les yeux en pensant à Polibe qui ne la verrait pas grandir.


Oui, vous avez vu. Bientôt, elle déambulera dans les couloirs armée de l'épée que vous lui avez fabriqué, terrorisant tout son petit monde.

Faisant une petite pause, elle reprit de nouveau le sourire aux lèvres.

Et alors, prêt pour ce grand jour ?
Pas trop le trac ?


Entendant du bruit, elle tourna la tête pour apercevoir un autre Airainois, son ami Légo, ainsi qu'Ali et Aime qui faisaient leur apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Wilus

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 4 Avr - 14:15

Il n'avait pas grands amis Wilus ,la plupart étaient morts et il faut dire que depuis pas mal de mois maintenant, il était un peu solitaire .Il avait tout de même envoyé des invitations à ceux qu'il comptait le plus pour lui en prenant le courage de prendre sa plume .
Devait-il inviter son parrain et sa marraine? Il avait oublié le mariage de son parrain et il ne savait pas s'il devait prendre le culot de lui envoyer une invitation .Peut être que l'invitation ,il l'enverra après tout , qui ne tente rien à rien.
Pour sa marraine , il y a bien longtemps qu’il n’avait pas eu de nouvelles …

Ses amis Légolas , Aimelin et Alie venaient d’arriver , il leur fit un signe de s’approcher .


Venez donc avec nous , le rat ne va point vous mordre et de plus vous vous connaissez .

Sourire aux lèvres il se tourna en direction de la mûre .

Vous auriez pu mettre une jolie robe pour l’occasion ! Vous aimez toujours vous habiller comme un garçon , il va falloir que ça cesse , hein.

Ca lui manquait et il aimait tant la taquiner qu’il pouvait y passer des heures .

Je suis prêt et ce n’est pas la potence qui m’attend donc , non je n’ai point le trac .

Quand elle lui annonça qu’il était ravissant , il ne savait pas si il devait la prendre au sérieux et il ne pu s’empêcher de lui répondre .

Oh .Vous savez ce n’est point l’habit qui fait le moine mais j'accepte ce compliment , un des rares venant de vous .

Il se mit à rire un bon coup et salua ses amis chaleureusement .

Vous pensez que cela va être long car vous n’allez point me croire , j’ai déjà soif .

Et si on buvait avant de faire la cérémonie , on gagnerait un peu de temps , non?

Il se tourna vers Alie et lui chuchota.


Tu peux me le dire maintenant où se trouve la cave?
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 4 Avr - 21:22

Et tandis qu'Aimelin mettait à profit l'eau du baquet, la blonde adolescente ceignait machinalement ses hanches de la ceinture de métal ornée de pierres, la laissant négligeamment retomber jusqu'au bas de sa robe de cendal bleu sur laquelle des broderies de fils d'or dessinaient des arabesques.
Un regard amusé lorsqu'il profita de son miroir pour tenter de discipliner ses cheveux, qui perdura en le voyant tourner sur lui-même pour qu'elle puisse observer sa mise. Et un hochement approbateur de la tête.


Cela convient tout à fait à la Dame de Lesmont... Allons voir si cela convient également à la maîtresse des lieux et à l'impétrant du jour.

La blondinette lacha à regrets les lèvres qu'elle était venue goûter des siennes, entrainée qu'elle était déjà dans les couloirs de Brienne, jusqu'à ce qu'ils arrivent devant la porte de la salle de cérémonie.
Et le regard qui redevient sérieux. La dernière fois -et la seule en fait, à y bien songer- qu'elle avait franchi ce seuil, c'était pour sa propre cérémonie d'anoblissement, et si l'événement en lui-même restait un souvenir inoubliable, ce qui avait suivi en revanche, avait donné un tour plus mouvementé à ce qui aurait dû n'être qu'une fête.
Des secrets partagés, de ceux qui jamais ne franchiraient ses lèvres, nuls autres que ceux qui y étaient alors n'en sauraient jamais rien.

Tête légèrement secouée, l'heure n'était pas à remonter ces pensées, mais bien à honorer Wilus. Et le sourire qui revient alors qu'ils pénètrent dans la salle et se dirigent vers les présents, au demeurant fort peu nombreux.

Un salut de la tête au jeune airainois, un franc sourire à Coxynel, avec un regard pensif vers l'enfant qu'elle portait tout contre elle, avant de reporter ses pervenches vers la jeune mère, chassant de son esprit les pensées qui lui venaient dès lors qu'elle était en présence d'un nouveau-né.


Bonjour Coxy ! Voila une agréable surprise, je peux enfin faire la connaissance de ta fille... elle est adorable, peut-être un peu plus silencieuse que sa mère en revanche !


Avant de répondre à Wilus, retenant le rire qui menaçait de franchir ses lèvres

Long ? Penses tu ! Tu réponds "oui" à Maltea, tu lui promets loyauté, aide, conseil, toussa... petit sourire malicieux pour ajouter... tu l'embrasses et hop, c'est fini.
Et pour ce qui est de la cave... tsss, il faudra que tu demandes alors à ta suzeraine !
Revenir en haut Aller en bas
Tsampa

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Ven 6 Avr - 12:03

Le chariot, les nains, tout ça, Tsampa les avait laissés dans la cour du château de Brienne . Elle n'avait gardé que le grand chapeau qu'elle aimait à porter pour voyager. Oui, pointu le chapeau, sinon c'est pas drôle. Et puis sinon, ça ne colle pas avec l'arrivée de l'Hérautique.

La brune d'Alençon avait trouvé les appartements que Champagne lui avait fait préparer. Pas très grands, elle était un peu déçue, mais en même temps, elle était venue seule. Et c'est pas ses caducées qui prenaient de la place, donc, allons-y pour la petite chambrée. La malle de voyage ouverte au milieu de la pièce, les vêtements éparpillés autours, la vicomtesse cherchait la tenue adéquate. Personne ne la verrait sous le tabard, mais est-ce que c'était une raison pour arriver vêtue comme une paysanne?
Coiffée, habillée, caducées en main, Tsampa sort de "chez elle".
Le seul hic, c'est que la duchesse avait oublié de lui laisser un esclave garde pour lui indiquer l'endroit où se déroulerait la cérémonie. L'accueil n'était pas à la la hauteur de ce qui avait été promis! Manquerait plus que la cave soit introuvable aussi...

Et c'est donc après de longs moments d'errance et de désespoir qu'Alençon, maréchal agacée du contretemps fini par alpaguer un gus qui passait par là.


Hé! Toi! conduis moi céans à la Duchesse, si non, foi de moi, je t'estripaille avec mes caducées. Et c'est pas pointu comme outil, alors ce sera dur, et lent!

Revenir en haut Aller en bas
Cedmisc
Fantomisc/Fantomaz
Fantomisc/Fantomaz
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Lun 9 Avr - 14:33

Le cavalier franchit les portes du domaine de Brienne accompagnée de son escorte, duc de Champagne oblige. Pas très à l'heure mais les dossiers n'attendent pas. Déjà qu'il lui faudrait des journée double pour arriver à tout faire... l'annonce faite à Reims comme quoi il passait plus de temps dans le décolleté de Maltea que dans ses dossiers l'avait bien fait rire.

Petit sourire également en pensant à son intrusion lors de la cérémonie d’anoblissement d'Alienor; Connaissant désormais les lieux et après s'être présenté à l'entrée, il se rendait à la salle de réception quand une voix le fit se retourner:


Citation :
Hé! Toi! conduis moi céans à la Duchesse, si non, foi de moi, je t'estripaille avec mes caducées. Et c'est pas pointu comme outil, alors ce sera dur, et lent!

Nouveau sourire en voyant une dame s'en prendre à un servant qui passait par là pour son plus grand malheur. Il se permit d'intervenir.

"Le bon jour. Je peux peut être vous aider, me rendant moi même à la cérémonie."
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Jeu 26 Avr - 13:28

La pendule de l'entrée s'est arrêtée sur minuit, à ce moment très précis où tu m'as dit « j' vais plus tarder » et puis tu n'es pas venu. J't'ai cherché au château, j'ai fouillé tout ton bureau, mais aucun autre n'est venu, me remettre au lit.
J'ai plus d'appétit qu' la catin de Troyes, je boirais tout l'champagne si tu n'arrives pas, je boirais tout l' champagne si tu n'arrives pas, Cedmiscandrie, Cedmiscandra, Cedmiscandrie où l'amour qu'on ne fera pas, ce soir j'ai de la fièvre et toi, tu n'es pas là... mais....
J'attendrais, le jour et la nuit, j'attendrai toujours ton retour, j'attendrai, car l'amant qui s'ennuie vient chercher l'oubli dans mon lit, couicoui...
Pour une nuit avec toi, je ferais n'importe quoi, pour une nuit avec toi, je serais prête à tout pour un simple rendez-vous, pour une nuit, avec toi...Mais trois nuits par semaine c'est sa peau contre ma peau et je suis avec lui, et trois nuit par semaine mais bon dieu qu'il est beau.
Laissez moi rêver, le peu d'espoir qu'il me reste, sous vos regards étonnés, oh laissez moi rêver. Laissez moi rêver, et si je dois faire un geste, c'est à moi de décider, mais fichez moi la paix...
J'abandonne tous mes rêves, mes pensées du matin, les nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennent. J'attends qu'il se réveille et qu'il arrive enfin, je soupire à pierre fendre pour qu'il vienne. Cette fois je ne lui annoncerai pas, la dernière hécatombe. Je garderai pour moi ce que m'inspire le roy.... Crois tu qu'elle va lancer, se demandent ils soudain, sera t il fait seigneur pour Noel? Ils prennent donc patience, en riant, me regardant à peine, plus rien ne les surprend d'la part de la suzeraine, c'est pourquoi je voudrais, enfin si dieu le permet, anoblir en paix, anoblir en paix!


Un valet vint avertir la duchesse perdue dans ses pensées -ce qui l'en sortit en un clin d'oeil- que le héraut était arrivé. La cérémonie allait pouvoir commencer, tant pis pour Ced...il n'avait qu'à se grouiller la prochaine fois.


[ptit jeu au passage, on cherche les chansons ayant servi de support aux pensées de la blonde^^]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Wilus

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Ven 27 Avr - 15:48

Wilus écouta attentivement Alie lui expliquer le déroulement de la cérémonie et dans l'attente de l'Héraut , les invités commençaient à s'impatienter...
Il sourit un instant quand elle lui annonça qu’il devait embrasser la duchesse et ne pu se retenir de rire.


Embrasser la duchesse , tu dis? Si ce n’était que ça ,une bise ce n’est rien puis pour les conseils , il se demanda si il était bon conseilleur , il pourrait toujours s’adapter et de toute façon Maltea avait toujours su se conseiller elle-même.

Il ne faut pas lui embrasser les pieds non plus?

Je ne dis pas qu’elle sent des pieds , hein!

Rapide disait elle , le temps semblait déjà long dans son costume , il n’avait pas pour habitude de rester en place aussi longtemps.
Il regarda autour de lui restant dans ses pensées.


Dernière édition par Wilus le Dim 29 Avr - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tutia...



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Sam 28 Avr - 13:31

Parmi tous ses visages souriants et joyeux, se glissa un fantôme, perdu dans ses pensées chamboulées... La brunette souhaitait arriver en retard, au moment où tous seraient occupé à échanger des politesses et des félicitations, car elle ne voulait pas se faire remarquer, ni même qu’on lui adresse la parole, aussi resta t-elle dissimulé tout prêt de la porte, les traits tirés et les mains crispées, et ce de sorte à ce que personne ne puisse la voir, du moins l’espérait elle, d'un côté qui pourrait remarquer la présence de la roturière ?

Elle repensait à sa lettre, marquée au fer rouge dans sa mémoire, alors qu’elle lui demandait des nouvelles qu’il ne daignait pas lui transmettre depuis plus d’un mois. Ces mots et phrases avaient été autant de coups de poignard qu’il lui avait assené froidement, ce dernier rétorquant qu’il était trop occupé avec ses amis, … ses amis, qu’est ce qu’elle était à ses yeux alors ?

Et l’annonce de son anoblissement, chose dont elle n’était même pas au courant. De plus en voyant les personnes présentes telles que Légolas et Coxy, elle savait que si elle ne lui avait pas écrit jamais il ne lui aurait annoncé, et jamais il ne l’aurait invité. D’un côté au vu des visages, il n’y avait que des nobles de présent, il ne voulait pas avoir honte d’avoir trainé avec une simple fille des ruisseaux.

Anoblissement, chose paradoxale, lui qui un temps exécrait la noblesse, maintenant il l’aimait car cette noblesse lui donnait le moyen de sortir de cette mascarade.

Un noble n’a pas le droit d’être avec une roturière, cette phrase ressortait parmi toute, il fut un temps où cela ne le dérangeait pas qu’elle soit une simple roturière. D’ailleurs en quoi les titres avaient de l’importance, on pouvait être respectable, même non noble, certes on ne pouvait pas se marier, et alors ? Non c’était juste une excuse pour pouvoir la rayer définitivement, car maintenant qu’il était noble elle n’était plus rien, juste une gueuse parmi tant d’autre. Une gueuse avec laquelle il avait passé du bon temps en attendant son anoblissement, lui faisant miroiter mille projets plus beaux les uns que les autres. Pauvre sotte qu’elle était, elle y avait cru, lui ouvrant même son cœur une deuxième fois.

Et pourtant, malgré la blessure béante qui s’était installée au plus profond d’elle, elle l’aimait toujours tout en le détestant de s’être joué d’elle, de s’être joué de ses sentiments et d’être celui qui désormais l’avait fait le plus souffrir…

C’est donc hagard, nageant dans le brouillard, qu’elle suivit ce qui se passait comme une ultime souffrance avant de tourner le dos à ses rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Tsampa

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mar 8 Mai - 12:11

C'est accompagné d'un charmant, oui oui, charmant, car même mariée et enceinte jusqu'à la glotte, Tsampa ne s'empêchait pas de remarquer ce qu'il y avait à remarquer quand c'était possible, donc charmant personnage qu'elle fit son entrée dans la salle de réception. Elle lui en serait reconnaissante pour l'éternité.

Saluant l'assemblée, avec toute l'élégance que lui permettait son ventre qui tendait le tabard héraldique, elle se présenta.


Tsampa d'Eusebius, maréchal d'armes royal. Je vais être le témoin de cette cérémonie, qui, il me semble, n'attend plus que moi. Mais il ne faut pas m'en vouloir. C'est de la faute de Champagne, qui n'ayant plus grand argent dans son trésor personnel à fait renvoyer tout ses gens. Je me suis trouvée à errer comme une âme en peine dans le chateau, à la recherche de la salle de réception, parce que non, elle ne m'a pas fourni de plan avec l'invitation! Et c'est grâce à ce ... charmant messire que je suis enfin parvenue à vos trouver!

Je pense que nous pouvons commencer!
Revenir en haut Aller en bas
Légolas

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Compiègne, Kermaaron et Jouarre
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 9 Mai - 17:23

Légolas se retourne quand Aliénor et Aimelin entrent dans la salle. Il les salue donc. C’est là que Wilus demande à ses amis de se rapprocher.

« Bonjour Wilus. Alors tu es prêt pour le grand jour ? »

Le blondinet peut comprendre le trac de son ami pour l’avoir vécu également mais le jeune homme semble être assez détendu. Il propose même d’aller boire un coup en attendant que la cérémonie commence. Cela peut-être une bonne idée mais peut-être que la Duchesse verrait cela d’un très mauvais œil. Aliénor répond ensuite à l’une des questions de la Star d’un jour en expliquant le déroulement de la cérémonie. Le blondinet se permet donc d’intervenir à ce sujet en rajoutant une pointe d’humour.

« Non, ce n’est pas les pieds qu’il faut embrasser mais la bouche, juste un petit baiser de rien du tout. Et méfie-toi à ce que ta Suzeraine ne t’envoie pas une haleine chargée d’ail^^ », et rit.

Le jeune Seigneur de Beautheil repense à Amory qui avait mangé plein d’ail, exprès pour que le jeune Vassal ne puisse pas faire ce baiser. La porte s’ouvre à nouveau sur….sur Tutia. Légolas sourit en la voyant mais la jeune femme semble être ailleurs. Ne voulant pas la laisser seule dans son coin, que l’adolescent s’avance vers elle.

« Bonjour Tutia »

D’ailleurs, il ne pose pas de questions car il se doute pour quelle raison elle doit être dans ses pensées. De plus, le blondinet ne veut pas remuer le couteau dans la plaie. Arrive ensuite une jeune femme et celle-ci s’était présentée comme étant Héraut et Témoin de la cérémonie. Cette dernière ne devrait plus tarder à commencer mais le jeune Airainois n’a pas encore aperçu la Duchesse.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 16 Mai - 10:47

Transparente, elle était devenue transparente.... avec un peu de chance, elle pourrait traverser les murs sans même prendre la peine de faire des détours afin de trouver les portes. Elle était là, sur son trône, à l'ouest mais bel et bien présente. Et ô surprise, la maréchale d'armes apparut.... avec celui qu'elle attendait... à croire qu'il préférait la compagnie des autres femmes que la sienne, ça en devenait habituel à force. Pas d'éclat aujourd'hui, non ça ne servirait à rien, de toute façon tout ce qu'elle lui disait entrait par une oreille et sortait aussi vite par l'autre.
Son attention se focalisa sur Wilus et elle tenta d'accrocher son regard afin de lui signifier que la cérémonie pourrait commencer.
Elle se leva de son trône et salua Tsampa.


Bienvenue à Brienne, Alençon, j'espère que le voyage s'est déroulé sans accroc. Nous pouvons commencer, sinon on fêtera la nativité sans que Wilus ne soit en possession de ses terres si on continue de la sorte.

Petit sourire amusé tout en invitant le héraut à prendre place. La duchesse se demanda juste si Tsampa pourrait y caser ses fesses.... ralala les grossesses. Une chance cela ne lui arriverait plus!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Wilus

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 16 Mai - 19:29

Il salua Légolas le temps que la duchesse Maltéa s'adressait à la maréchale d'arme et croisa le regard de sa future Suzeraine , un léger signe de la tête pour faire comprendre qu'il était prêt.
Une courbette à la maréchale d'arme et le vioc s'avança pour se mettre face au trône .
Petit sourire aux lèvres , il redressa le torse et cacha le stresse qui commençait à l'envahir..


Je suis prêt !

Revenir en haut Aller en bas
Cedmisc
Fantomisc/Fantomaz
Fantomisc/Fantomaz
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Jeu 17 Mai - 17:04

Il conduit la maréchal d'arme à la salle de réception, se souvenant parfaitement de son endroit suite à son jeu de cache cache il y a quelques temps...

Sourire lorsque Tsampa d'Eusebius, dicte Alençon, puisque c'était la son nom et titre, le remercia en tant que "charmant garçon". Maltea apprécierait. Il répondit:

"Tout le plaisir est pour moi. Je me présente Cedmisc Fontanaz, actuel duc de Champagne.Soyez la bienvenu à Brienne. Je vais vous laisser les gens s'impatientent. Bonne cérémonie à vous."
Il alla saluer rapidement les personnes présentes, dont le principal intéressé en ce jour, en finissant par la plus belle de toute sur son trône.

"Bonjour duchesse. Vous voilà bien ravissante en ce jour. Je suis content de vous revoir."

Et de lui sourire malgré la tête qu'elle faisait. Son arrivée avec Alençon n'avait effectivement pas plus à la maîtresse des lieux.
Pas le temps de poursuivre que la cérémonie commençait.
Il se plaça en retrait pour le bon déroulement mais pas trop pour que Brienne sache qu'il était là.



[Le lundi au soleil / Alexandrie, Alexandra / J'attendrais tout ça de CLOCLO, Pour un flirt avec toi de Michel Delpèche, Trois nuits par semaine d'Indochine, Laissez moi danser de Dalida, Déjeuner en paix de Stéphane Eicher,
Le compte est bon... et toi tu a pété un boulon ;p]
Revenir en haut Aller en bas
Tsampa

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 23 Mai - 10:31

[hrp/ mille misères sur ma tête! J'vous ai oubliés!!!]

Tiens comme un éclair de je sais pas quoi dans le regard de Maltéa qui pourrait faire penser qu'elle a fait quelque chose de travers l'Alençonnaise, et comme un sourire de connivence sur le visage de son accompagnateur ... Oh merde... Serait-ce là le duc de Champagne? Et donc...

Confirmation. Le charmant garçon avoue. Une bourde, une! Et c'est pas fini : elle ne connait personne, donc... Les titres et les machins, si elle les maîtrise sur le papier, dans la vraie vie, c'est pas la même. Et puis, il avait qu'à mettre sa couronne!


OhOh... Ainsi, vous êtes le Duc. Enchantée. Cela n'en fait pas moins de vous un ... charmant garçon.
Vos Grasce, donc... Le bonjour...


Révérence à la Duchesse de Brienne.

Champagne, merci de m'acceuillir sur vos terres, même si ce ne sont pas celles-ci que j'aurais aimé visiter, vous vous en douter.
Puisque vous le suggérez, effectivement, commençons. Nous aurons tout le loisir ensuite, de deviser de choses et d'autres.


Que messire Wilus s'avance, tête nue et désarmé, s'il vous plait, aux pied de la cathèdre ducale!
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 23 Mai - 10:36

Toi rêve que je t'offre un sourire, pensa la blonde duchesse en regardant Cedmisc, prête à le mordre.... hochant la tête, elle se concentra sur Wilus qui se tenait prêt. On pouvait commencer. La duchesse regarda le héraut et se demanda qui lancerait la cérémonie... elle ou elle? Enfin la blonde ou la brune? c'est qu'ils avaient tout de même un peu trop trainé... allez hop, elle allait prendre les choses en mains. Comment commencer? C'est que là elle n'était pas le héraut, et comment dire à Wilus de se mettre à genoux? Peut-être quelque chose du style: à genoux mon loulou... non ça ne le faisait pas, y aurait encore des ragots alors que ce n'était que pour la rime... elle pourrait toujours utiliser un autre mot... ah oui tiens, à genoux le gros pou! ... le hic c'est que c'était vexant tout de même... bon... bijou, non, caillou non plus, hibou... bof bof, ahum... c'était un casse tête au final ce genre de cérémonie! Alors qu'elle allait ouvrir le bec, un miracle se produisit. La brune héraut enceinte jusqu'aux os prit la parole et lança la cérémonie. Sourire soulagé de la duchesse raleuse à Tsampa avant de tendre les mains à Wilus afin de prendre les siennes.... oui bon un peu compliqué tout ça, mais suffit de suivre!


[oui oui, c'est quand j'ai pas d'inspi, faut bien trouver de quoi meubler un post hein^^ au fait l'inculte, j'attendrai c'est de Dalida, mais je te pardonne^^]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Mer 23 Mai - 14:50

Un sourire amusé en laissant Wilus pour aller saluer sa suzeraine -sa suzeraine à elle, puisque Maltea n'était pas encore celle de l'impétrant du jour, même si ça n'allait pas tarder, vous suivez ?
Avant de tourner la tête à l'arrivée de Cedmisc qu'accompagnait une jeune femme dont la blondinette reconnut les traits à défaut de la silhouette qui s'était quelque peu épaissie -et pour cause !
Alençon, la Maréchale d'Armes qui avait officié lors du serment de poursuivante de Champagne qu'Aliénor avait prononcé quelques mois auparavant.

Quelques pas en arrière, et le visage qui passe de Maltea à Cedmisc, une grimace retenue en notant la mine de la duchesse, se demandant si elle devait de suite fournir des rames au Duc de Champagne ou attendre un peu.

Ca attendrait finalement, le début de la cérémonie étant annoncé, et la blonde adolescente retourna prendre place auprès d'Aimelin, observatrice attentive de la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Wilus

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Ven 25 Mai - 9:53

Voilà que la chieuse lui tendit les mains , interrogatif, Wilus les prit sans dire mot ...Surement que cela faisait partit de la cérémonie , il n'avait point l'habitude à ce genre de chose l.
Tête nue? Non mais il ne va pas se faire chauve tout de même , il aime trop ses cheveux gris le vieux... Trêve de plaisanterie ! Wilus s'avança d'un pas décidé jusqu'au pied de la cathèdre ducale.
Il se mit à genoux avec difficulté , il n'est plus tout jeune le poireau ...

L'air bête qu'il avait le vioc , enfin c'était ainsi puis de toute façon il n'avait pas le choix .

Il espérait ne pas rester trop longtemps à genoux , au pire il faudrait le relever et ce ne serait pas une mince affaire !
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   Ven 25 Mai - 10:30

Petit sourire amusé de la blonde chieuse... c'est que ça valait son pesant de cacahuète... Wilus, le cracheur de Champagne, qui se rebellait sans cesse devant la noblesse, était là, un genou à terre devant une duchesse.... bon d'accord, pas n'importe laquelle.... c'est qu'ils se connaissaient de longue date, avaient même fricoté ensemble à une époque aujourd'hui bien lointaine, mais c'était marrant tout de même.
Petit raclement de gorge pour reprendre son sérieux et Maltea se lança.


Wilus, cela fait maintenant quelques années que nous nous connaissons. Tu étais là pour moi quand j'ai eu besoin d'une épaule pour pleurer après mon arrivée à Sainte-Ménehould, tu étais là aussi quand j'avais besoin de poisson pour la mairie... enfin ça je n'en suis plus certaine en fait mais ce n'est pas grave....

Sérieux on avait dit... c'était mal parti!

Malgré de nombreuses divergences politiques, l'amitié est toujours là. Quand j'ai monté mon armée, tu n'as pas hésité à m'y accompagner au péril de ta vie, comme bien d'autres en ces murs et cela je ne l'oublie pas. Pour tout ce que nous avons vécu, le bien comme le mauvais, en souvenir du passé mais aussi pour le présent, je tiens à ce que ton futur s'en voit adouci. Pour ce faire, je tiens à faire de toi mon vassal en t'octoyant les terres de Petit-Mesnil sises sur le duché de Brienne.

Wilus, veux-tu devenir mon homme?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Seigneur des poireaux: la communauté de Brienne (anobilissement de Wilus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Verrue/poireaux...
» Tourte au poulet, aux poireaux et au persil
» Galette aux poireaux et lardons (crêpe)
» Crème de poireaux
» Orne Poker : communauté Ornaise de poker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Salle de réception-
Sauter vers: