Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Ven 16 Nov - 14:23

Mais que faisait elle en pleine nuit, juste vêtue d'une simple chemise, ses cheveux blonds flottant librement sur ses épaules et caressant le bas de ses reins, pratiquement cachée par les portes grandes ouvertes du buffet? La réponse était fort simple, alors qu'elle était allongée sur sa couche, la faim se fit sentir... non pas celle de l'estomac grondant mais celle bien plus esquisse qui prenait d'assaut le bas du ventre sans crier gare. Un regard vers la silhouette endormie à ses côtés suffit pour qu'elle fasse une croix sur une chevauchée endiablée. Oh, elle aurait pu se satisfaire seule, c'est que par la force des choses, la blonde duchesse était devenue coutumière de cette pratique... aidée en cela par le petit cadeau du duc de Meaux, mais cette nuit, elle n'en avait aucune envie. La blonde volcanique aurait apprécié sentir la chaleur d'un corps étreignant le sien, un corps à corps torride qui l'aurait laissée le souffle court et haletant.. Mais non, au lieu de cela, elle n'avait droit qu'aux ronflements de l'époux fantomatique. Tentant de trouver le sommeil, elle se retournait sur sa couche, cherchant la bonne position afin de calmer le feu la dévorant mais sans succès. Dieu, comme sa vie de débauche lui manquait. Jamais elle n'avait eu à brider sa sensualité, sa sexualité et depuis lui.... c'est rageuse qu'elle s'extirpa du lit, s'en fichant de provoquer un courant d'air risquant de refroidir le dormeur. Mieux encore, elle fit bien exprès de tirer assez la couverture pour qu'une partie du corps de son époux soit exposé à l'air ambiant... pas de chance pour lui, le feu dans l'âtre se mourrait doucement. Avec un peu de chance, d'ici ce matin, le froid quasi hivernal s'étant abattu sur la Champagne aurait raison de lui et c'est la mort qu'il attraperait dans ses filets! Plus que frustrée et à défaut de satisfaire sa faim primitive, elle prit d'assaut les cuisines. Le feu y avait été relancé... étrange que cela, pourtant personne n'était censé fréquenter les lieux avant encore quelques bonnes heures... ceci dit, c'était tant mieux pour elle, elle remplirait son estomac tout en ayant chaud!
La blonde duchesse qui mettait rarement les pieds en ce lieu eu tout de même un peu de mal à trouver ce qu'elle cherchait. Elle finit par y mettre la main dessus et c'est donc coincée entre les deux battants qu'elle se délectait d'un beau morceau de saucisson, picorant ici et là les diverses victuailles mises à sa disposition.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Stella di Favara
Etoile de Brienne
Etoile de Brienne
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 31
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Ven 16 Nov - 15:15

[Pendant ce temps là dans les appartements de Stella]

Quelques bougies...un feu de cheminée...des feuilles mortes au sol et un duvet qui remue...
Oui car même quand la blonde s'honore elle même...Elle le fait bien.
L'insulaire passe un bras puis sa tête par dessus le duvet...l'air malicieux et les joues roses...Regardent si toutefois personne n'aurait eu la folie de la rejoindre...
Elle sort un pied puis l'autre...Perché sur ses gambette elle attrape sa tenue de nuit et l'enfile.
Les cheveux en friche sans feuilles mortes cette fois, c'est à la bougie qu'elle arpente les couloirs...
Direction son lieu préféré après les écuries...La cuisine.
Elle connait le chemin par cœur, pour en être le fléau de la cuisinière...Mais ce n'est pas elle non non c'est le mystérieux chat sauvage du domaine qui chapardent.
Donc si on vous demande...c'est le chat!
Elle descend rapidement les marches , évitant celle qui grincent...oui elle les connait sur le bout des doigts.
Après avoir longé comme un rat quelques couloirs elle atteint enfin le lieu de convoitise.

Elle souffle sur la bougie et la pose sur le meuble juste à l'entrée...
Et direction le garde manger pile devant elle...Des légumes voilà ce que cherche l'insulaire...
Elle ouvre la porte de gauche silencieusement, puis la porte de droit en la levant légèrement...oui cette dernière couine légèrement, mais ça fait tout son charme.
Observe les légumes...
Et parle à voix basse....
Humm du maïs...non ça gratte...
Et le repose de côté...
Un oignon...erk...non trop rond et ça fait pleurer
Le même sort que le maïs.
Une carotte...non pas assez gros...elle se marre et le repose de côté avec les autres.
Ahhhh un poireau....ça va me chatouiller les profondeurs...mais bon...
Elle se saisit du poireau, le glisse entre ses dents et referme le garde manger. Prête à rejoindre sa chambrée.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Ven 16 Nov - 17:36

[Au même moment, appartements d'Aimelin et Aliénor]

Le silence avait fait place aux petits rires, soupirs et gémissements qui avaient résonné derrière les courtines de leur couche depuis qu'ils avaient regagné leur chambre, un silence à peine brisé par la respiration haletante des deux jeunes gens serrés l'un contre l'autre.
Etendue sur le côté, une jambe négligemment posée sur celles d'Aimelin, Aliénor se laissait doucement submerger par cette langueur qui envahit les amants après l'amour. Ses doigts parcouraient, légers et graciles, le corps de son fiancé, y dessinant volutes et arabesques en même temps que ses paupières lentement venaient recouvrir ses pervenches. Un sourire au bord des lèvres et un soupir de bien-être, puis les yeux se rouvrirent et la blondinette se redressa sur un coude, écartant une mèche blonde de son front recouvert d'une fine pellicule de sueur avant de tendre le bras de l'autre côté du lit pour attraper la coupe de vin posée sur la table de chevet.
Elle la porta à ses lèvres et en but une longue gorgée qui hydrata sa gorge sèche, laissant fortuitement échapper le long de son menton quelques gouttes qui finirent leur course sur le torse de son amant. Un petit regard coquin en la direction de celui-ci, et ce qu'il restait de liquide dans le hanap vint rejoindre en fins filets les gouttes fugitives.

Aliénor balança alors la coupe loin du lit, puis d'un coup de hanche vint s'asseoir à califourchon sur le jeune homme. Se penchant vers lui, elle commença avec lenteur à goûter le vin du bout de sa langue fureteuse, dégustant, savourant, caressant, s'attardant sur cette peau qu'elle connaissait du bout des doigts -et pas que du bout des doigts d'ailleurs- et redécouvrait pourtant à chaque fois avec le même bonheur.

Et de remonter doucement vers le visage d'Aimelin, approchant nonchalamment ses lèvres de l'oreille se son amant au creux de laquelle elle murmura d'une voix espiègle...
je trouve que ça manque un peu de... fruité... que dirais-tu de passer un instant aux cuisines chercher de quoi continuer la dégustation ?

Toute d'ardeur retrouvée à la perspective des petits jeux qui allaient découler de leur escapade dans les communs, elle bondit hors du lit, et ce ne fut qu'une fois la main posée sur la poignée de la porte, lorsque le froid s'empara de son corps dénudé, qu'elle prit conscience qu'un vêtement pour se balader dans les couloirs du château ne serait pas inutile.
Une chemise vivement enfilée, boutonnée juste assez pour témoigner d'un minimum de décence mais qui laissait néanmoins apparaître ses jambes nues, elle attrapa la main d'Aimelin pour se faufiler avec lui dans le corridor en direction des communs. Évitant les marches qui grinçaient -parce qu'eux aussi les connaissaient !- ils se coulèrent dans les coursives, sans un mot et à pas feutrés.

Enfin les cuisines. Dans l'obscurité, la jeune blonde entraîna son fiancé vers l'endroit où elle savait trouver l'armoire aux conserves, dont elle ouvrit silencieusement la porte avant de demander dans un murmure
Bon alors... miel ? confiture ? et quelques liqueurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Ven 16 Nov - 18:23

Mais qu'est ce que c'était encore que cela? Voilà que des bruits de pas s'approchaient de la cuisine... Sa Garce se fondit encore plus dans le décor, saisissant néanmoins le lourd saucisson qui pourrait lui servir de matraque au cas ou... tout en mâchouillant le bout qu'elle avait en bouche et en pensant que ce serait un véritable gâchis que de massacrer un indésirable avec cette magnifique pièce. Peut-être devrait elle se tourner sur les tomates... après tout, ça pouvait faire de sacrés dégâts... on lui avait déjà parlé d'une attaque de tomates tueuses, et ce n'était pas une blague! Alors que le bruit de pas s'accentua, elle se rendit compte qu'une silhouette était entrée dans la cuisine et se mettait à farfouiller dans les diverses armoires. Retenant sa respiration, tendant l'oreille, la propriétaire des lieux fronça les sourcils en entendant murmurer l'intrus.... cette voix à l'accent reconnaissable entre mille.... mais qu'est ce Stella fichait là! Même au beau milieu de la nuit, elle ne pouvait pas être tranquille et venir grignoter un morceau! Du maïs qui gratte? C'était nouveau ça.... jamais elle ne s'était grattée en mangeant du maïs, la sicilienne avait du boire plus que de raison... de plus en plus interloquée par le discours à voix basse de sa cousine, la blonde duchesse sortit d'entre les deux portes et se retrouva ainsi dans le dos de sa cousine toujours occupée à faire un tri dans les légumes. C'est donc bras croisés, ayant cependant, toujours son saucisson dans la main, qu'elle attendait que celle-ci se retourne pour voir les marques de la peur sur son visage. Elle hésitait néanmoins à lui ficher la trouille bien avant cela en lui posant la question de sa présence en ces lieux! De l'autre coté de la grande pièce, une porte s'ouvrit et la duchesse reconnu immédiatement les deux amants du château qui avançaient sans faire de bruit... cette fois c'en était trop!

La di Favara éleva donc la voix, quitte à leur faire faire dans leurs braies... qu'aucun d'eux ne portait ceci dit....

Mais qu'est ce que vous fichez tous ici!? Et toi, pourquoi as tu besoin d'un poireau à cette heure de la n....

Frisson lui parcourant l'échine lorsqu'une image bien nette apparut devant ses yeux... Non, tout de même pas? Elle n'allait quand même pas oser copuler avec un poireau? L'abrutie ne savait donc pas qu'un poireau c'était un peu comme un oignon? Que ça piquait! Non non, la duchesse n'avait jamais tenté l'expérience en cet endroit de son anatomie, mais elle se rappelait fort bien lorsque Wilus préparait son fameux vin de poireau, du fumet qui piquait les yeux.

Mais tu es une malade ma parole.... a fare chiudere al manicomio, poverina mia! j'ai du saucisson si tu veux! quoique non, je le garde, il est trop bon!

Et vous deux? Envie pressante d'un petit encas? Ça donne faim les galipettes?

Tendue la duchesse? Qui ne le serait pas alors que sa présence ici même était due à une frustration sexuelle plus que palpable!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Elsa d'Asceline
Filleule d'amour à sa marraine
Filleule d'amour à sa marraine
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Ven 16 Nov - 21:36

Qu'est-ce qu'il fait noir dans cette chambre!
je n'aime pas le noir!
maman et papa m'ont dit de ne pas les dérangés, qu'ils étaient fatigués mais c'est pas vrai, ils ne dorment pas, je les entends a coté.,

je regarde partout tout autour de moi en serrant Doudou dans mes bras. Doudou c'est mon meilleur ami, mon ours en peluche qui ne me quitte jamais , enfin presque, parfois maman me dispute et me demande de le laisser sur mon lit, surtout quand on quitte le château.

Devant la porte de ma chambre, j'entends du bruit ,je me lève pour voir ce que c'est.Une dame blonde marche dans le couloir, je me demande bien ou elle va, je la reconnait la dame , elle était a la fête de marainne dans la grande salle avec le beau drapeau rouge. Sans me faire remarquer, je la suit, j'ai peur dans ma chambre toute seule de toute façon.

Elle rentre dans la cuisine ,je la regarde fouiller dans le garde manger,ca me donne faim mais moi j'aime pas les légumes, je préfère le chocolat, puis j'entends des autres voix, je me cache derrière la table et marche a reculons et là quelqu'un crie, je reconnait la voix de marraine qui est derrière moi, visiblement elle n'est pas contente parce ce que les autres ils font des galipettes..moi j'aime bien les galipettes aussi.

Doucement je tire sur le jupon de sa robe de nuit, personne ne m'a vu, c'est que je suis petite moi, on ne me voit pas toujours.


des galipettes?
Dis marrainne, je peux jouer avec vous?
Revenir en haut Aller en bas
Cyprien Baccard

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Sam 17 Nov - 16:56

Suivant toujours le gardes, Cyprien contemplait les sombres et pourtant somptueux couloirs de la demeure, il trouvait intéressant toutes les différence notables qu'on pouvait trouver selon le type de nobles possédant l’édifice.
Par exemple chez son cousin il était bien rare de trouver une tour sans meurtrière et sans pièces d'artillerie, de même que dans les couloirs l'on pouvait trouver de nombreuses armes, armures et trophées exposés...Bien que son cousin avait aussi des pièces beaucoup plus raffinées car il avait évolué avec l'âge, dans l'ensemble on voyait bien que c'était par l'épée qu'il avait gagné ses galons.
Ici tout était différent, les couloirs exprimaient le raffinement le plus évolué et l'on voyait fort bien que c'était une femme la maitresse des lieux...Ce qui rendait cette atmosphère bien plus agréable pour Cyprien, même si à l'instant la seule chose à laquelle il pensait pendant qu'il grelottait sous sa cape était le feu et les victuailles qui l'attendaient aux cuisines.

Enfin ils arrivèrent devant celle ci et le garde lui ouvrir la porte, Cyprien s'y engagea donc et fonça tout droit vers le feu, ne voyant absolument rien d'autre pour l'instant.
Une fois devant il repoussa sa capuche et l'on put enfin voir un jeune homme d'une grande beauté, le "plus beau des Baccard" comme l’appelait son cousin même s'il ajoutait derrière "mais le moins fort" ce qui n'était finalement pas un compliment, ses belles boucles brunes détrempées gouttaient sur son visage et ses vêtements et la lueur du feu ravivait un peu l'éclat émeraude de ses yeux...Il avait l'impression que le voyage les avait éteins.
Il tremblait encore comme une feuille lorsqu'il se retourna pour remercier le garde mais ce qu'il vit fut tout autre...Que de nanas en petite tenue !
Il resta bloqué un instant, comme le garde d'ailleurs, et une réaction des plus naturelle se fit sentir et le réchauffa instantanément...Puis il se rappela où il se trouvait et se retourna devant le feu en se cachant les yeux et en s'écriant d'un ton paniqué :


Pa..Pardonnez moi !!
Je viens d'arriver pour le recrutement et le..le..garde m'a guidé jusqu'ici !


Devant le feu il était rouge comme une pivoine, il essayait de se concentrer mais les images se succédaient dans son esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Stella di Favara
Etoile de Brienne
Etoile de Brienne
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 31
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Sam 17 Nov - 17:13

Madre mia! C'est pas pour moi c'est pour Wilus!!!

La blonde en perdit son poireau et tomba au sol.Léger grognement et bon sang mais c'est une réunion de famille!
Même la piote et là!!!
Elle tourne son regard et le pose sur l’encapuchonné.

Mais c'est qui lui? Et pourquoi il est trempé comme ça?

Puis vers Malt,
Et qu'est ce que toi, tu fais avec un saucisson!Légère grimace mais voit qu'elle a déjà croquée dedans...

Se tourne vers son alie et l'ébouriffé Prévôt:
HANNNNNNNNNNNNnnnnnnnnnnnnnnnnnn des galipettes! Alie à ton âge!

Puis son regard sur la piote:
Et toi tu ne dors pas!

Mouarf même plus possible de voler des poireaux en toute quiétude!Vexée et frustrée elle se tourne et chippe au passage une carotte ni vue ni connue!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin
Prévôt
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 275
Age : 97
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Dim 18 Nov - 18:02

[Une blonde et un ébouriffé ... seul au mooooooooonde ]

Une nuit comme une autre à Brienne... enfin comme les autres partout ailleurs. Le souffle qui reprenait doucement une allure dite normale, disons moins rapide que les minutes d’avant le jeune ébouriffé laissait ses doigts courir sur la joue de sa blondinette couchée contre lui. S’ils étaient repus momentanément, il ne pouvait retenir des frissons qui parcouraient sa peau sous les doigts de la jeune femme. Un sourire amusé lorsqu’elle laissa couler le vin sur son torse.

mmm.. aurais tu quelque soif mon amour ?

Il posa ses mains sur sa taille les laissant s’y promener doucement ferma les yeux la laissant déguster le vin, revoyant ses dégustations précédentes. Qui disait que la vie n’était pas belle ?
Chaque caresse de la langue de sa blonde lui soutirait un soupir de bien être et il accompagna sa dégustation de petites promenades de ses doigts frolant ses épaules son dos et ses reins, s’affolant parfois comme elle l’affolait. Il n’ouvrit les yeux qu’au murmure contre son oreille.
Avant qu’Alie ne l’attrape par la main il eut juste le temps d’attraper ses braies qu’il enfila tant bien que mal dans le couloir essayant de se concentrer sur les marches d’escalier. Rhaaa mais jamais on fera arranger cette marche qui grince. Pourquoi fallait il que chaque foi il y marche dessus.

Le petit couloir qui menait à la cusine lui permit de finir d’attacher les boutons de ses braies, sauf un, son geste restant en suspend


Mais qu'est ce que vous fichez tous ici!?


[Une blonde + une blonde + une blonde... ça fait beaucoup]

Il aurait bien poser la même question si sa bouche n'était pas restée ouverte en observant la scène. Malt qui vociférait après Stella armée d’un poireau.
Un rapide remerciement à ses réflexes de lui avoir fait enfiler au moins ses braies. Il se serait mal vu en chemise et les gambettes à l’air avec trois femmes dans les environs, surtout les trois blondes de Brienne.
Décidément la cousine aimait la nature, après les feuilles mortes, les poireaux, sauf si elle comptait sans servir comme arme... une autre utilité ne lui effleurant même pas l’esprit .... si si !


Et vous deux? Envie pressante d'un petit encas? Ça donne faim les galipettes?

heu nous ? .. ben oui il était temps qu’il prenne la parole... les gala .. gal.. les .. oui...

Ca c’était de la phrase mais bon ça n’était pas une heure pour discuter et puis il y avait bien trop de monde dans ces cuisines. Et comme pour confirmer le tout, voila que la fille de Yunab et Ereon faisait son apparition. Mais ils ne dormaient jamais dans ce chateau pasembleu !!

Il jeta un regard vers sa blonde. Elle avait eu une bonne idée de descendre, car forcément lorsque ça tournait plutôt pas forcément bien .. c’français ça ? c’était l’idée d’Aliénor. Il allait rajouter quelque chose lorsque la porte venant de l’autre couloir s’ouvrit à nouveau laissant entrer un étranger encapuchonné. Froncement de sourcils en suivant l’homme des yeux jusqu’à la cheminée. Ben voyons il fallait faire comme chez soit.
Et de hausser les sourcils en le voyant reluquer les femmes avant de se tourner. Pour sûr que la chaleur avait du lui remonter jusqu’au cerveau de la façon dont il reagissait, et le jeune Etampes réprima une folle envie de rire.

Il se dégagea de derrière Aliénor entrée avant lui dans les cuisines. Il n’était qu’en braies et pieds nus, ce qui permettait de se rendre compte que sa musculature bien proportionnée tout en étant assez fine, ne faisait pas de lui un freluquet. Bah oui il n’y avait pas de honte à être bien batti et le Millelieues l’était. Ahummm.


le recrutement ?

Il jeta un regard vers Malt. Voila qui allait la faire penser à autre chose qu’à leur poser des questions sur leur éventuelle faim, avant de poser son regard tour à tour sur les trois blondes, puis sur la petite.

tu devrais retourner au lit, si tes parents se réveillent ils vont se demander où tu es passée.

Et puis surtout si en plus ils venaient en cuisine, les lieux seraient bientôt plus remplis qu’une salle ducale au moment des allégeances.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Dim 18 Nov - 20:40

Mais qu'est ce que c'était encore que cela? Le chat de la cuisinière? Pas possible, il n'existait pas, juste sorti de son imagination pour excuser la tenue de Stella devant le Grand Veneur et son assistant. De nouveau une pression sur sa chemise suivie d'une toute petite voix qui s'exprime...

Misère de diable à corne, sa filleule, et qui veut faire des galipettes en prime! Bien entendu, lorsque l'on connait la facilité de la blonde pour l'éducation des enfants et surtout pour répondre à leur question, il en va de soit qu'elle reste sans voix. Non elle imagine seulement la petite Elsa plus grande... il parait qu'on ressemble à sa marraine.... oh beh dans ce cas, il était en effet préférable que l'enfant aime les galipettes!
Petit bredouillement en réponse mais heureusement que les autres sont là pour prendre les choses en main.... ceci dit, s'ils n'avaient pas tous rappliqué, l'enfant n'aurait pas été réveillée et ne les aurait pas suivi en catimini non plus! Tout en pensant, son regard se posa sur les braies d'Aimelin... une chance qu'il ait pensé à les enfiler avant de descendre... non parce que ça ne l'aurait pas dérangé de le voir nu comme un ver, en ayant eu l'habitude par le passé, par contre la petite d'Asceline aurait u faire un malaise, et Stella sauter sur l'objet de désir, qui aurait quand même eu plus d'allure que son poireau défraichi.

Pour couronner le tout, voilà le garde qui pousse la porte accompagné d'un inconnu....


Mais c'est pas possible dans ce castel, on ne peut même pas calmer sa frustration en mangeant du saucisson tranquillement! Oui parce que moi je le mange Stella, pas comme ce que tu voulais faire avec ce pauvre poireau qui n'a rien demandé! Et n'impute pas la faute à ce pauvre Wilus, il en a des cageots remplis pour confectionner son vin!

Non mais, fallait pas qu'elle s'imagine des choses non plus. D'accord elle avait le même sang, mais la blonde duchesse n'avait nul besoin de fouiner dans le garde manger.... peut-être devrait elle passer commande au duc de Meaux pour qu'il lui envoie un jouet pour Stella...

Voyant le comportement de l'inconnu, elle se rendit compte que si Aimelin était bien en braie, les tenues féminines laissaient quand à elles à désirer.... de simples chemises laissant deviner les courbes féminines au travers des fins tissus... le pauvre, il devait avoir fort peu d'expérience pour devoir se dérober à la vue des « briennois » présents. Un petit sourire en se disant que s'il avait été présent chez ses amants, il fut un temps, il en aurait perdu la vue. Plus d'une fois, lors d'une crise de jalousie ou de colère, la duchesse était sortie nue d'une chambre ou d'une alcôve, sans parler de ce qu'elle avait fait à Rethel pour mettre à bout son époux... bon ca c'était retourné contre elle, mais pas grave, elle avait joué, elle avait perdu et puis ca s'arrêtait là.

Regardant Elsa, elle se demandait néanmoins ce qu'il fallait faire d'elle? Jetant un regard à Alienor, signifiant à peu près: on l'enferme dans le buffet pour ne pas qu'elle raconte ce qu'elle a vu ici?, elle l'invita de la tête à gérer ce gros problème, avant de s'occuper de l'étranger.

Le recrutement.... oui ça me revient maintenant, il est vrai que nous recrutons des gardes.... vous êtes?

Regardant Aimelin... après tout c'était lui le prévôt de ses terres, il saurait quoi demander afin de statuer sur le sort du jeune homme. De plus, il serait peut-être judicieux de se faire passer tous autant qu'ils l'étaient, pour le personnel de brienne... peut-être que dans la pénombre, l'étranger ne reconnaitrait pas leurs traits lorsqu'il les verrait en pleine lumière du jour.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Dim 18 Nov - 22:46

Pris tous les deux la main dans le sac ! Ou dans l'armoire en l’occurrence pour ce qui concernait Aliénor. De surprise, elle manqua de faire tomber le pot qu'elle tenait à la main, le rattrapant de justesse avant qu'il ne tombe au sol. Boudiou, même pas possible de se faire une petite escapade nocturne sans croiser toute la maisonnée, à l'heure où les bonnes gens dorment... ou pas d'ailleurs.
Ses yeux s'étaient faits à la semi obscurité qui régnait, juste percée par la lueur du feu dans la cheminée, et les pervenches passèrent, intriguées, du saucisson que tenait Maltea au poireau exhibé par Stella, avant qu'un gloussement ne franchisse ses lèvres. Naaan, elle imaginait des choses, elle devait avoir les idées mal placées ou l'esprit encore échauffé par ce qui devait être le prélude à des dégustations à même le corps et qui était en train de se transformer en réunion de famille impromptue, pas potib autrement !

Vu la tension qui émanait de la blonde duchesse, Aliénor se retint donc d'en rajouter à la réponse loquace et volubile d'Aimelin. Pas la peine de préciser que leur présence n'était pas due à la faim qu'ils pouvaient avoir après l'exercice qu'ils avaient fait, mais plutôt à la faim qu'ils avaient l'un de l'autre et à l'usage qu'ils comptaient faire des provisions dont il venaient se munir !
Et de toute façon, même si ça lui avait échappé -ce qui au final n'aurait pas été si étonnant que ça pour qui la connaissait- elle aurait été prise de court par l'apparition d'Elsa de dessous la table. Et levage en règle de ses yeux vers les poutres de la pièce après avoir croisé le regard de son brun. Comme si c'était de sa faute ! D'accord, c'était elle qui avait eu l'idée de descendre, mais il n'avait pas eu l'air d'y être opposé. Et puis elle était loin d'imaginer que toute la mesnie s'y donnerait rendez-vous, sinon elle serait restée dans un domaine moins sucré, côté galipettes !

Et puisqu'on parlait de ces galipettes qui intéressaient tant la petite, ne manquaient plus que Yunab et Ereon, et ce serait complet ! Du reste, la blondinette se pencha pour regarder sous la table s'ils n'y étaient pas, au point où on en était, plus rien de l'aurait décontenancée.

Courbée comme elle était, elle ne put assister à l'entrée de l'inconnu, et ce ne furent que les paroles prononcées par lui qui la firent se redresser. Allons bon, en plus on entrait ici comme dans un moulin, quoiqu'un moulin à cette heure serait sans nul doute plus calme.
Zieutant son fiancé qui se déplaçait de quelques pas, présence masculine au milieu des trois blondes court vêtues et de l'enfant, Aliénor en profita pour glisser à une Stella -faussement?- outrée d'apprendre que bien que la benjamine du trio, la jeune fille ne faisait pas que dormir sagement aux côtés de son fiancé, une épée posée entre eux
Bah quoi mon âge ? j'ai 17 ans, et quand on aime on ne compte pas de toute façon !

Avant de terminer de boutonner sa chemise mine de rien, genre "mais si c'est tout à fait normal d'être dans cette tenue ici à cette heure-ci", sans se préoccuper de l'éventuelle quasi transparence du tissu qui laissait deviner les courbes qu'elle avait pensé cacher.

Et puisqu'on semblait partis pour ne pas pouvoir s’éclipser de suite -adieu dégustation intime dans la chambre snif-, Aliénor ouvrit le pot de confiture qu'elle avait toujours en main et y plongea un doigt qu'elle porta à sa bouche, passant ensuite sa langue sur ses lèvres pour n'en rien perdre. Ce faisant, elle croisa le regard de Maltea et la question silencieuse qu'il contenait. Et même pas le temps d'y répondre qu'elle était invitée instamment à s'occuper du cas de la gamine.

Petite moue... non, grosse moue en fait, aaargh, comment on fait avec les enfants ?!! Un coup d'oeil vers Aimelin qui suggérait à Elsa de regagner sa chambre, et un petit sourire espiègle. Croyait-il vraiment qu'elle obtempérerait alors qu'il se passait quelque chose d'amusant ? En tout cas, au même âge, la blondinette n'en aurait rien fait, bien au contraire.
Ni une ni deux, elle présenta le pot à la fillette avec un grand sourire complice
t'en veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Elsa d'Asceline
Filleule d'amour à sa marraine
Filleule d'amour à sa marraine
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Dim 18 Nov - 22:56

Je savait bien que j'aurait dut rester cacher,
voilà que la dame blonde me criait dessus et que le monsieur mal coiffer me disait qu'il fallait que je retourne me coucher.

Maman et papa ils me chercheraient pas, je devait pas les déranger, papa m'a dit que ce soir il jouait avec maman, moi, je trouvait pas ca juste pourquoi ils pouvaient tous jouer et que moi,je devait rester au lit?

Je me blottit un peu plus contre les jambes de marainne qui me regarde avec des grands yeux tout rond, elle avait l'air surprise de me voir là mais au moin elle ne me criait pas dessus elle!

je suis triste du coup et j'ai envie de pleurer, j'ai rien fait de mal moi, je sent les larmes qui me pique les yeux et serre un peu plus doudou dans mes bras mais rien ne m'échappe des discussion de grands, je renifle un peu tout en questionnant a nouveau maltea...


marainne, je comprends pas, si la dame elle le mange pas le poireau, elle en fait quoi?

au même moment, j'appercoit une ombre a la porte de la cuisine et je vois les gros yeux étonnés de maman qui se pose sur moi alors que dans le même temps alienor me propose de la confiture...personne n'a encore vu maman sauf moi...



Dernière édition par Elsa d'Asceline le Lun 19 Nov - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yunab

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 35
Localisation : squatte chez sa suzeraine
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 0:27

Un sourire satisfait sur le visage, elle avait poser sa tête sur le torse de son époux.
Si a une époque elle avait eu peur que le mariage pose soucis a ce niveau, il n'en n'était plus rien aujourd'hui.celui-ci avait même pour avantage qu'elle pouvait assouvir toutes ses envies sans avoir a se tracasser des 'ont dit' ou autres regards qui se posaient sur elle.

Elle n'avait d'ailleurs encore jamais penser avoir besoin d'un amant, le regard de son époux, qui se posait chaque jour sur elle, plein de désir, lui suffisait amplement,enfin du moin pour le moment.
Un dernier baisé et la duchesse c'était lever afin d'enfiler sa chemise de nuit ainsi qu'une robe de chambre, comme chaque soir, depuis sa venue au monde, elle allait aller embrasser sa fille et s'assurer que tout allait bien.

Elle avait longer le couloir du château sans faire de bruit afin de ne réveiller personne et avait réfreiner un cri de stupéfaction devant le lit vide qui se tenait devant elle jusqu'a ce que quelques éclats de voix provenant d'en bas retirent son attention, se demandant déjà quelles bétises Elsa avait bien put faire.


Il ne lui fallut pas deux minutes pour rejoindre la porte de la cuisine, ses mirettes se posèrent aussitot sur sa fille, elle restat muette un instant a l'évocation du poireau et de son utilité avant de s'avancer en resserant sa robe de chambre contre elle, tandis que son regard survolait les présents et leurs tenues légères.


bon sang!
vous auriez pu me prévenir que vous faisiez ce genre de soirée ici, j'aurai fermer la porte d'Elsa a clef!



bah oui, c'est la première chose qui lui vient en voyant ca...

**********************


Dernière édition par yunab le Mer 21 Nov - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyprien Baccard

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 13:31

Il l'avait repérée tout de suite la fameuse duchesse Di Favara, son cousin lui en avait longuement parlé et il n'aurait pas pu se tromper.
De nombreuses choses se passèrent dans son dos mais il ne savait que faire, l'expérience ne lui faisait pas défaut, il avait toujours attiré les femmes comme le miel attire les abeilles, ce n'est pas que ça l'arrangeait mais il avait apprit à s'y faire et à se dire que d'autres étaient plus malheureux et que mieux valait en attirer trop que pas du tout, habituellement dans une telle situation et bien il se serait amusé et en aurait tiré parti.
Sauf que cette fois il n'était pas là pour ça et il cherchait vraiment à faire les choses bien, à trouver quelque chose à faire qui lui plairait...Il était là pour combler l'ennui plus que les finances car la famille Baccard était tellement pleine d'oseille qu'il pouvait prendre des bains d'écus si l'envie lui en prenait.

C'est donc avec assurance qu'il se retourna tout droit vers Maltéa qui lui demandait qui il était, et ce sont ses yeux et absolument rien d'autre qu'il fixa, bien que le reste fut très joli il ne céda pas, puis il répondit :


Je m'appelle Cyprien Baccard, je pense que ce nom vous évoque quelque chose, je pense que vous savez aussi que je sais qui vous êtes votre Grâce...J'ai beaucoup entendu parler de ces yeux verts d'une telle intensité qu'ils transcendent l'âme, je sais assurément que je ne me trompe pas de personne.

Il s'inclina en s'assurant de toujours fixer ses yeux de son regard vif, acéré, celui que tous les hommes de la famille partageaient.
Revenir en haut Aller en bas
Stella di Favara
Etoile de Brienne
Etoile de Brienne
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 31
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 13:46

[Un saucisson, un pot de confiture, un poireau, une piote ....des blondes....]

Elle lève les yeux aux ciel la blonde!
Mais c'est pas pour son vin qu'il en a besoin de ce poireau! Et qui vous dit que je suis seule hein????Se râcle la gorge.
Regard vers toutes l'assemblée qui s'était encore agrandit avec la venue de Yunab.
Se demandant au passage pourquoi la mini piote se cache...Elle fait si peur que ça la Sicilienne?
Pourtant elle a pas criée...Elle crie qu'après le Comte du Maine...et ses douaniers...et ses maréchaux...pis les sergents aussi...ah oui et Wilus...Mais aussi m'enfin bref...mais pas sur les piots d'autant plus que c'est même pas la sienne.

L'insulaire regarde Yunab...
Hein, y'a une soirée de prévue? Même pas vous me prévenez! Vous laissez la Charogne sur le carreau....
Tout en remontant ses cheveux et plantant la carotte dedans comme d'un pique à cheveux, s'adressant bien sur à tous icilieux.

Et vlà que son Alie veux gaver la piote de sucre! Bon sang les parents vont plus dormir avec la piote au top du sucre à cette heure....Mais dans le fond c'est tout de même une bonne idée...
Petit sourire à Alie et elle remarque Aimelin vêtue de braies.
Léger grognement....
Kraimelin voyons cachez moi ce torse que je ne saurai voir
Tout en cachant ses yeux avec ses doigts bien écartés.
Léger mouvement de hanche et la porte du garde manger se referme ni vue ni connue....
Il n'y a pas d'âge??? Namého...oui oui l'amour...pâquerette,colchique dans les près et feuilles morte dans la tignasse....Mouarf....

Au tour du garde amoureux transit de répondre....Et pinaise les yeux verts la blondeur,le saucisson ,il est trempé...
Le moment idéal pour s’éclipser ni vue ni connue...Quelques pas de côté en veillant à bien longé les murs et ne pas attirer le regard de sa cousine Adorée....Oui elle est comme certains prédateur...elle ne se fie pas à l'odeur mais au mouvement...
ça tombe bien, le nouveau garde lui fait la court....

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin
Prévôt
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 275
Age : 97
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 15:38

[Dans la lueur d'une cuisine.. mais dans un château]


Un regard amusé vers Yu, puis Stella avant de reporter son attention sur Malt qui lui lançait des coups d'oeil.

Quoi, il était mal coiffé ? Satanée mèche rebelle pensait il en essayant de remettre un peu d'ordre dans ses cheveux. C'est qu'il ne s'attendait pas à être parmi tout ce monde alors il avait fait simple comme tenue.

Il regarda le garde, enfin le prétendant ... et retint un fou rire lorsqu'il entendit baratiner la Duchesse, sûr de son charme à n'en pas douter. Ca commençait bien, un garde roucouleur. Il soupira doucement et attendit que le dernier mot se pose enfin tel une feuille morte virevoltant looooooooongtemps avant d'enfin se poser sur le sol, puis regarda Malt. Quelle chance qu'Alie n'ai pas les yeux verts sinon il aurait été dans la bouse le beau parleur. Discrètement il regarda Stella et Yu en plissant un peu les yeux pour essayer d'apercevoir la couleur des leurs.. c'est qu'il n'avait jamais fait attention à la couleur de leurs yeux l'ébouriffé de Brienne.



**********************
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 17:15

Allons bon, et une de plus, songea Aliénor à l'entrée de Yunab. Pour un peu on se serait crus à l'Hérauderie, dans le bureau d'enregistrement des crys et devises lorsqu'elle était allée demander les siens, sauf qu'elle était alors quand même un peu plus habillée.

Et un hoquet à la réaction de la jeune femme lorsque celle-ci prit conscience de la tenue plus ou moins couvrante -plutôt moins que plus d'ailleurs- des différentes protagonistes de la scène. Au demeurant, le seul vêtu de pied en cap était l'inconnu qui n'en était plus tout à fait un puisqu'il venait de se présenter, et qui dégoulinait devant la cheminée.

Et il dégoulinait à tout point de vue, Aliénor retint l'éclat de rire qui menaçait en l'entendant s'adresser à Maltea et évoquer les émeraudes de la duchesse. Bon sang, il avait vraiment envie de la place et il en rajoutait dans la mièvrerie, ça ne pouvait pas être autre chose, on ne pouvait décemment pas s'exprimer naturellement comme ça !

Quoiqu'il en soit, s'il devait être retenu, autant qu'il s'habitue de suite aux facéties des membres de la mesnie. De tous les membres, puisque pour l'heure il n'avait d'yeux que pour l'un d'entre eux, ignorant superbement les autres.

Un petit regard circulaire, et la jeune fille nota le déplacement de Stella. Ahem, ce n'était quand même pas la vue du torse d'Aimelin qui la faisait vouloir s'éclipser ?!
Et un petit sourire malicieux en même temps qu'elle s'exclama à l'intention de la blonde cousine


Oh Votre Grâce, vous n'allez pas nous quitter et laisser cet homme dans l'erreur, s'adressant à votre chambrière en croyant avoir affaire à vous ?

Après tout, Stella aussi avait les yeux verts, et même s'ils tiraient légèrement sur le gris, dans la pénombre de la cuisine, à la lueur de la cheminée, ça pouvait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Stella di Favara
Etoile de Brienne
Etoile de Brienne
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 31
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 17:49

[Telle est prise qui croyait se faire la malle]

---OUHHHHH la Chipie d'Alie---

Première pensée de la blonde à l'égard de sa blondinette préférée bis.Elle grogne légèrement et se fige...
Et surtout ne se laisse pas démonter.
Regard vers l'assemblée...Et décide de prendre la parole.

Plaît il? L'air faussement surprise...
Elle offre à Alie un petit regard complice et reprend,en reprenant au passage la posture habituelle de Malt.

Exact...Après je peux comprendre qu'il se méprenne...la beauté de ma Chambrière est à couper le souffle...dommage que certains fantôme de la maison ne s'en rende pas compte...
Et Bim une spéciale Fantomisc...
Elle retire la carotte de sa chevelure, la laissant flotter comme ceux de Malt, secoue légèrement sa crinière et s'étonne que rien n'en tombe...ni feuilles , ni poireau...bref...
Puis se tourne vers le garde en question et lui tapote légèrement l'épaule se raclant légèrement la gorge.
Tend sa main en direction du jeune homme...et rajoute presque un "Fait bisous allez!!!".

Sa sérénissime Méchanceterie Maltéa Di Fava, se reprend, Fantomisc Fantomaz , Duchesse d'ici et de tout.
Ravie de vous accueillir icilieu...
Vous avez faim?


Lui tend la carotte, tout en lui adressant son plus franc sourire.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 20:01

Si ça, ce n'était pas un carnage sans nom! Voilà que maintenant, que la duchesse d'Andelot se pointait et bien entendu, se trompait lourdement sur la raison de la présence des membres de la mesnie Wagner... enfin plutôt di Favara maintenant, mais bon....Quelle image tous ces adultes donnaient à la progéniture ducale? Petite grimace de la duchesse de Brienne vis à vis de sa vassale d'un air de dire, ce n'est pas ma faute pour une fois, alors que la petite est toujours accrochée à sa chemise, qui bien entendu pour être tirée par le bas, dévoile de plus en plus une épaule ronde.

Le jeune homme se présente et la blonde garce retient une exclamation pas très polie... ah ça c'est sur, Baccard elle connait, et pas qu'un peu! Vu le regard que le jeune homme pose sur elle, elle sait avec certitude qu'il ne ment pas... comment aurait il pu? Ce regard, elle l'aurait reconnu entre mille... Il s'incline comme s'il était en terrain conquis... pas un Baccard pour rien en effet et.... regard à Stella qui tente de prendre la poudre d'escampette mais c'est sans compter sur Aliènor... et voilà la chance à saisir! Sa cousine même si loin d'être sa copie conforme, lui ressemblait tout de même, et vu la boutade d'Aliénor et Stella faisant marche arrière... se pensant à l'abri, la blonde esquisse un sourire en voyant Stella prendre une pose plus ducale... jusqu'à ce que celui-ci s'évanouisse. Enfer et damnation, mais qu'est ce qu'elle faisait? Jamais la jeune femme n'aurait réagit comme ça! Grrrr mais c'était possible une famille pareille! Ceci dit, au point où elle en était, c'était toujours mieux que de faire la causette à moitié nue après tout!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Cyprien Baccard

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Lun 19 Nov - 23:13

Cyprien ne comprenait rien, tout le monde parlait de choses différentes et lui ben...Ils se payaient vraisemblablement sa tête.
Il regarda la jeune femme qui se présenta comme la duchesse Maltéa et la salua sans trop de conviction :


Et bien, "votre Grâce" vous me voyez désolé de cette confusion...Sans doutes est ce parce que vous me paraissez légèrement trop vieille pour être la véritable Duchesse.
De plus à mon grand regret sa Grâce Maltéa m'a été très précisément décrite, et bien que vous soyez très charmante je sais que ce n'est pas vous...Mais rassurez vous, je vous apporte également tout mon respect.
D'ailleurs je vous salue tous avec respect, veuillez me pardonnez cette impolitesse je vous prie...J'ai voyagé longtemps et dans le froid, je suis épuisé.


Il s'inclina devant elle avec un léger sourire en coin, il ne faudrait pas le prendre pour un idiot sachant uniquement manier l'épée, même s'il aurait souvent préféré faire partie de ceux là car bienheureux sont les pauvres en esprit, puis il salua les autres un par un.
Il se retourna devant la duchesse et ajouta :


Surtout ne vous méprenez pas sur mes mots votre Grâce, point de coure de ma part alors qu'il semble que ce ne soit ni le lieu, ni le moment, ni même de circonstances envers une femme mariée, je n'ai fais que répéter ceux du Baccard que vous connaissez...Ils sont la seule chose à laquelle j'ai pu me fier en arrivant.

Il planta de nouveau son regard sérieux dans ceux de Maltea et attendit qu'on lui dise quoi faire car au final lui il n'en sait toujours rien...Tout ce qu'il sait c'est qu'il s’égoutte sur le dallage de ces cuisines.
Revenir en haut Aller en bas
Stella di Favara
Etoile de Brienne
Etoile de Brienne
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 31
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Mar 20 Nov - 0:17

Elle manque de s'étrangler sous les vilaines paroles...L'insulaire bouillonne...trop vieille...De la carotte elle la planterait bien dans l'oeil...ou dans l'oreille ou pis encore....
Elle crispe la mâchoire, se contient et répond sans vergogne.

Vieille....attention ce n'est pas de l'eau qui goutte de vos atours mais du lait maternel...

Elle préfère poser la carotte, n'attendra pas la réponse puisque de toute façon c'est à peu près la dernière fois qu'elle lui adressera la parole.
Elle regarde les membres de sa famille les salues tour à tour et remonte se coucher...
Quand on frôle les 95 ans il n'y a que le sommeil pour vous satisfaire tout compte fait...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin
Prévôt
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 275
Age : 97
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Mar 20 Nov - 1:42

Aimelin regardait l'homme, perplexe se demandant si sa mèche devant l'oeil ne le gênait pas ou ne lui embrumait pas le cerveau.
Il rêvait ou il avait traité Stella de vieille ! quel goujat !
Oubliant qu'il était torse nu, et bel homme forcément, ahum... il s'avança et jeta un regard amusé à Malt et Yunab.


c'était amusant comme situation... un signe du menton vers le chevelu... dommage

Et de murmurer à Alie avec un petit sourire complice... si nous allions continuer notre petite dégustation ?

Et de l'attraper par la main s'arrêtant néanmoins devant le beau parleur

c'est vrai que vous êtes impoli...

Puis il entraina sa fiancée dans le couloir vers leurs appartements prenant la suite de Stella en mode désertion des cuisines.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Rose Bleue de Brienne
Rose Bleue de Brienne
avatar

Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Mar 20 Nov - 10:54

Il avait dit que Stella était vieille, elle avait bien entendu ?! Au milieu du flot de paroles destiné à faire passer la pilule, Aliénor n'avait retenu que ça. Ecarquillement des yeux, l'homme avait peut-être des qualités pour postuler comme garde de la Duchesse, cela seul l'avenir le dirait pour autant qu'il en ait un au sein de la mesnie, mais la galanterie, la courtoisie, l'art de parler aux femmes n'en étaient assurément pas.

Qu'il reconnaisse Maltea dans la pénombre de la cuisine sur la base d'une simple description, mettons. Mais aller déclarer qu'elle était vieille à une jeune femme dont il n'apercevait sans doute pas mieux les traits à la simple lueur de la cheminée , ça frisait l’auto-sabotage. La fatigue, le froid, l'heure avancée et le farfelu de la situation dans laquelle il s'était trouvé plongé n'excusaient pas tout et s'il la voulait, la place, ce n'était pas en sortant ce genre de choses qu'il entrerait dans les bonnes grâces des membres de la maisonnée, et ce malgré le salut qu'il leur adressa.

Quoiqu'il en soit, le dernier mot en reviendrait à la blonde Brienne, même si la fonction à laquelle aspirait le mufle aux yeux fixés sur sa peut-être future employeuse ne se cantonnait pas à assurer la seule sécurité de cette dernière mais aussi celle de l'ensemble de ceux qui gravitaient autour d'elle.

Et puisque leur présence ne semblait plus utile, Aliénor hocha la tête en acquiescement au murmure d'Aimelin, une petite lueur pétillante au fond de ses yeux
excellente idée, je meuuurs de faim !

Son regard glissa sur le torse de son beau brun en même temps que le bout de sa langue humectait ses lèvres, avant de reporter ses pervenches vers Maltea, sa bouche articulant silencieusement "Peut-être vaudrait-il mieux attendre demain pour la suite, que les esprits soient reposés."

Même si pour sa part, elle n'avait pas, mais alors pas du tout l'intention de se reposer.
De sa main libre, elle adressa un petit signe de salut à l'assemblée, du moins ceux qui n'avaient pas le regard rivé ailleurs, puis attrapa le pot de confiture, objet de leur expédition dans les cuisines. Un murmure accompagné d'un clin d'oeil taquin alors qu'ils passaient à côté de Yunab
ne t'inquiète pas, pour la prochaine fête on te préviendra à l'avance !

Et de disparaître dans le couloir avec son fiancé.
Revenir en haut Aller en bas
Cyprien Baccard

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Mar 20 Nov - 16:21

Ah mais ils le trouvaient impoli en plus ? Là décidément il ne comprenait plus rien...
S'éclaircissant la gorge il reprit la parole :


Je vous prie à tous de m'excuser, comme je vous l'ai dis...J'ai fais un long et difficile voyage, j'ai faim et je suis affamé.
Essayez de comprendre je vous prie que je viens d'une autre province ou les mœurs sont autres, par exemple on accueille pas un visiteur en se moquant de lui surtout pour lui dire ensuite que lui est impoli, surtout quand celui ci est issu d'une famille noble et qu'il a fait un long voyage...De plus on essaye d'écouter ses paroles au lieu de les interpréter, quand j'ai dit que la jolie dame était légèrement trop vieille je n'ai pas dit qu'elle était vieille, simplement qu'elle avait l'air un peu plus âgée que la Duchesse, en rien ce n'est une insulte d'autant plus que vous êtes absolument charmante très chère.
Les choses sont visiblement différentes chez moi mais je vous assure que je ferais tout ce qui est possible pour me faire pardonner et pour m'habituer aux mœurs provinciaux, si j'ai focalisé mon attention sur la Duchesse c'est qu'elle connait ma famille et qu'elle sait que je suis de sang noble, de même que je ne vous connais pas car vous ne vous êtes pas présentés...Mais ça doit encore être moi l'impoli.

Maintenant sachez qu'en Lyonnais-Dauphiné, l'hypocrisie est considéré comme une impolitesse bien pire que la franchise, je dis donc ce que je pense au risque de paraitre impoli parce que je vous respecte et que ne pas être franc serait alors l'être véritablement.
Mais passons, nous sommes tous fatigués il me semble, et j'avoue avoir été rendu irritable par ce voyage et l'inconfort de la situation n'arrange rien puisque je me trouve ici devant des gens dont je ne connais qu'une personne de nom et dont une seule autre personne porte des braies...J'espère que vous aurez l'indulgence de comprendre ainsi que de pardonner.
Si vous êtes des proches de sa Grâce alors vous partagerez sans doutes les présents que je lui ais rapporté, pour ceux qui cherchaient de quoi manger à cette heure avancée ça tombera bien.


Ses fontes étaient toujours sur ses épaules, s'il était tant affamé il aurait pu taper dedans certes mais non...C'était un cadeau et il aurait crevé de faim plutôt que d'y toucher, parce que justement il n'avait pas été élevé chez les porcs et que la politesse était dans ses premières qualités.
Il les posa sur le comptoir et sortit tout un tas de victuailles terriblement appétissantes et de tout première qualité : des vins Chateauneuf du Pape et Saint Joseph, des dragées de Valence, un bel assortiment de la légendaire charcuterie lyonnaise, du nougat de Montélimar, de la chartreuse de Voiron,...la liste était longue.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Mer 21 Nov - 18:31

Tout partait en sucette, mais était-ce nouveau sur ce domaine. L'étranger qui venait de commettre le pire faux pas possible en taxant Stella de vieille. Les deux « galipetteurs » qui partaient eux aussi fâchés.... et qui restait là comme une abrutie à devoir gérer la situation pour ensuite arrondir les angles avec les déserteurs? Et bien c'était bibi... pensa la blonde duchesse. Elle ne retint personne et laissa l'homme s'exprimer.. un peu dans le vent puisque ceux envers qui il tentait de faire amende honorables avaient quitté la pièce sans tambour ni trompette. Elle avait tiqué lorsqu'il avait abordé le sujet de la description; se disant que décidément ce satané Baccard – pas celui là, l'autre- avait la langue bien trop pendue!

La silence s'installa et la duchesse sortit de la torpeur provoquée par ce vaudeville plus que mauvais, prenant alors la parole.


Ecoutez, je pense qu'il serait préférable que nous discutions de tout ceci demain, après une bonne nuit de sommeil. Comme vous dites, vous semblez exténué, vous êtes trempé et discuter en pleine nuit après que les esprits se soient échauffés, c'est une très mauvaise idée. De plus je n'ai qu'une envie, terminer mon pic-nique improvisé et terminer ma nuit.

Cependant, vous ne perdez rien pour attendre, car vous avez insulté ma cousine, et c'est a elle que reviendra le droit de sévir ou pas. Vous avez grand intérêt à vous faire pardonner envers mes proches!
Sur ce point je serais intransigeante, sauf si au final, vous ne tenez point à la place que vous briguez.


Elle le regarda intensément.

Encore une petite chose, laissez donc le côté bourrin des Baccard au placard, ici on fait dans la finesse (enfin fallait le dire vite mais bon...) Croyez moi, je suis certaine que vous pouvez y arriver... si votre cousin y arrivait en ma présence, pourquoi pas vous?

Son oeil finit par s'attarder sur les présents ramené de la province du jeune homme et son estomac se réveilla. Le vin, elle s'en fichait, du moins à cette heure avancée de la nuit, par contre la charcuterie.....

Enfin bref, je vous remercie pour les présents, comptez bien que j'y fasse honneur... je vais d'ailleurs tout planquer, sinon tout sera avalé avant que je ne puisse y gouter... quoique.... je vais gouter un peu de charcuterie et ainsi terminer mon petit encas. Je vous en prie, joignez vous à moi. Mais avant je vais vous faire apporter des vêtements secs, prenez place près du feu, je ne tiens pas à être accusée de votre trépas si la mort venait vous happer en mes terres.

Elle fit appeler Margaux et lui donna les instructions afin que le jeune homme puisse se mettre à son aise. La pauvre femme, devoir travailler même de nuit.... Se tournant ensuite sur la duchesse d'Andelot...

Vous joignez vous à nous ou regagnez vous la couche du raleur ombre solaire?

Sur l'entre-fait, Margaux revenait avec ce qu'elle avait été chercher et les tendit au jeune Baccard.

Je vous en prie Messire, allez donc vous changer dans la pièce attenante.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
yunab

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 35
Localisation : squatte chez sa suzeraine
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   Mer 21 Nov - 20:17

Elle était rester silencieuse, était-elle la seule a ne rien comprendre a ce qu'il se passait dans cette cuisine?
Qui était cet homme tremper jusqu'aux os?
Ces idées s'embrouillèrent encore plus lorsque Alienor essaya de faire passer Stella pour la duchesse de Brienne, elle dut se retenir de rire au changement de comportement de Stella qui prit une pose plus' ducal'. Qui connaissait un temps soit peu Maltea, même de nom ou par description ne pourrait s'y laisser prendre c'était certain.
Légère moue aux paroles de l'homme, il fallait être complètement fou pour associer le qualificatif de vieille a une femme, c'est que c'était suseptibles ces petites choses là, Stella était même rester assez gentille pour le coup, si celà c'était adresser a elle, le saucisson qui se trouvait dans la main de sa suzeraine aurait certainement fini sur le crâne du mâle pour l'impolitesse commise.
Celà aurait put être marrant remarque, elle imaginait assez bien cette scène, elle prenant le saucisson des mains de la blonde duchesse et cette dernière se ruant dessus afin de le récuperer finissant pas écraser l'homme au sol ...

La brunette sortit de ses pensées au départ de Stella, Ali et Aimelin et ses questions trouvèrent réponse lorsque maltea reprit la parole.

Un recrutement de gardes, c'était donc celà, a cette heure de la nuit?, ses mirettes se posèrent a nouveau sur l'homme, il faudrait dorénnavant qu'elle pense a se charger elle même du recrutement pour Andelot tient au lieu de laisser cette charge a Ereon, qui,jaloux comme il l'était faisait un tri très selectif.

Son regard se pose sur le comptoire sur lequel avait été poser des mets qui avaient l'air tous aussi délicieux les uns que les autre, son estomac gronda et comme si sa suzeraine l'avait entendu...


Vous joignez vous à nous ou regagnez vous la couche du raleur ombre solaire?

un sourire alors que sa main rejoignait le comptoir afin de se saisir d'un morceau de nougat qui lui faisait de l'oeil.

Volontiers!
le râleur dort, heureusement que celà lui arrive d'ailleurs, ca me laisse un moment de répit.


Elle reporta son attention sur l'inconnu se rendant compte de sa propre impolitesse avant que ce dernier ne parte passer des vêtements secs.

je me nomme Abeline, ravie

et d'enfourner le morceau de nougat dans sa bouche...




**********************
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour combler la frustration, rien de tel que le saucisson!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Où vous chercher pour combler vos places?
» Des dents saines
» classe de neige : bien preparer sa valise
» Elixir de pyrite pour combler son manque de fer ??
» avoir du temps pour ne rien faire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Les cuisines-
Sauter vers: