Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ereon

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Mer 19 Déc - 13:08

Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.

Par une petite journée d’hiver alors que la brume tapisse la vallée et que la neige recouvre le sol de la champagne, Ereon marchait en direction de Savigny.

Une fois arrivé sur place tel son cry, il monta sur le toit avec un papier en main et une bonne bouteille d’armagnac pour s’asseoir au bord et pensa à elle.

Elle pour qui, il avait dit oui. Elle pour qui, il aurait mit paris en bouteille. Elle pour qui, il aurait décrochait la lune. Elle pour qui, il pleurait depuis un moment.

Ereon avait ouvert les yeux depuis un moment sur son couple et il ne savait plus quoi faire pour rendre son épouse heureuse. C’est quoi le bonheur le finalement ? Telle est la question actuellement.
Il commença par lire la lettre à voix haute dans le vent qui souffle sur le domaine.

A Yunab Cardofer D’Asceline
Duchesse D’Andelot-Blancheville
Vicomtesse de Condry
Baronne de Maligny
Dame de Rosoy sur Amance & de Savigny

A vous qui lira ou se fera lire

De nous, Ereon d’Asceline, Duc d’Andelot-Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy sur Amance & de Savigny, faisons savoir que nous avons décidé de partir loin de vous ma tendre épouse.
Les raisons peuvent être multiples, mais aujourd’hui une seule raison anime notre cœur. Le désir de vous voir heureuse.

Nous avons conscience de votre tristesse et ne savons plus comment faire pour vous rendre heureuse.
Nous pouvons vous offrir mantel et botte en fourrure, épée pour votre défense, robe de haute couture pour vos sortie, être présent pour vous écouter ou autre, mais rien ne va jamais et vous semblez toujours aussi triste, morte et sans vie.

Je ne sais plus quoi faire et partir reste la dernière solution pour moi. Vous pouvez penser que parfois nos soirée son normale, car nous buvons un verre ensemble ou nous discutant allongé l'un contre l'autre pendant plusieurs heures, mais une partie de vous semblez être loin à chaque fois.

L'autre soir, quand nous avons parlé de votre projet de devenir Maire de Troyes, vous sembliez remplie de vie et d'envie. Vous m'avez agréablement impressionné sur le moment et j’étais vraiment heureux pour vous, car enfin vous aviez un projet.


Ereon commença a pleurer et a boire plus que de raison quand soudain, il déchira le papier et hurla de toutes ses forces a plusieurs reprise toujours le même mot.

POUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURQUOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOI

POUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURQUOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOI

POUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURQUOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOI



Les domaines au alentour devait surement l’entendre, mais Ereon n’a plus envie de penser au petit détail faisant passer son couple pour un couple heureux en public. La face publique est souvent qu’une façade remplie d’étoile alors que la réalité et simplement minable.

Les petits papiers de la lettre volé dans le vent pour se taire a jamais et jamais personne ne pourrait lire cette lettre remplie de bêtise amoureuse et Ereon écrivit la seconde lettre plus réaliste à l’oral.

A Yunab Cardofer D’Asceline
Duchesse D’Andelot-Blancheville
Vicomtesse de Condry
Baronne de Maligny
Dame de Rosoy sur Amance & de Savigny

A vous qui lira ou se fera lire

De nous, Ereon d’Asceline, Duc d’Andelot-Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy sur Amance & de Savigny, faisons savoir que notre mariage est un échec totale.

Elsa Maltea d’Asceline est surement la plus grosse bêtise de notre mariage, ce n’est pas vraiment une bêtise vu qu’elle est le fruit d’un accident et non de notre amour. Oui elle est le fruit d’un accident de jambe en l’air durant votre mandat de duchesse.

L’amour que j’avais et que j’ai pour vous m’ont rendu aveugle pour voir les raisons de votre accord pour se mariage.
Vous donnez raison à Ysa et Amory de lucas d’airain et c’est surement ça qui me fait le plus mal dans l’histoire.
Pour ça aujourd’hui, je n’ai pas la force de demander la dissolution de mariage. Pour ça aujourd’hui, je n’ai plus la force de vous regarder. Pour ça qu’aujourd’hui, je pars et que jamais vous me retrouverez.

Faites venir amant dans votre lit, aujourd’hui le détail n’a plus d’importance. Pour les seigneuries pour notre fille ADOPTIVE Aalanna et votre sœur. Vous devrez trouver une solution avec la duchesse Maltea, car jamais je ne reviendrai

A jamais
L’idiot blond


Ereon continua de boire et il trouva dommage de ne pas avoir de d’encre et de papier pour l’écrire, car il aura vite oublié cette version de la lettre, mais finalement c’était un détail, car ses mots étaient déjà perdus.

Ereon s’approcha doucement du bord du toit et commença à regarder le soleil au loin caché derrière la brume hivernale et il pouvait voir le sourire de son épouse quand elle devenu duchesse de Champagne, quand elle lui avait dit OUI, quand elle tenait Elsa dans ses mains. Il ne l’avait jamais vu aussi heureuse que là.

Ereon regardant le soleil, pleure de déception et rien ne pourrait retirer la peine qu’il avait. Ereon était là tranquillement sur le bord du toit et le vent fort et glaciale qui soufflait sur lui et qui emportait ses larmes au loin en les faisant briller par la lumière du soleil.
Ereon était là telle une statue sans bouger ou simplement à boire à regarder ce ciel qui assez vite allé mourir pour laisser place à la nuit.

La nuit encore plus glaciale et triste, c’est vraiment le moment qu’il préfère, la lune quand à elle est toujours là pour écouter les âmes en peine et les réconforté sans vraiment le faire.
Doucement la journée s’écouler au file des nuages qui passé dans le ciel légèrement gris pour qu’arrive la nuit.

Doucement la nuit tomba sur le domaine de Savigny et chaque chose qui semblait remplie de vie, tomba dans un sommeil qui semblait éternel. La seule chose qui avait un peu de vie, c'était cet astre au loin qui brillait et qui semblait froid.

Ereon était toujours sur le bord du toit du château à regarder au loin quand soudain son regard se tourna vers la lune. La lune captiva Ereon, car c'était la seule chose au monde capable faire remonter les mauvais souvenir qui déclenchait chez lui, la haine, la colère.

Ereon pouvait sentir le froid envahir son corps et son cœur s'arrête doucement pour ne laisser visible que des yeux noirs remplit de frustrassions en repensant à ce qu'il aurait du faire dans certain cas.

Ereon pouvait sentir cette pointe de douleur qui sert son cœur au point qu'il désir mourir avant qu'elle ne fasse plus qu'un avec lui retirant cette fois toutes son humanité.
Ereon toujours à regarder la lune, semblait sans sentiment, sans vie et pourtant il était bien vivant quand il se plaça de dos et ferma les yeux pour se laisse tomber dans le vide
Revenir en haut Aller en bas
Ereon

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Ven 4 Jan - 0:27

Ereon c’était laisse tomber dans le vide. On ne sait jamais vraiment se qui se passe dans la tête des gens a se moment là.

Mais Ereon ouvrir les yeux et vu les étoiles dans un premier temps quand soudain, le temps s’arrêta autour de lui et sa la chute se stoppa nette sans lui offrir aucun moyen de mouvement.
Il n’avait que le droit de regretter son geste ou de le confirmer pour ne rien regrette. Ereon était donc là bloquer dans le vide à regarder les étoiles pour mieux penser a son passé.

Il commença à repenser à son arrivé a Troyes ou il connu sa feue Marraine Royalkonee qui avait eu un mariage triste et qui était morte lors de son accouchement.
Il repensa qu’il était devenu maire pour lui faire plaisir et battre le record de la Baronne Darkaprincesse pour lui prouvé qu’il serait un grand parmi les grands.

Il avait promis a Royal de changer la champagne et de redorer le blason de cette province, mais finalement il n’avait fait comme tout les autres, la détruire un peu plus.
Il lui avait promis de surveiller Astrid, mais elle fini par rendre la vie qu’on lui avait offerte pour une peine amoureuse.

Chapitre Ysa d’Airain, un chapitre assez court finalement. Elle lui avait donné la seigneurie de Biercy en mérite à ses douze mandats de maire de Troyes. Enfin au début tout était rose et bleu avant que les couleurs passent au noir. Qui avait changé ? Lui ou Elle

Encore une question qui restera surement sans réponse jusqu’a la fin de sa vie. Peut importe la réponse aujourd’hui.

Le chapitre le plus important de sa vie, le chapitre qu’il voulait plus vivre, le chapitre qui le fait souffrir.
Yunab femme parmi les femmes, douce parmi les anges et dangereuse parmi les roses.


Fleur de vanille était le premier surnom de Yunab. Il avait vécu de grand moment avec elle quand il était maire pendant plusieurs mandats sur des périodes identique.

Puis vient le surnom de petite rose. Plusieurs mandats au duché à remonter les mines et un négatif d’environ 25 000 écus.

La femme qu’il aimait été petite rose et non la fleur de vanille. Elle avait mûrir entre les deux périodes et lui aussi.

Il l’avait charmé de beaucoup de manière différentes jusqu’au mariage. Une fois mariée elle lui avait offert une petite fille.

La vie semblait heureusement, mais c’était qu’une façade qu’il ne voulait pas voir avant. Le temps avait passé et les habitudes était venu pour tué son couple.

Une façade qui venait de tombe comme lui dans sa chute. Son épouse est malheureuse et lui malheur de la voir dans cette état. Il cherche à comprendre le pourquoi du comment et la duchesse Maltea souvent là pour l’écouter pour l’aider.

Mais finalement, il ne faisait que l’embête dans ses soucis de couple qui ne la regarde pas.

Ereon revient a lui pour sentir de nouveau le vide et voila qu’il tombait depuis le toit pour aller droit sur le sol.

Trop tard pour reculer, l’acte était fait finalement et Maltea avait son testament a moins que le très haut épargne sa chute.

Une question qui ne restera pas très longtemps sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Ereon

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Mer 9 Jan - 22:38

Ereon termina la course dans la neige sans même avoir une égratignure. La neige est un bon isolant thermique, mais un formidable coussin quand il y a de l’épaisseur.

Le jeune homme aurait mal au dos pendant un petit moment, mais ce n’était pas cher payer finalement pour une telle chute.
Ereon resta dans la neige sans bouger a regarde le ciel tranquillement sans rien entendre autour de lui.

Oui, même les gardes s’en foutée de lui, c’est comme ça finalement, il était sur les terres d’Abeline Cardofer, la grande duchesse, alors que lui n’était qu’un vicomte sans importance a ses yeux.

Ereon avait toujours rêve d’un mariage normal. Il y a des rires, des pleures, des discussions, des disputes, de la joie, des malheurs ect…
Un couple normal en gros, il ne voulait rien de plus le jeune homme dans la neige. Un couple normal, c’était trop demander au très haut ça.

La nuit continue son chemin vers l’aube avec un vent toujours aussi glaciale qui poussé les nuages pour dévoiler un ciel étoilé.

Plein de luciole dans le ciel ou des bulles de gaz qui brule très loin dans le ciel ? Pour certain c’était les anciens roys qui avait jadis régner. (Le Roy Lion) Voila une question qui resterait encore sans réponse pour le blond qu’il était.

Ereon sentie ses membres s’engourdir et le froid pénétrer en lui par ses doigts et ses pieds. Bientôt il grelottera dans la neige et finira par s’endormir sur place pour une mort lente et sans douleurs pour laisser une veuve sans pleure qui ne voulait finalement que ...

Vous allez dire qu’il a une fille qui l’aime. Une fille qu’il n’a presque pas vu, car il était trop occupé dans ses fonctions. Vous n’inquiétez pas, elle n’en souffrira pas.

Le froid entré en lui comme un venin sans douleur pour mieux troubler ses pensées et toucher son cœur. Qui va gagner cette lutte pour une vie.

Cette question aura réponse assez rapidement elle, comme il a déjà eu réponse pour la chute.


Revenir en haut Aller en bas
Cedmisc
Fantomisc/Fantomaz
Fantomisc/Fantomaz
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Jeu 10 Jan - 2:12

Quel crétin! Mais quel crétin!

Il se répétait cela depuis plusieurs heures maintenant, continuant d'avancer sur son cheval par cette glaciale nuit d'hiver, accompagné de deux gardes de Brienne qui l'escortaient. Ils suivaient un chemin de terre qui serpentait dans la forêt. Ils n'y voyaient pas a cinq mètres, les torches à leur disposition n'éclairant que faiblement à cause des branchages épais qui filtraient la lumière ainsi qu'à cause d'une légère épaisseur de brume qui était tombée en même temps que la nuit. Ils avançaient donc à tâton.

Quel crétin cet homme qui lui avait donné une carte de Mayenne alors qu'il voulait une carte des terres de BRIENNE!!!!! Cet idiot avait conduit à ce qu'ils se perdent et était en grande partie responsable de leur errance nocturne.


Si jamais je m'en sors, il va m'entendre!

Cedmisc avait décidé de faire le tour des terres de Maltea pour vérifier que tout se passait bien et qu'il n'y avait pas de soucis. C'était également ses terres de par son mariage mais il n'aimait pas les considérer ainsi; il avait tellement entendu parler de mariages arrangés pour des terres ou des titres qu'il ne voulait pas avoir l'air de profiter de la situation. Idée un peu excessive mais il était comme ça le Fontanaz.
La visite qui avait commencé tôt le matin se terminait par les terres des vassaux. Il tentait de visiter les terres d'Ereon et de Yunab lorsqu'il s'était égaré pour de bon. Rien à tirer de ses gardes qui connaissaient certaines terres mais pas celle où ils se trouvaient actuellement.

Le froid pénétrait leurs vêtements et même les chevaux peinaient dans la neige qui recouvrait le chemin. Si la situation ne s'améliorait pas ils risquaient tous de mourir de froid.

Il repensa à Maltea qui devait surement s'inquiéter de son absence et du manque de nouvelles. Quoique à la réflexion elle ne devait pas s'en émouvoir tant que ça, ayant l'habitude de ses absences. Fantomisc qu'elle l'appelait.
Maltea... ses colères, son franc parler... son visage...
Quel crétin il était! Passer son temps à s'occuper de gestion plutôt que de dorloter sa femme... C'était elle qui avait raison. Il se jura que s'il s'en sortait il passerait plus de temps avec elle. S'il s'en sortait... il commençait justement à désespérer. Quel crétin...

Et la le miracle eut lieu. Un des gardes aperçut au travers des branches une lumière lointaine. Sans prêter attention aux ronces qui laceraient ses habits, le duc traversa la zone de branchage, se frayant un chemin à l'épée pour déboucher sur une prairie. La lune et les étoiles scintillaient dans le ciel. Au loin, un château et des lumières. Surement le château de Savigny. Ils se hâtèrent pour couvrir la distance le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
yunab

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 36
Localisation : squatte chez sa suzeraine
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Mer 23 Jan - 0:52


Citation :
hrp: merci de respercter le rp!
seuls ereon, yu et cedmisc sont a savigny, personne d'autre qu'eux ne peux donc savoir ce qu'il s'y passe!



A travers la fenêtre du salon, elle contemplait le magnifique paysage des terres de Savigny, recouvertes par la neige. L'hiver était a présent bien installé sur le sol champenois tout comme il l'était tout autant dans son coeur, depuis quelques temps déjà.
Les années avaient passées, inévitablement et la routine pesante du mariage avait finie par faire son oeuvre. Aujourd'hui, tout était sujet a disputes, tous deux ne se comprenaient plus...et au final, ils ne faisaient que se rendre malheureux mutuelement.

Elle soupira longuement avant de porter son regard en direction de la petite table du salon sur laquelle attendait sagement, une bouteille de mirabelle, un vieux démon qui c'était peu a peu refait sa place dans sa vie, quoi de plus éfficace que l'ivresse pour simplement, un instant éphémère, oublier ? moment de répit de courte durée, les soucis vous rattrappant au petit matin, encore plus forts.

Elle y avait pourtant crut a ce mariage, malgré les médisances de certains qui ne voyait qu'en celui-ci un mariage d'intention de sa part. A l'époque, elle avait penser prendre la bonne décision, même si celà n'avait rien d'un amour passionnel en ce qui la concernait, les sentiments étaient tout de même là et c'étaient intensifiés le temps passant, un amour qui se construit jour après jour , elle avait a son tord penser qu'il serait plus solide, moin destructeur que ce qu'elle avait connu jusque là. Bien sur, elle savait, du coté d'Ereon c'était tout l'inverse...lui, avait toujours esperer qu'elle devienne sa femme...


Oui, ce mariage l'avait changée, elle c'était assagit, restait fidèle a un seul homme , avait donnée la vie....tellement changée qu'elle ne se reconnaissait même plus elle même, elle était devenue tout ce qu'elle avait toujours voulue ne pas être....c'était peut être un peu pour tout celà qu'elle lui en voulait aujourd'hui. Une des rares choses qui l'emerveillait encore, était la petite merveille de quatre printemps, qui avait sut d'un simple regard, chasser toutes ses craintes quand a devenir mère.

Elle était sur le point de rejoindre le centre du salon et la fameuse bouteille lorsque du bruit provenant du toit l'interpella...

Elle se saisit de sa cape et rejoint la porte d'entrée, sachant déjà fort bien qui se trouvait au dessus d'elle, il n'y avait que lui qui pouvait se trouvez là..le froid saisissant lui piqua les joues tandis que la voix d'Ereon raisonnait plus haut, chaque mots prononcés lui faisant l'effet d'un coup de poignard alors que des larmes coulaient le long de ses joues, chacuns de ses mots qui la confortait dans la décision qu'elle avait prise quelques jours plus tôt, il le fallait avant qu'il ne soit trop tard...Elle allait faire demi tour afin de rejoindre le salon quand soudain un choc se fit entendre au sol, elle restat un instant sans bouger avant de comprendre ce qu'il venait de se passer , Ereon était allongé un peu plus loin devant elle dans la neige. Elle retient un cri avant de se précipiter vers lui, alors qu'au même instant, cedmisc arriva a ses cotés.........



**********************
Revenir en haut Aller en bas
Cedmisc
Fantomisc/Fantomaz
Fantomisc/Fantomaz
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Lun 28 Jan - 0:29

Ils étaient à quelques encablures du château quand Cedmisc aperçut une masse sombre tomber du toit pour s'en venir heurter le sol dans un choc sourd. Quelques instants de silence, tandis qu'il se demandait ce qui venait de chuter, avant qu'un cri strident ne retentisse dans la plaine enneigée. Il s'approcha rapidement de la masse inerte qui s’avéra être une forme humaine. Son sang se glaça, si tant est qu'il puisse encore le faire vues les conditions, quand il reconnu Yunab agenouillée. Il imagina rapidement le pire. Descendant rapidement de cheval, il se précipita à ses côtés et reconnut sans peine Ereon.

"Que s'est il passé?" lui demanda-t-il

Sans attendre une réponse qu'il devinait, il examina le corps qui refroidissait rapidement étant donnée la température extérieure. Il prit l'initiative.


"Il faut le ramener a l'intérieur au chaud. Et envoyer prévenir un médicastre qu'il nous rejoigne sur le champs."

Il saisit Ereon doucement mais fermement pour minimiser les douleurs inhérentes à son transport, Cedmisc ne sachant pas s'il y avait quoi que ce soit de cassé, rien n'étant apparent.
Revenir en haut Aller en bas
Ereon

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    Dim 3 Fév - 14:22

Ereon voyait le ciel se rapprocher de lui sans s’apercevoir que Cedmisc l’avait attrapé. Le jeune duc était dans les vapeurs d’alcool entre la vie et la mort.
Soudain, Ereon vit une lumière blanche apparaître au-dessus de lui et en levant la main vers le ciel, il ouvrit une porte que lui seul pouvait voir.

Une porte sur l’empire des anges.

LES SÉRAPHINS (les Êtres saints), LES CHÉRUBINS (les roues qui Tournent), LES TRÔNES (les vaillants), LES DOMINATIONS (les foudres), LES PUISSANCES (les brûlants), LES VERTUS (les envoyés), LES PRINCIPAUTÉS ELOHIM-MALKHI (les messagers) sont les anges qui composent l’empire.

La première question qu’Ereon se posa en regardant la blanche lumière, c’était de savoir s’il allait devenir un ange. Drôle de question pour une personne entre la vie et la mort, mais finalement la question encore une fois une réponse rapide, car un Ange de la Dominations se présenta devant lui.

LES DOMINATIONS (les foudres), œuvrent à l'intégration des mondes spirituels et matériels. Bien qu'ils contactent rarement les individus mortels, leur travail est cependant lié à notre réalité. D'après la tradition, les dominations sont les dispensateurs des grâces, bénédictions, dons, vertus et bienfaits qui proviennent dus très haut. La tradition leur attribue également la fonction principale de transmettre à l'homme la confiance en la vie, l'optimisme et la joie.

Cet ange avait un aspect assez bizarre, car il ressemblait à sa fille adoptive Aalanna.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un couple ça née, ça vie, ça meurt tout comme l’homme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» PG - Le couple pseudo/mot de passe n'existe pas
» Région de St-Martin-du-Manoir - Origine du couple ODIEVRE-GAULTIER
» dijonnaise en couple, cherche des contacts amicaux sur dijon
» La télé, drogue du couple ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Terres de Rethel :: Terres de Savigny-
Sauter vers: