Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:35



Kahlan sourit à la vue de Kurt. Avec lui aussi, elle avait tant de souvenirs...Il avait été le principal destinataire de ses piques, et quant à lui, il ne l'avait pas ménagée non plus. Mais au fonds ils avaient toujours été très complices, et ils savaient se faire pardonner leurs "méchancetés" mutuelles en s'offrant à tour de rôle des chopes de Spéciale. Cette fameuse Spéciale...Non vraiment, la jeune femme ne manquait pas de souvenirs.

Bonjour Kurt ! Oui j'ai très bien dormi, et personne n'a réussi à rompre la quiétude de mon sommeil ! j'espère que Yla et moi ne t'avons pas réveillé...

N'attendant pas sa réponse elle l'emmena vers la salle principale et tira deux chaises. Faisant comme chez elle, elle invita Kurt à s'asseoir.

Bon alors j'ai plusieurs choses à te dire, et je préfère les annoncer d'une voix enjouée plutôt que d'un ton dramatique à faire pâlir un fantôme. La situation ne prête sans doute pas aux franches rigolades, telles que nous les avons connues, mais en souvenir du passé je te demande tout de même de ne pas blanchir dès que je fais un pas, ou crier si un toussotement sort de ma bouche, ou encore hurler si je porte ne serait-ce qu'un doigt à une de mes tempes...Yla a certainement dû te parler des conclusions qu'elle avait tirées de mon état, tu n'es donc pas ignorant, mais je t'en conjure, laissons les masques d'outre tombe au placard.

Elle se rendit alors compte qu'elle parlait à un Duc...et eut un froncement de sourcil amusé.

Enfin, si cela sied à Monsieur, bien entendu.

Puis elle reprit, sans tenir compte de la tentative de Kurt à vouloir répondre à ce qu'elle venait de dire.

Ensuite, c'est simple : je vais devoir garder la chambre, je ne pourrais sans doute plus faire un pas. Je ne pourrais pas avaler grand chose, alors si tu pouvais ne m'apporter qu'une soupe et un verre d'eau, à la rigueur...Car oui, tu n'auras pas d'autre choix que de me servir mon repas. Oh...j'espère que cela n'ennuie pas Monsieur ! fit-elle d'un ton ironique. Je ne veux pas, après que tu m'aies apporter de quoi nourrir mon pauvre corps décharné, que tu restes à m'observer et à te lamenter sur mon sort. Pour toi comme pour moi cela ne sera pas très plaisant. Ne me rends pas visite en dehors des repas, s'il te plaît. Je te le demande comme une faveur.

Son ton s'était adouci et elle observait maintenant son ami avec une sorte d'imploration dans le regard, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:37



Kurt sourit, pouvant enfin prendre la parole aprés la longue tirade.

Y'a pas à dire, c'était vraiment toujours la meme.... Si Yla ne lui avait pas dit que c'était sans espoir, il aurrait vraiment cru que demain, elle finirait sa réserve de Spéciale, et qu'aprés-demain elle commencerait à courrir un peu partout....


Pas de problèmes, patro... euh Kahlan. Je ne comptais pas non plus jouer les pleureuses, ce n'est pas dans mes habitudes premières... et puis bon faire un role de composition, sans le tester un peu auparavent, c'est jamais bon. Par contre, je ne te promet pas de ne pas grincer des dents en te voyant souffrir... C'est quelque chose a laquelle j'aurais du mal à me faire, j'en suis désolé....

Sinon, la soupe, ca doit etre possible, j'ai assez de réserves en légumes et en viande diverses pour te faire mijoter quelques trucs, en espérant que tu ne m'en voudras pas si je me nourri un peu mieux que toi...

Ah et également, ajouta t'il avec un sourire, appelle moi encore monsieur, et malade ou pas malade, tu vas finir avec un bain gratuit dans l'abreuvoir des chevaux !

Et euh... ta maladie t'empeche réellement de boire quelques gouttes de Spéciale ? Ca te ferrait peut etre du bien...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:39



Dans l'abreuvoir des cheveux ?? Kahlan ouvrit des yeux ronds Quelle cruauté !

Elle eut un regard gourmand quand elle entendit la proposition de Kurt.

Une Spéciale ? Ce ne serait vraiment pas sérieux...En même temps, je crois que le mot sérieux résonne étrangement à mon oreille...Qu'est ce que cela signifie ?

Voilà longtemps que je n'ai plus goûté la Spéciale ! dit-elle en se frottant les mains.

Allons, refaisons le monde autour d'une chope !
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:39



Kurt lui offrit une spéciale, qu'il avait auparavent dilué dans de l'eau... Meme si la Spéciale devait perdre un peu de son gout, il ne désirait pas non plus achever sur le coup son amie... Au moins il espèra que chaque gorgée lui rappelle de bons souvenirs en taverne..

Il s'en servit une également, et ils devisèrent longuement... De l'arrivée de la jeune femme à Clermont, de ses premières apparitions timides, de son travail à la mairie, tant sous les ordres de Kurt, tantot avec lui la conseillant.... Les fous rires en taverne, au jardin, pendant les courses de cochons, les matchs de soule... Ils parlèrent aussi de période moins heureuses, de départ, d'amourettes, de sa soeur Matt, de Gnom, d'Yla, de nombreux fantomes qu'ils avaient connu, et qui était dispersé partout aujourd'hui...

Leurs deux choppes étaient vides depuis longtemps quand ils se turent enfin...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:42



Merci. fit Kahlan après un long moment de silence. Pour avoir raviver tous ces souvenirs, qui, accompagnés d'une Spéciale, se sont trouvés encore plus clairs à ma mémoire.

Et maintenant je vais devoir te laisser et regagner la chambre. Nous avons eu assez de répit pour parler de ce bon vieux temps et remercier la vie d'avoir pu nous donner tant de choses merveilleuses. Avant tout autre chose je retiendrai les amitiés sincères que j'ai pu développées en Champagne. Celles qui sont restées malgré mon départ et l'éloignement. Je me souviendrai des autres également, mais non sans une certaine pointe de regret et d'amertume...

Encore merci, et n'oublie pas de m'apporter à manger aux heures des repas !

La jeune femme quitta la pièce, souriante, les yeux encore brillants de tout ce que Kurt avait su réveiller en elle. Joie, émotion et tristesse.

********************

Les matins s'étaient lentement écoulés, toujours de la même façon : un pénible réveil, le regard embrumé par la maladie, une ingurgitation régulière de soupe, par moment mal digérée, des moments d'égarement...

Mais Kahlan passait plus de temps à dormir qu'à rester éveillée. Car éveillée, la douleur était trop dure et l'ennui trop pesant.

Elle ne faisait qu'entrevoir Kurt de temps en temps, et son seul repère temporel était le bol de soupe fumant ou non, qu'elle retrouvait à chaque réveil sur sa table de chevet. En fonction de la chaleur et de l'odeur qu'il dégageait (il y avait un arôme pour chaque repas de la journée), elle devinait à peu près l'heure qu'il était.

Lorsqu'elle reprenait connaissance, c'était pour se demander où elle était, et ne s'en souvenir qu'au bout de longues minutes.


En cet instant d'éveil Kahlan tentait de reprendre le contrôle de ses sens. Sans y parvenir réellement. Elle se sentait impuissante face à quelque chose. Mais face à quoi ? Son esprit était tellement brouillé...Elle aurait voulu se lever, poser des questions...mais elle ne réussissait qu'à garder les yeux ouverts sur un plafond blanc, sans vie, qui ne pouvait rien lui apprendre. A part le fait qu'elle était encore en vie. Mais pour combien de temps encore ? Elle avait tellement souffert ces derniers jours. Mais à présent c'était comme si plus rien n'importait, comme si tout avait disparu.

Elle sentait simplement les battements de son coeur, s'interrogeant sur cette utilité à avoir quelque chose en soi, qui batte ainsi, qui faisait tant de bruit, pour rien sans doute. Mais comment l'arrêter ? C'était insupportable, maintenant qu'elle y pensait. Elle n'entendait rien d'autre, et ne sentait rien d'autre également que ces sourdes et agaçantes pulsations.

La solution était de dormir. Dormir et ne pas se réveiller. Voilà trop longtemps que ce coeur battait, ce coeur malade, sans plus aucun intérêt...

Qu'il faisait bon de dormir...Et de ne plus se soucier de rien. De ne plus sentir cette douleur qui revenait régulièrement, qui faisait battre son coeur plus vite, puis plus du tout, pour reprendre ensuite faiblement...Il fallait que tout cela cesse.

Et pour cela, il suffisait juste de dormir...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:43



Kurt ammena un nouveau bol de soupe jusqu'a la chambre, s'attendant encore a la voir dormir d'un sommeil agité et sans reve...

Mais cette fois ci, elle ne bougeait pas, et avait meme un léger sourire au bord sur les lèvres... il s'approcha d'elle, et sans meme l'avoir touché, il se rendit compte de son état.... Plus aucun bruit, plus aucun mouvement de respiration.... Il posa la main sur son front glacé, et lui prit la main dans laquelle plus aucune veine ne battait.... Sa vue se brouilla soudain, et il se rendit compte que des larmes lui coulaient le visage......

Il resta ainsi longtemps, à pleurer son amie qui était morte seule, mais il se reprit tout doucement, en pensant qu'elle venait de rejoindre un endroit plus calme.... les tourmentes de sa vie venaient de prendre fin, et son visage n'avait plus trace de sa maladie.... Il la revoyait ainsi comme à ses débuts à Clermont, comme la jeune femme qu'il avait connu, qu'il aurait pu aimer....

Il se leva enfin, sa décision prise.... Kahlan ne serait pas enterrée à Clermont, une autre terre l'attendait... Il l'envellopa dans un drap propre, et scellant son cheval, le corps contre lui, il l'ammena vers son dernier voyage....


Adieu Kahlan, Adieu mon amie....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!
» Le temps qui passe
» Je change tout le temps d'avis...
» Temps de travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Le coin lecture-
Sauter vers: