Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Partie 03 - Les finales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 18:40

[Aprés toute la journée du 7 et du 8 janvier passés dans les éliminatoires, la soirée du 8 est consacrée aux phases finales des joutes.

Il met en scène, par ordre d'apparition :

Arrow Tsarine :

Arrow nathan :

Arrow Amro de Champagne :

Arrow Jarkov :

Arrow Fauville :
Ecuyer d'Amro, Seigneur de Chéroy, Maire de Conflans-Lès-Sens

Arrow L0thar :
Varennois

Arrow Leone
Jouteur

Arrow Guylian :

Arrow Cassandre :
Normande, grande oracle Phookaïste

Arrow [Karadoc] :

Arrow ben0ben :
Druide breton

Arrow Eylona :

Arrow alfirin :
Curé de Troyes

Arrow Geoffrey De Bourgueil :
Fils de Rolland, Duc de Bourgueil.

Arrow Alsbo.le.Grand :

Arrow Matt :

Arrow SanAntonio :
Prévot de Champagne

Arrow Kurt Wagner :

Arrow BasilusArghonne :
Varennois

Arrow Ricoh :
Chambellan de Champagne, Baron de Barrois

Arrow Kasso
Compiègnois, cousin de Tsarine

Arrow krystell :
Maire de Varennes

Arrow Volpone :
Grand Connétable de France, Duc de Médicis

Arrow elleurc :

Arrow Tomazek :



Arrow Et Caedes :
Duc de Champagne]
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:04

Tsarine



La foule était fébrile alors qu’approchait l’heure des grandes finales de ces joutes. Les jouteurs firent un rapide tour de la lice, avant de venir se ranger devant l’estrade où se tenait la Duchesse de Champagne.
Depuis la veille, elle avait reprit un peu de couleurs, mais ses traits tirés ne laissaient aucun doute sur les efforts de volonté qu’elle devait déployer pour animer ces finales. Pourtant, elle souriait à ce peuple qui avait mit sa confiance en elle, ce peuple qu’elle aimait.


Champenois, Champenoises, bonsoir! Je suis heureuse de vous voir de nouveau ici en si grand nombre alors que se dérouleront les finales de ces grandes joutes. Les épreuves éliminatoires d’hier ont été décisives, des trente-quatre jouteurs qui sont venus nous démontrer leur adresse, seulement seize ont été retenu pour participer aux duels. Saluons donc nos braves chevaliers!
Yavine
Ricoh94
Jarkov
Leone
Nordquay
Yanyan
Gandalf_NIM
Hod
Voyastro
Guylian
Amro
andreia77
Dracula
Kasso de la Fère
L0thar
Chilou

Que les jouteurs se préparent, les finales vont commencer!


nathan



Dame Nathan salua les jouteurs au côté de la duchesse de champagne.


Tsarine



Nous débuterons donc ces duels avec les 8e de finales. Nous pourrons y voir :
Kasso de la Fère affronter Jarkov
Ricoh94 affronter Yavine
Dracula affronter Gandalf_NIM
andreia77 affronter Nordquay
Hod affronter Amro
Yanyan affronter L0thar
Chilou affronter Voyastro
Leone affronter Guylian

Que le courage guide votre bras!


Tsarine



Kasso de la Fère et Jarkov prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…Jarkov brise violement sa lance sur Kasso qui est jeté en bas de son cheval!

Kasso de La Fère se relève péniblement et remonte à cheval. Les deux jouteurs reprennent leur position.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… Jarkov brise sa lance sur son adversaire!

Jarkov remporte ce duel, il passe en quart de finales


Tsarine



Ricoh94 et Yavine prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… Ricoh tente de dévier un violent coup de son adversaire avec son bouclier sans succès. Les débris de bouclier se mêlent à ceux de la lance de Yavine, alors qu’il est jeté en bas de son cheval

Ricoh avec un peu de difficulté, se relève et remonte selle. Les deux chevaliers retournent à leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. Yavine brise sa lance sur son adversaire!

Yavine remporte ce duel, il passe en quart de finales


Amro de Champagne



Amro apercu de loin son adversaire Hod. Il avait l'air bon, c'était la première fois qu'ils joutaient tous les deux.

Mais Amro n'allait pas se laisser faire. Il défendait les couleurs de son amour, la douce Andreia d'Argonne.

Il placa le blason de celle-ci devant sa tente, à coté du sien.



Tsarine



Dracula et Gandalf_NIM prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… OOOHHHH Dracula ne veut pas perdre de temps dans cette finale! Il donne un violent coup au heaume de son adversaire qui se retrouve par terre complètement sonné!

Dracula remporte ce duel, il passe en quart de finales.


Tsarine



andreia77 et Nordquay prennent place.
Ils se font face…. Ils s’élancent au galop… la lance d’Andreia vole en morceaux alors que Nordquay est projeté en bas de son cheval.

Nordquay se relève péniblement et remonte sur son cheval. Les deux jouteurs retournent à leur position.
Ils se font face… ils s’élancent au galop….Nordquay brise sa lance sur son adversaire

Les deux chevaliers reprennent leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. Encore une fois Andreia porte un violent coup à son adversaire! Encore une fois, Nordquay est jeté en bas de son cheval!

Andreia77 remporte ce duel, elle passe en quart de finales


nathan



Dame Nathan observe les jouteurs, dont la violence des échanges fait écho dans les tribunes.

Entre chaque combat, elle observe son amie dont les traits sont tirés comme si sa nuit n'avait pas été assez reposante.



Amro de Champagne



Amro se leva pour acclamer Andreia, alors qu'elle venait de mettre à terre le vaillant Capitaine de Champagne.

Il était fier et heureux pour elle.


Allez ma chérie, encore une!! Sinon dans le lac!


Tsarine



Hod et Amro prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… OOOHHHH Amro n’a pas de temps à perdre!!! Il frappe violement le heaume de son adversaire qui est jeté en bas de son cheval complètement sonné!

Amro remporte ce duel, il passe en quart de finales.


Jarkov



Jarkov était satisfait de son premier combat. Rapide.
Mais il n'était pas joyeux.
Au contraire il était inquiet. Inquiet et triste.
Son épouse lui paraissait si distante depuis le retour de cette épée. Le desespoir s'empara de lui.

Il laissa son nain s'occuper d'Eumeurt son cheval et alla rejoindre Nathan , la seule à pouvoir le réconforter en ce moment.

Dans le ciel , le corbeau mister daw tournait , attendant son heure.



Amro de Champagne



Amro descendit de son cheval et aida Hod à se relever.

Je suis désolé mon ami, mais je dois rester à la hauteur de ses joutes.

Ce sera pour une prochaine rencontre.


Tsarine



Yanyan et L0thar prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… les deux lances volent en éclat! Les deux jouteurs ont brisé leur lance

Les deux chevaliers reprennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… et… ils se ratent mutuellement. Déjà fatigués messieurs?

Les deux jouteurs reprennent leur position
Ils se font face… ils s’élancent au galop… et… ils se ratent mutuellement! Messieurs! Ce n’est pas le moment de courtiser les demoiselles dans les gradins!

Les chevaliers retournent à leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… L0thar brise sa lance et marque le point!

Les deux jouteurs reprennent leur place une fois de plus.
Ils se font face…. Ils s’élancent au galop…. L0thar porte un violent, son adversaire est jeté en bas de son cheval!

L0thar remporte ce duel, il passe en quart de finales.


Tsarine



Chilou et Voyastro prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… chilou brise sa lance sur son adversaire!

Les deux jouteurs reprennent leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…le bouclier de chilou vole en éclat alors qu’il se retrouver projeter par terre

Les deux chevaliers retournent à leur position.
Ils se font face.. ils s’élancent au galop….les deux lances sont brisés! Les deux jouteurs ont réussi à se frapper!!

Voyastro remporte le duel, il passe en quart de finales


Tsarine



Leone et Guylian prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… Leone brise sa lance sur son adversaire!

Les deux jouteurs reprennent leur position
Ils se font face… ils s’élancent au galop… de nouveau Leone brise sa lance sur son adversaire!

Les deux adversaires retournent à leur place
Ils se font face… ils s’élancent au galop… Guylian tente en vain de faire dévier la lance de son adversaire, il est touché!

Leone remporte ce duel, il passe en quart de finales.


Fauville



Un homme se détacha de la foule et se dirigea vers le Baron de Vannes. Un garde l’arrêta net.

-Halte là ! On ne passe pas.
-Je suis l’écuyer du Baron de Vannes Amro, il m’a fait amener à lui.
-Excusez moi Monsieur, je n’avais pas vu ses armoiries sur votre tunique, je vous en prie, passez.


Fauville continua donc son chemin vers son suzerain sans plus rencontrer de contre temps

-Mon suzerain, me voici. Je vous ai apporté quelques aliments pour vous sustenter et une carafe d’eau bien fraîche pour vous désaltérer.


Jarkov



Dans sa tente Jarkov médite et reste perplexe. Nathan dont les dons de presciences n'ont jamais failli lui annonce des nuages sombres , non pas à l'horizon mais bien au dessus de sa tête. Même Cassandre l'oracle phookaïste venait de lui écrire pour le mettre en garde , selon elle le temps de règler ses dettes avec Dieu serait venu.

Le breton était inquiet.
Cela signifiait il que le preux Mötorhead allait triompher de lui ? Non , ce serait plutot une bonne chose cela.
Un accident pendant les joutes ?

Il se sait pourtant invincible , nul ne peut le faire tomber de Eumeurt , ce cheval breton offert par Nindë , canasson de bretagne plus apte à tirer une bombarde qu'à faire une course , plus proche du mammouth que du cheval.

Et puis son fléau d'arme ne l'a jamais trahi.

Non vraiment , il ne voit pas , et c'est ce qui le rend si inquiet.

De plus , sa blessure à la tête , faite lorsqu'il se tapait le crâne contre un mur suite à son desespoir mêlé de ses craintes nouvelles se remet à saigner et à le faire souffrir.

Non vraiment , il n'est pas bien en ce moment.



Amro de Champagne



Amro vit s'approcher son nouvel écuyer fauville avec de quoi le rafraichir avant sa prochaine passe.

Merci Fauville, c'est tout se dont je pouvais rêver. Avec une victoire bien sur!

Amro remonta sur son cheval.

Ca va être à moi, recule et observe bien mon jeune ami.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:16

Tsarine



Les 8e de finales sont terminées. Félicitations à tous nos jouteurs. Les quart de finales vont maintenant commencer. Lors de ces finales, nous verrons :
Yavine affronter Jarkov
Andreia77 affronter Dracula
L0thar affronter Amro
Leone affronte Voyastro

Que les quart de finales commencent!


Tsarine



Yavine et Jarkov prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. OOOHHHH Jarkov porte un violent coup au heaume de son adversaire!!! Yavine est jeté en bas de son cheval complètement sonnée!

Jarkov remporte ce duel, il passe en demies finales


Andreia77 et Dracula prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… OOOOOHHHHH Encore!!! Andreia a porté un violent coup au heume de son adversaire!!! Il a été jeté en bas de son cheval complètement sonné!!!

Andreia77 remporte ce duel, elle passe en demies finale.


L0thar et Amro prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… OOOOOHHHH Les jouteurs ont vraiment décidé de ne pas faire durer cette finale!!! L0thar porte un violent coup au heaume de son adversaire qui est jeté en bas de son cheval complètement sonné!

L0thar remporte ce duel, il passe en demies finales

Leone et Voyastro prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… Leone brise sa lance sur son adversaire!

Les deux jouteurs reprennent leur position.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. Voyastro frappe Leone de sa lance qui se brise.

Les deux chevaliers retournent à leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. OOHHHH Leone porte un violent coup au heaume de Voyastro qui est jeté en bas de son cheval complètement sonné!

Leone remporte ce duel, il passe en demies finales


Jarkov



Jarkov descendit de sa monture et vint aider Yavine à se relever.

Je suis désolé ma pauvre enfant , je suis un peu bougon aujourd'hui alors je ne mesure plus ma force.
J'espere ne pas vous avoir fait trop mal.

De toute manière ma victoire à ce combat n'est rien comparée à l'immense gloire qui est la votre , vous étiez la première dans Compiègne lors de la libération.

Et ça , je ne l'oublierais jamais.


Amro de Champagne



Amro salua d'un signe de tête, en réponse à la phrase de son adversaire. Il appréciais le bon jeu e la force de son adversaire, qui avait sorti un ami à lui.


L0thar



L0thar fait demis tour et va aider amro a se relever

-cette fois je suis bien décider a aller jusqu'au bout


Fauville



- ce n'est rien mon suzerain, votre honneur est sauf. Nous vous aiderons à mieux vous préparer lors de vos entrainements.


Leone

Leone inclina le heaume en direction du Seigneur Voyastro. Il regarda son écu qui pour la premiere fois des joutes avaient eu à souffrir d'un impact. Le Lion sur fond d'Azur avait souffert d'une égratinure et le bleu laissé poindre d'or.

Il s'en retourna vers son Ecuyer...



[il faut s'imaginer que de nombreux encouragements de Varennois pour L0thar sont également présents : pêle mêle, on peut citer Guendelle, Crxman84, Thias, BasilusArghonne, etc... la plupart jeunes arrivants, qui donnent de la voix pour encourager leur champion. Assez courts, ils n'ont pas été rajoutés pour ne pas alourdir ce rp déjà long.


Tsarine



Les quart de finales sont terminés. Pour les demies finales nous verrons:
Andreia77 affronter Jarkov
Leone affronter L0thar

Que les jouteurs se préparent!


Tsarine



Andreia77 et Jarkov prennent place
Ils se font face… ils s’élancent au galop.... OOOOHHHH!!! Le choc fut violent! Les débris de lances volent de partout! Les deux jouteurs ont été jeté en bas de leur cheval!

Les deux chevaliers se relèvent péniblement et remontent en selle. Ils retournent à leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop….OOOOOHHHHH Jarkov n’a pas aimé se faire jeter par terre!!! Il porte un violent coup au heaume d’Andreia!! Elle est jetée en bas de son cheval complètement sonnée!

Jarkov remporte ce duel, il passe en final


Amro de Champagne



Amro se leva précitiment pour courrir vers Andreia. Il l'aida à se relever et souleva sa visière. Il pris un peu d'eau dans un seau et lui fit boire quelque gorgées.

Fais attention à toi ma belle, ses chocs sont puissants. Je comte sur toi ma douce, tu peux le faire.


L0thar



se prépare a charger


Tsarine



Leone et L0thar prennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… L0thar brise sa lance sur son adversaire.

Les deux jouteurs reprennent place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. OOOOHHHHH Leone porte un violent coup au heaume de son adversaire qui est jeté en bas de son cheval complètement sonné!

Leone remporte ce duel, il passe en finale


Jarkov



Jarkov fit tournoyer son fléau d'arme.

Ma doué ! Ces français sont vraiment trop fragiles.
Bretagne ma belle Bretagne , regarde ton champion remporter à nouveau la victoire suprême sur tes voisins français.

jarkov jeta un regard amoureux vers Tsarine , un regard teinté de tristesse. Puis il rejoignit sa tente pour vider une cruche d'hydromel.


L0thar



vois des ptites etoiles un peu partout

aille aille.....

bravo Leone vous etiez meilleurs

apres avoir repris ses esprit L0thar s'approche de léonne pour lui parler

-allez battez moi ce grand prétencieux de Jarkov


Leone

Le Seigneur Leone inclina la tête en direction de son adversaire talentueux. Deuxieme impact sur son bouclier, la peinture encore s'écaillée...
Il faudrait se ressaisir pour abattre le héros local... Ah ces joutes de province...
Il s'en retourna vers son bel écuyer, lui posa la main sur l'épaule et lui donna des consignes pour la finale.



Jarkov



Le breton se demande bien qui est ce Leone et combien de temps ce rustre tiendra sous les assauts de sa lance.

Mais plus les heures passent et moins l'envie de battre se fait forte. Sur l'instant il ne voudrait qu'une chose , prendre Tsarine dans ses bras et l'emmener dans leur chambre.

Il lui adressa un nouveau regard desespéré qu'elle ne vit pas. Il scruta les gradins et vit nathan qui l'observait.
Elle aussi semblait inquiète.

Jarkov mit son heaume surmonté d'une hermine d'acier et prit le chemin du combat.


Encore un et après je pourrais retrouver mon amour...... aah tsarine , que je souffre , le sais tu seulement ?

Et ses mots se perdirent dans son casque.


Leone

Ajustant son heaume à tête de lion , il leva la main en signe de Lothar comme pour signaler qu'il exaucera sa requete...


L0thar



lothar lui fit alors un petit sourire et regardat les concurant se préparer


Tsarine



La Duchesse observa Jarkov dans la lice. Depuis qu'elle avait trouvé l'épée... elle était troublée, déchirée... mais comme lui expliquer...
Elle lui sourit, se disant qu'elle aurait bien le temps plus tard de lui dire qu'elle l'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:33

Tsarine



Les demies finales sont terminées. Deux jouteurs s’y sont illustré et s’affronteront devant nous. Leone et Jarkov. Que nos champions prennent place pour cette finale!


Jarkov



Jarkov se sentait si mal. Son mal être se ressentant comme une tenaille lui arrachant le coeur. Est ce donc cela que ressentait morthya se demanda t il.

Il avança sans grande conviction , sa tête assaillie de pensées déprimantes.


Mon amour , ô mon amour , pourquoi t'ais je connu si tard , je me sens si indigne de toi....

mais toujours son murmure se perdait dans l'acier.

L'acier , son seul ami pour les moments à venir.


Encore un et puis je cours voir Tsarine lui dire combien je l'aime.


Guylian



Guylian est troublé...

il n'a eu aucune chance pendant son duel, il a bien essayé tout son répertoire, mais sans succès.


N'importe lequel de mes coups aurait dû sonner un jouteur normal... et face à un champion, j'aurais au moins dû remporter quelques points.

et je connais cette façon de combattre...
...
mais où l'ai-je déjà vue...

NON, c'est pas possib...

Kasso... si ce que je pense est vrai, nous n'avions aucune chance.


nathan



Jarkov n'était pas dans son état normal et Tsarine de plus en plus blanche quant à Nathan, son angoisse n'était pas partie depuis ce matin.

Elle envoya un baiser à son bouillant ami qui se préparait pour la joute finale



Tsarine



Les deux joueurs prennent leur position.
Ils se font face…. Ils s’élancent au galop…Leone brise sa lance sur son adversaire!


Leone

Leone talonna sa monture et galopa jusqu'à son écuyer pour attraper une second lance, il la leva en signe de défi et pointa son adversaire puis le sol...


Jarkov



Jarkov ne réussit pas à esquisser un sourire. Son adversaire l'avait touché et son arme brisée , c'est bien du bois français ça tient , et cela devrait lui faire plaisir , et pourtant.

Il se dit qu'il fallait en finir vite , sa solitude sur Eumeurt devenant insupportable. Il fallait que Tsarine lui apaise ses craintes et vite.

Jarkov regarda son épouse , d'un air affreusement triste et inquiet , qu'elle ne pouvait voir sous le heaume.



Cassandre



cassandre est perplexe

la normandie lui a courru apres, la mit en proces , la fait condamné vers jerusalem rien ne semblait venir a bout de l'infame bourreau de phookaistes

mais c'est l'amour qui semble vienir a bout de mon mentor??? serait ce l'amour qui aurait raison de son coeur??en a t il un???

aujourd hui je ne peut plus en douter....jamais je n'aurai cru voir ainsi mon tortionnaire torturé...

le coeur d'une phookaiste est si tendre que je ne peut me rejouir de voir aini un etre dans un tel desarrois....

cassandre voulais le bruler sur la grand place aujour dhui sa main de mort oserait presque reconforter ses freles epaules si lourdes



Tsarine



Les deux chevaliers retournent à leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. De nouveau Leone brise sa lance sur son adversaire!


[Karadoc]



En effet. Nous n'avions aucune chance de les vaincre Guylian. Vous auriez au moins l'honneur d'avoir combattu face à deux grands chevalier.

Karadoc était debout et ne quitta en aucune manière la scène. Il savait qu'il allait assister à une scène historique. Le public était comme muet face à ses deux champions. Il tremblait. C'était la première fois qu'il sentait une telle émotion l'envahir. Il savait que quelque chose allait se passer...


Leone

Et de deux... Mais le breton était pensif, distrait. Il va maintenant se ressaisir, l'orgueil piqué va aiguiser ses sens...


Guylian



Karadoc, je pense que tu as tout compris...

et je crois que jamais défaite ne m'aura plus rempli de joie

n'empêche, il cogne dur... j'ai jamais rien ressenti de pareil.


L0thar



si c'est ce que je pense.....
alors je suis dans le meme cas que vous guylian !


nathan



Nathan retenait son souffle...


Jarkov



Jarkov qui ne regardait pas son adversaire sentit un nouveau choc contre lui. Une nouvelle lance venait de se briser , contre son coeur cette fois ci , au point qu'il en eut le souffle coupé.

Le breton s'étonna. D'ordinaire , le simple fait de buter contre lui suffisait à faire tomber l'adversaire. Et d'ordinaire personne ne le touche.

Mais il n'est pas né celui qui le fera tomber de sa monture , nul ne peut le faire bouger du dos de Eumeurt et certainement pas cet inconnu venu d'on ne sait ou.

Jarkov fulminait. Non pas parce qu'il était en mauvaise posture , il était sur que dans de meilleures condition il n'aurait fait qu'une bouchée de cet avorton , mais parce que le duel s'éternisait et que Tsarine lui manquait .

Son desespoir se fit d'autant plus grand quand il vit qu'elle ne le regardait pas lui qui pourtant se prenait des coups , mais restait songeuse , le regard dans le vague.

Il craignait les pensée que pouvait avoir son épouse en ce moment. Son desespoir lui fit perdre la vigueur dans ses bras.

Eumeurt fit demi tour au bout de la lice , dans le ciel mister daw le corbeau humanovore tournoyait toujours , mais au dessus de son maître breton , ce qui n'arrivait jamais.

L'inquiétude gagna Jarkov .


Gast ! Je n'ai vraiment pas que ça à faire.

Le breton jeta son heaume par terre , il lui importait peu de se protéger. il jeta un regard vers Tsarine , un regard toujours emprunt de tristesse. Puis fixa son adversaire.

Je vais te montrer maudit français ce que vaut la fureur du breton !

jarkov prit dans une main son étendard recouvert d'hermines , l'attacha au bout de sa lance et chargea


ben0ben



Notre champion breton est l'un des hommes les plus fort de cette terre. Ses armes sont forger dans l'acier le plus pur.

J'ai confiance en toi mon bon jarkov !


nathan



un pressentiment montant en Nathan, elle prit la main de Tsarine et la serra très fort.

j'ai peur mon amie...


Eylona



Eylona était fière de son époux.

Tout est silencieux. Tout le monde semble retenir sa respiration
Eylona vient de comprendre ....
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:43

Tsarine



La Duchesse vit Jarkov retirer son heaume. Elle s'inquièta... il risquait d'être blessé ainsi. Elle se forca à lui sourire malgré son inquiètude. Il ne lui semblait vraiment pas dans son état normal.

Les deux jouteurs reprennent leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. Leone tente en vain de faire dévier la lance de Jarkov qui marque le point.


Leone
Le choc fut violent. A quelques centimetres près, la lance aurait percée sa garde. L'écu avait dévié le choc, peu à peu, imperceptiblement, des ailes semblaient apparaitre sur le dos du Lion.
Le Seingeur Leone attrapa une nouvelle lance...



L0thar



L0thar regarda Jakov charger sans son casque assez surpris

sois il est fou, sois il est inconcient.....

aller Leone finis en avec lui.


Guylian



allons Lothar, tu sais bien qu'il est les deux

espérons quand même qu'il n'y ait pas d'accident


Jarkov



Jarkov était content , il se ressaisissait enfin.
Mais ses yeux ne pouvaient se détourner de Tsarine.
Nathan semblait si nerveuse , mister daw là haut , les champenois qui s'agitent , quelque chose d'étrange se trame et le breton n'est pas content.

Pas content non plus de cet adversaire qui refuse de céder. Pourtant il arrive d'ordinaire à pulvériser un boeuf avec un simple balai. et son dernier coup , même s'il se sent faible , n'était point sans puissance.

Il lui aurait bien demander s'il n'était pas germain pour lui tenir tête ainsi. Mais son esprit était trop préoccupé.

Jarkov souleva sa lance pour faire flotter sa banière d'hermines le plus haut possible , la rabaissa , donna un coup de pied à Eumeurt et chargea.


Tu vas manger de l'acier raclure !
Honneur et barbarie ,
Par ma foi jamais ne faiblit !


Tsarine



Les deux jouteurs retournent à leur place.
Ils se font face… ils s’élancent au galop… Jarkov brise sa lance sur son adversaire!


Leone

Ouch, encore un coup. Leone eu le souffle coupé. Encore un choc comme celui-ci et il irait surement manger la poussière. Décidément, il était vraiment devenu trop vieux pour ces conneri... Il était de sortir sa botte fatale.
Sa lance en main, il chargea, le bouclier en garde basse…



Jarkov



Jarkov enragea.
Il contempla sa lance brisée , son étendard breton jeté au sol.

Mais quel est donc ce quidam qui résiste à ses assauts ?
Même Rolland que Jarkov avait tué en joute n'était point aussi habile et robuste.
Il lui vint à l'idée que ce devait être là un vétéran de la guerre.

Jarkov prit une nouvelle lance , défit son plastron et montra son poitrail à son adversaire :


Vois mon coeur abject français ! Sauras tu le frapper ?
Vois ce que j'y ai gravé à la lame de mon couteau !

On pouvait en effet voir sur le coeur de Jarkov gravé par lui même à la lame brûlante : "à Tsarine".

Mon amour est ma seule armure ! Cet amour plus fort que l'acier je le met à l'épreuve de tes coups maraud.

Mais encore faudra t il que tu ne sois pas transpercé par ma lance avant de me toucher. Et je compte bien t'envoyer passer outre sur le champ.

Jarkov jeta son plastron , sa lourde croix celtique en acier qu'il avait en collier et sa marque au couteau seraient ses seules défenses. Il donna un coup à Eumeurt et chargea.

Je vais t'envoyer la mâchoire dans les talons et t'apprendre à pisser le sang par les cheveux !

HONNEUR ET BARBARIE !

Mister Daw le corbeau , fit un piqué.


Guylian



NON DE .... mais il est fou !!!
TSARINE, IL FAUT ABSOLUMENT L'ARRÊTER !


Tsarine



La Duchesse observa Jarkov et blémit. Il allait se faire tuer si il continuait ainsi! Quelle folie lui passait par la tête. Ne savait-il donc qu'elle l'aimait? Pourquoi ainsi risquer sa vie devant ses yeux. Sa voix tremblait un peu lorsqu'elle décrit la suite du duel.

Les deux chevaliers reprennent leur position.
Ils se font face… ils s’élancent au galop…. D’un seul coup, Leone remonte vivement son bouclier et dévie la lance de Jarkov. La sienne vient s’écraser sur la poitrine de notre Champion.
La violence du coup projette Jarkov en bas de son cheval!

Jarkov se relève péniblement….


Leone

Alors que la masse bretonne se releva, Leone descendit d’un mouvement ample de sa monture et fait signe à son écuyer, le beau Tomazek, de lui apporter une arme de mêlée.
Le combat allait se poursuivre à pied…

Quelques instants après, un étincelant cimeterre était dans la main du chevalier oriental.

Tomazek se retira, tenant les rennes du destrier du Seigneur Leone dont la robe devenait de plus en plus sombre au fur et à mesure que la sueur lavait son pelage.

Leone s'avanca calmement...



Tsarine



Le coeur de la Duchesse se serra lorsqu'elle vit Jarkov s'écrouler. Inquiète elle serra la main de Nathan près d'elle. Quel fou, quelle ideé de faire cela! Elle ne pu reprendre son souffle que lorsqu'elle le vit se remettre debout, mais alors... Ce cimeterre... elle l'avait déjà vu... Les détails se bousculaient dans sa tête, elle serra la garde d'Hauteclaire à son coté. C'était lui...
Elle lacha rapidement la main de son amie et quitta l'estrade en direction des jouteurs.


alfirin



Le curé, les yeux désorbités, fit une rapide prière, même s'il ne savait pas tout a fait pour lequel des deux il la faisait...


Geoffrey De Bourgueil



Geoffrey de Bourgueil était dans les tribunes et à chaque fois il espérait que l'on venge son père, Rolland,mortellement blessé par le breton Jarkov.

Aujourd'hui, son voeu semblait se réaliser. Cet homme venu de nulle part, il semblait en avoir déjà vu la silhouette dans le carnet de note que son père lui avait légué et où il avait fait quelques dessins. Mais il ne se pouvait...

Le Duc de Bourgueil attendait avec plaisir la suite s réjouissances, l'inconnu avait résisté plus que tout autre et avait même réussi à désarçonner le breton. Qu'il passe de vie à trépas, c'était son souhait.



Alsbo.le.Grand



Sur un geste du Connétable un rang de miliciens fit barrage à la Duchesse.

De grâce Duchesse, n'avancez plus. Le combat est engagé, vous pourriez être blessée.


Tsarine



La Duchesse dégaina Hauteclaire et la pointa en direction de la gorge du connetable l'air féroce

Vous voulez vraiment tenter de m'arrêter?

Elle balaya les miliciens du regard, qui ne furent plus si sur d'eux même devant l'air décidé de leur Duchesse.

Le premier qui voudra se mettre sur mon chemin verra un autre combat!

Une ouverture se fit dans le rang de la milice...


Alsbo.le.Grand



Aussitôt les militien pointèrent leurs lances, ils semblaient déterminés. Pour dire vrai ils étaient instruits de la situation.

Des gardes postés de part et d'autres de la tribune arrivèrent.


Madame je vous somme de rester là ou vous êtes, la garde n'hésitera pas à protéger votre vie, et ce avec ou sans votre accord.

Je vous rapelle que vous n'êtes en aucun cas autorisée à porter la main sur des serviteurs du duché. Si tel était le cas vous pourriez avoir à en répondre.


Jarkov



Le corbeau piqua et vint se poser à sur l'épaule de son maître breton.

Jarkov n'en revenait pas. Désarçonné , lui .... impossible.
La lance avait toucher sa croix celtique , l'avait percé et touché sa poitrine gauche. Il saignait abondamment et avait quelques difficultés à respirer.

Ses jambes lui répondaient mal , elles cherchaient encore Eumeurt. Ses genouillères avaient explosées sous le choc de la chute et ses genoux étaient en sang.

L'ancien procureur sentit les griffes de son corbeau sur son épaule nue , plongea ses yeux dans son regard d'un noir profond.
Serait ce déjà son heure ?

Non.


Jamais breton ne faiblit !
Coeur amoureux jamais ne faillit !


Sa volonté d'acier lui permit de se relever. Il fit signe à Wat , son fidèle nain de parage de lui apporter son fléau d'arme.
Mister daw s'envola et se posa quelques mètres plus loin.

Le nain arriva en bondissant , donna son arme fétiche à Jarkov et repartit aussitôt , il savait qu'il n'était pas bon de rester dans les parages quand son maître prenait une telle expression de rage.

Le fléau d'arme , aux pics rouillés pour que chaque blessure soit mortelle , au manche usé à force d'avoir été serrer dans plus d'une centaine de combats. L'acier encore rouge du sang des sarrasins , des normands , des brigands , de rolland et d'adversaires en tout genre.

La boule de pics tournoya en l'air quand le breton fut totalement redressé. Sa blessure continuait de saigner mais ne le dérangeait point. Sa belle marque était souillée par une nouvelle , le "à" de sa gravure avait laissé place à une entaille bien plus grosse et toujours béante.

Jarkov fit un pas en avant , le regard bouillant fixé sur son adversaire.
Cet adversaire n'était pas ordinaire , il s'en doutait. Nul homme ne pouvait le vaincre il en était persuadé. Nul homme n'avait vécu assez longtemps pour connaitre sa façon de combattre qu'il avait apprise aux côtés de Caedes et tout au long de sa vie.

Mais pourquoi cet homme est il venu se demanda t il.



Qu'est ce que tu me veux espèce d'enfoiré ?
Moi je vais te défoncer la gueule et te renvoyer dans tes pantoufles.

Repond moi raclure !
Pourquoi es tu là ?
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:43

L0thar



L0thar qui se trouvais en premiere loge assisté a la scene sans broncher

Guylian il faudrait peut-etre qu'on intervienne on est les plus pres, et j'ai encore mon armure sur moi...


Amro de Champagne



Amro était descendu en direction du rang de milicien. La voyant dégainé Hauteclaire, il comprit son intention. Il posa sa main sur l'épaule d'Alsbo et lui souffla à l'oreille.

Elle en nous entends plus, laisse-la aller au devant de son destin. Elle a attendu ce moment tellement longtemps.


Leone

Leone fit tournoyer son cimeterre.
Je suis là pour te rappeler que les joutes sont un jeu parfois mortel…
Je suis là pour te rappeler que chaque jour un homme doit penser à sa fin.
Je suis là pour que tu portes un mot à mon ami Rolland…
Sa voix raisonna comme mille trompettes, le temps de la Révélation et du Jugement était venu.


Alsbo.le.Grand



Non mon ami, je ne le peux. Mais tu as raison, elle n'a plus sa raison.

Duchesse baissez cette épée ou nous devrons faire en sorte de vous en défaire. Votre santé en dépend, veuillez obtempérer.

D'un coup d'oeuil le Connétable vit que le combat avait repris et qu'anomé d'une fureur sans égale Jarkov le Breton se ruait vers le Seigneur Leone, dont il ne faisit plus de doutes que la technique aurait raison du bouillant jouteur.

Il fallait que ce combat aille à son terme



Tsarine



La Duchesse sourit de manière féroce

Protéger ma vie? Pour m'empêcher de passer, ils devront me tuer!

À l'aide d'Hauteclaire elle brisa les lances à sa portée tout en continuant à avancer.

Poussez-vous! C'est un ordre de votre Duchesse!

Devant elle, évitant l'épée, des miliciens, peu surs d'avoir envie de combattre la Duchesse, s'écartèrent, lui permettant de passer le barrage. Elle hata le pas en direction des deux hommes dans la lice.


Alsbo.le.Grand



Saisissez la!

Madame obtemperez, pour la dernière fois, ne nous obligez pas à user de la force.

Vous n'avez plus votre raison, remontez en tribune!

Gardes!

Ecartant la foule le Prévôt accompagné de quelques lieutenants arrivait


Geoffrey De Bourgueil



Geoffrey de Bourgueil entendit l'étranger prononcer le nom de son père. Il se leva tentant de se rapprocher d'un garde. Il lui demanda sous quel nom s'était inscrit ce combattant.

Lorsqu'il lui fut répondit Leone, le jeune homme recevant quelques cours de langue, compris :


Leone, le lion. Tout comme son heaume!! Tout s'explique, cette rumeur qui parcourt la champagne est donc vraie. Gloire à lui, je pourrais enfin connaitre ce grand ami de mon père.


Amro de Champagne



Très bien se dit le Baron, si c'est la mort que souhaitent ces deux fous, alors ils mourront.

Cavaliers ! La mort intentionnelle vous portera à la justice de ce Duché ! Je pris de rengainer vos lames !

Puis s'adressant à Alsbo.

Nous devons empêchez cela ! Ils ne doivent mourrir ni l'un ni l'autre, pas de cette façon ! Fait intervenir tes gardes !


Jarkov



Jarkov vit que son épouse était aux mains avec l'infâme patricien Alsbo.

Ah le traitre le félon ! L'indien l'avait toujours dit ! Pensa Jarkov

Mais aussitot son regard se porta vers son adversaire.

Ce Leone .... ce Lion , ..... cette stature ..... là bas l'épée .....

Est ce possible ?

Jarkov l'esprit embué par la rage ne se laissa pas le temps de venir à la conclusion de sa reflexion. Il devait agir.

En face un homme redoutable qui semblait bien vouloir le tuer.
De l'autre côté Tsarine malmenée.

Sauver sa peau ou aider sa femme ?

Le fléau d'arme tournoya et s'envola.

Mister daw s'envola vers l'endroit ou son maître avait envoyé l'arme.

Le milicien qui se trouvait près d'alsbo paya cher l'imprécision du breton , puisque à être trop proche de son connétable il venait de se faire exploser le crâne.

Jarkov espera que cette diversion permettrait à Tsarine de se libérer du traitre.

Il se retourna alors vers son adversaire , et sortit sa dague. Son ultime recours. La dague avec laquelle il s'est gravé sur le coeur ses mots d'amour. Sa dague qui ouvrit le nain morthya. Sa dague qui tua maintes fois. Sa dague , avec la devinse bretonne gravée , un vieux présent de Nathan d'avant qu'elle ne soit duchesse puis reine de bretagne.

Le breton brandit sa lame et s'adressa à son rival , tout en avançant lentement.


Et maintenant salopard , dis moi qui tu es !


Tsarine



Se retournant une dernière fois vers le connetable, pointant toujours Hauteclaire

Je ne veux aucun mal à mes miliciens, alors cessez! Vous ne m'arrêterez pas sans me tuer, alors faites! Tuez moi ou laissez moi! Le sang ne doit plus couler.

Sans attendre de réponse, elle reprit son chemin.


Matt



La Baronne Matthilde de Beaugency avait rejoint Reims hier en fin de journée, pour assister aux joutes ce jour.

Elle était dans les tribunes accompagnée de son frère ainé KurtWagner, tous deux assistaient à la scène qui se déroulaient sous leurs yeux... Ils semblaient surpris de l'agitation qui était née soudainement.

Les deux jouteurs qui s'affrontaient de façon hors normes, la Duchesse qui commençait à avançait au devant de son époux... Matthilde avait le coeur très actif, elle avait peur pour la Duchesse son amie et peur également de voir le combat se terminer de la sorte au risque de ...


Non, je ne veux même pas y songer... Kurt je t'en pris, serre moi la main très fort !


Amro de Champagne



Ils allaient le faire, ils allaient se tuer.
Amro sortit son épée et rajouta à l'attention de son chef de l'Ordre de Mathusalem.


Maintenant, la prévôté a assez jouer. C'est à nous de défendre la Champagne, mon Seigneur, contre une dissention interne !

Appelez les Chevaliers de Mathusalem, ils doivent s'interposés !


Guylian



Guylian n'oublia pas que Amro fut longtemps le capitaine des Loups dont il était adjudant
LOthar, Nounou, , je pense que vous aviez raison....

si les chevaliers de Mathusalem interviennent, il faut qu'on les aide.


SanAntonio



Le prévôt arrivait, incrédule : tout le monde était-il devenu fou ? Il fallait intervenir vite. Il s'approcha d'un regroupement. A la vue de leur prévôt, les miliciens eurent une lueur d'espoir : il arriverait sans doute à calmer la duchesse, qui semblait hors d'elle même. Un grand cri se fit entendre :

Tsarine ! Non !

Le prévôt se rapprocha encore :

Tsarine, rengainer cette arme, et retournez dans votre loge, nous ne pouvons assurer votre sécurité si vous vous trouvez au milieu du terrain de joute.

Votre époux semble en mauvaise posture, mais il a accepté les règles du jeu, vous n'avez donc pas à intervenir, c'est leur affaire à eux deux !

Maintenant, calmez vous, retournez vous asseoir auprès de votre amie Nathan, et je n'accepterai aucun refus. Et vouloir molester les personnes chargées de votre sécurité, mais vous avez donc perdu la tête ? Allez, venez, je vous accompagne.

SanAntonio tend alors le bras à la duchesse.


Alsbo.le.Grand



Oui amro!
Mathusalem à moi!
Pour la Champagne et son duc vennez à moi.

S'interposant entre le combat et la Duchesse

Duchesse si vous avancez vous aurez la noblesse de Champagne à passer.


Caedes



Je suis le Seigneur de ces terres, qui peut prendre toute vie en son domaine…

A ce moment là, le Seigneur Leone releva la visière de son heaume. Les traits du Duc Caedes apparurent.

Un silence de plomb s’abattit sur la joute. Jarkov lui-même était écrasé par le poids de ces mots, il resta interdit.


Je suis ton inspirateur, je suis celui qui fit de toi le douzième homme quand je fus le premier.
Je suis celui qui a fait naitre la flamme dans ton cœur, un brasier qui aurait pu tout emporter et regarde ce que tu en as fait !

Tu es devenu un mou, un esclave, un serviteur, Toi qui aurait dû être un Seigneur.

Pour une femme, tu as renoncé à ta terre, tes valeurs, ta destinée…

Ressaisis-toi !

Le Jarkov que j’ai laissé n’aurait pas perdu cette joute, celui que tu es devenu… oui.

Nous sommes nés pour régner, non pour aimer. Nos domaines avant nos sentiments. Nos peuples avant… nos femmes.

Vois cette lame Il montra le cimeterre.
C’est un cadeau de notre ami, Blackestmajor, étrange et amusant comment un cadeau d’un ami peut se révéler mortel…
C’est une lame de Damas. Tu en connais le secret ? Un acier sans pareil… Les forgerons arabes refroidissent la lame en la plongeant dans le corps d’un esclave avant de la tremper dans l’eau.
C’est l’histoire de la vie. La force se forge dans le feu et le sang. Nous sommes ainsi.

La vie elle-même né dans les flammes de l’eau bouillante et dans le sang de l’enfantement.

Telle est l’alchimie qui nous transforme et fait de nous des Seigneurs.

FORCE et HONNEUR, voilà ce qui doit en tout moment te guider.

Aux quatre coins de l’Europe se dressent des nouveaux pouvoirs, de l’Espagne à Constantinople, nous sommes assaillis par l’Infidèle. L’âge des chevaliers meurt au profit de celui des Courtisans.

Crois tu que nous avons besoin de ta faiblesse en ces temps sombres ?

Nous devons changer l’avenir, nous devons être forts.

Jarkov, rejoins moi, repousse cette vie de faiblesse et nous régnerons comme père et fils, le Roy le sait, le Roy l’a prévu. Ensemble nous ramènerons la paix sur ce continent et nous mettrons fin à tous ces conflits destructeurs.

Nous appartenons à nos domaines, à nos peuples…
Il lanca un regard à Tsarine qui se débattait pour arriver jusqu’à eux…

Nous n’appartenons pas à cette femme!

RENONCE à Tsarine, RENIE la !
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:46

Amro de Champagne



L'ancien Capitaine de Champagne demanda à Guylian de se calmer et de retourner dans les gardins.

Vous êtes des Loups, attendez des ordres avant de bouger. Cette affaire ne concerne que tsarine et les cavaliers. Nous devons juste faire en sorte que rien de grave n'arrive. je vous en pris, ne rajouter pas de ocnfusion sur la lice.

Ma Duchesse, je vous dois certes allégance, mais le serment comprends également le devoir de vous protéger. Restez derrière avec San Antonio, je vous en conjure.

Avec ses compagnons de l'Ordre de Mathusalem, il s emit aux coté de Alsbo pour retenir Tsarine. Maintenant, tout semblait entre ces deux hommes qui se toisaient de leur histoire.


L0thar



En voyant Caedes L0thar mis tout de suite un genoux a terre en signe de Loyauté


KurtWagner



A l'appel d'Alsbo, Kurt avait laché sa soeur et commencait a se précipiter vers le connétable, mais la voix de Caedes le coupa dans son élan...

Mieux valait rester prés de sa soeur si les choses tourne mal, mais il dégaina l'épée à ses cotés, juste au cas ou...



SanAntonio



Voyant que diplomatiquement, ça ne marchait pas, SanA se mis en quète d'une autre idée, lorsqu'il vit que le combattant était son duc. Et Tsarine, dans sa folie, risquait de faire une erreur grave. Sans réfléchir, il se mit en devoir de protéger son duc, celui à qui il avait jurer fidélité. Il donna quelques ordres aux miliciens, se plaça aux côtés d'Alsbo et tira l'épée.

Tsarine, je vous le répète, retournez vous asseoir, s'il vous plait.


Geoffrey De Bourgueil



Il était là le Duc de Champagne, le seul, l'unique, le plus grand de tous.
Celui qu'à travers le royaume, qu'on en vante les mérites ou qu'on le traine dans la boue, on le craint.

Sa noble stature, ses cheveux grisonnants semblaient lui donner l'allure d'un viel homme et pourtant son combat avait montré toute sa force et son expérience. Le petit Duc voyait tout le chemin qui lui restait à parcourir pour mériter ses titres.

Le discours du lion l'avait frappé, rien ne devait nous écarter, nous homme d'état, de la voie qui nous était tracé. N'était-ce pas déjà ce que son père lui avait enseigner, abandonnant femme pour rejoindre la place de duc en Touraine.Il comprenait beaucoup de chose en ce jour.



tsarine



La Duchesse gardait toujours Hauteclaire tiré et pointé vers ceux qui tentaient de la retenir.

Je passerai. Je vous en prie, laissez-moi passer! Je les rejoindrai d'une manière ou d'une autre.

La raison se fit dans son esprit, une fois de plus son peuple, lui montrait son affection, la retenait, pour sa propre sécurité. Mais cette fois... il était si près... elle devait les rejoindre.
La voix de Caedes les ayant saisit, elle profita pour leur échapper et rejoindre Caedes et Jarkov.



Jarkov



Jarkov était stupéfait.
Caedes.
Son vieil ami. Son mentor. Celui avec qui il fit ses armes. Celui à qui il doit tant.
Là.

Caedes.
L'époux de tsarine , celui qui lui fit vivre durant des années la souffrance d'un amour inaccessible , celui qui l'avait mis à terre , celui qui revenait et réveillait en Tsarine cette flamme dans le regard que Jarkov ne supporte plus.


Toi !

Te revoilà enfin ! Et pour me dire quoi ? Pour me parler de ton acier ? Du pouvoir ?

Sache que si j'ai abandonné tous mes pouvoirs et ma patrie , si j'ai troqué l'acier de mes armes et instruments de torture pour un amour plus solide que n'importe quel métal , je n'en reste pas moins un homme , prêt à détruire tout ce qui s'oppose à lui !!!

Jarkov s'élança sur Caedes , frappa la cimeterre avec sa dague , fit un bond sur le côté , tenta de frapper Caedes qui para.

Tu as abandonné ta femme , tu nous as tous laissé sans mot dire et maintenant tu reviens !

Sois sûr d'une chose : Tsarine jamais je ne la renierais !
Alors s'il faut que je te tue pour ne pas la perdre ...... dans ce cas .... CREVE CAEDES !

Jarkov frappa de nouveau en vain , esquiva la lame de son adversaire à nouveau et chargea bien que sans armure et pauvrement armé.

Tu veux connaître les lois de l'acier alors goute à ma lame.

Jarkov se laissa frapper à l'épaule gauche par la cimeterre de Caedes . Son corps , un roc comme l'est son pays chéri encaissa le coup et profitant de ce que la lame était dans son corps , il porta un coup qu'il espera fatal au visage de Caedes.

Hélas , il échoua et ne fit qu'une profonde balafre dans la joue de son ami.


Tu as peut etre raison , je me ramollis.
Mais qu'importe , je préfère être mou avec Tsarine que le dur que j'étais mais toujours seul.

Jarkov eut un sursaut. Il ne pouvait perdre.

Honneur et barbarie ! Pour Tsarine je te crèverais.

Il se dégagea l'épaule en sang et allait attaquer de nouveau lorsque ......


Alsbo.le.Grand



Le chemin était long entre la Duchesse et le centre de la piste où se tenait les belligérents.

San Antonio, Ricoh, Amro et les autres officiers de l'Ordre de Mathusalem présents se mirent en marche pour porter assistance à leur Duc et lui signifier leur respect.



Amro de Champagne



Amro n'en pouvait plus. Il appréciait autant les deux combatants, mais Caedes, était son Duc, son maître. Puis il se souvint.

Cela ne pouvait avoir été qu'à dessein que celui que l'on appelait l'Espagnol, d'après les témoignages qu'il avait receuilli, avait planté la dague du Duc dans sa porte.

Le Baron sortit de sa ceinture la précieuse dague. Il l'avait mis dans sa ceinture sans fourreau, considérant qu'aucun fourreau n'était digne de cette lame.

Ajustant son tire, il envoya la dague se planter entre Jarkov et Caedes, au moment même où celui-ci allait porter un coup.



Ricoh94



Suivant Alsbo et ses 2 frères hospitaliers, Ricoh se fraya un chemin jusqu'à son Duc, celui à qui il avait juré fidélité alors qu'il n'était encore qu'un jeune conseiller inxpérimenté...


Matt



Matthilde savait qui était caché sous le Heaume de Léone, elle était revenue sur les routes en sa compagnie..

Elle avait peur à présent, pour lui, pour tsarine et pour son frère que le Connétable appellait pour rejoindre les Chevaliers de l'ordre de Mathusalem...

Lorsque les coups frappaient elle ne pouvait supporter de rester là sans rien faire


Kurt mon dieu Kurt nous ne pouvons les laisser s'entre tuer ! Quelqu'un ne peut-il donc rien faire !!!!!!


Tsarine



La Duchesse enfin libéré de ceux qui tentait de la retenir rengaina Hauteclaire et courru vers les deux hommes.
Elle n'avait pas pu arriver à temps, ils avaient commencé à se battre. Elle se jeta entre eux deux en criant:


NON!! Pas ça!!! Je vous en prie.

Elle les regarda l'un comme l'autre à tour de rôle

Ne vous battez pas!!! Arrêter!!! Vous êtes amis!!
Caedes je t'en prie!

Elle plongea son regard dans celui du Duc. Elle y lu la colère, la tristesse... et l'amour, cet amour qui les liait depuis toujours... une certaine froideur couvrit cette flamme avant qu'il ne se détourne d'elle pour fixer Jarkov.
Le désespoir lui broya le coeur, elle ne pouvait les laisser faire. Elle se retourna vers Jarkov.


Jarkov...

Dans ses yeux à lui il n'y avait qu'amour, amour et passion brulante qu'il avait pour elle.

Jarkov, je t'en prie, ne lui fait pas de mal! Pour moi... Ne lui fait pas de mal, promets moi!


BasilusArghonne



Voyant la scène et ayant peur que cela tourne mal il serra la main de la douce Krystell tout en mettant son autre main sur la garde de son épée.


Kasso

Kasso était là, il regardait la scène depuis dèjà quelque temps. L'apparition de Caedes, dont il ne se doutait nullement, l'ébranla. Il voyait sa cousine qui venait d'atteindre les jouteurs.

Étant médecin, il espéra qu'il puisse faire quelque chose s'il y aurait des blessé, ce qu'il fallait éviter à tout prix. Il ne savait que faire, il ne pouvait qu'attendre.



Jarkov



Le corps complètement ensanglanté , Jarkov interrompit sa charge quand Tsarine prit la parole.

Il lui suffirait de faire un geste pour planter sa lame dans cet homme qui risque de lui reprendre la femme de sa vie. Mais s'il faisait ça ..... ce serait aussi la perdre.

Il aurait voulu montrer à Caedes pourquoi il se fait surnommer le bouillant , en lui arrachant son coeur froid de ses propres mains.

Mais en lieu et place il bafouilla :


Amour , mon ange , ..... je je..... oui je te le promet.

Jarkov recula de quelques pas et se rapprocha de Tsarine , voulant la prendre dans ses bras. Sa rage estompée , la douleur des coups lui arrivait donc de plein fouet mais il se retint de gémir.

Caedes , ton voeu restera vain. Je ne batterais plus désormais. Et surement pas contre toi.
Constate ton échec , je ne serais plus jamais la brute sanguinaire d'autrefois , il est révolu le temps ou l'on m'appelait monsaigneur .
Maintenant je t'en conjure , part et laisse nous.

Misterdaw prit son envol et se dirigea vers son maître.
Jarkov comprit que ses mots n'atteindraient pas Caedes et vit le regard noir des français se tourner vers lui.
Il jete un coup d'oeil à nathan et lui fit un signe de la tête. Elle seule savait que faire en cas de problème.
Puis le breton contempla son épouse , en attendant la suite des évenements.



krystell



Basilus mon coeur ne faites rien c'est le bon droit contre l'amour où l'amour contre ce dernier

cette affaire n'est qu'une histoire de famille


Volpone



Arrivé à Langres depuis plusieurs semaines et résidant à compiègne, le duc de Médicis avait assisté au joutes sereinement.

Appuyé sur son estoc, le duc Volpone regarda la scène de loin comme il aimait à le faire.

La situation qui s'était présenté à lui l'avait beaucoup amusé, car elle était trop préoccupante pour être considérée gravement.

Il était venu seul comme à son habitude, depuis plusieurs semaines il n'avait plus revu sa femme retirée au couvent ni sa fille restée seule avec sa suite dans le sud du pays.

Néanmoins il était très heureux car pour la première fois aujourd'hui il pouvait porter une armure d'un nouveau genre, fabriquée chez lui en Toscane, à Florence. Les armuriers florentins étant de très fins maîtres, il se sentait parfaitement à l'aise et en sécurité.

Mais c'était la sombre battaille qu'il avait entrevu par devant lui qui l'inquiétait, cela allait-il plonger le pays dans le cahos? Devrait-il encore une fois faire office de roi afin de calmer les esprits?


La réponse viendra d'elle même Pensa-t-il


Alsbo.le.Grand



Les fiers chevaliers de L'Ordre étaient arrivés et se plaçaient autour de leur Duc.

Leur regard d'acier intimaient au Breton que s'il tentait quoi que ce soit les champenois ne laisseraient pas leur Duc en mauvaise posture.

Le Vicomte de Châlons regarda d'un air méprisant ce couple honteux qu'était Jarkov et Tsarine, couple contraire aux préceptes de l'Eglise, ce couple qui osait défier le véritable Duc de Champagne.


Reculez Messire Jarkov, Madame je vous prie de garder vous aussi vos distances.

KurtWagner



Voyant que les gradins commencaient a s'agiter vraiment trop, et sur un signe d'Alsbo, Kurt se tourna et se mt à hurler

DU CALME !

Caedes est revenu, c'est à lui de décider de ce qui se passe ! Soyez Champenois et évitez d'y aller ! Par les Chevaliers de Mathusalem, ne faites rien qui puisse tout mettre en péril, que ce soit vous ou Lui !

Les Loups, à moi !


BasilusArghonne



Voyant Volpone là, il embrassa sa promise, se leva et se dirigea vers lui, il enleva la main de la garde de son épée et garder toujours du regard son tendre amour.

arrivé près de l'ancien cardinal, il s'incline et lui dit


Monseigneur,
je m'adresse à vous car je vous sais homme de fois et d'intelligence.
Je vous pris d'agir car seul quelqu'un de votre rend peut espèrer calmer les esprits qui se sont echauffé.


Caedes



Le Duc sentit la morsure de la lame de Jarkov, c'était au moins un début. Son cimeterre avait entaillé l'épaule du Breton, voilà qui devrait aussi l'aiguillonner.

Il vit arriver Tsarine, son ancienne femme mais toujours mère de ses enfants, il la regarda, se perdit un instant dans ses yeux et retourna à la réalité.


Bien... Il est donc temps maintenant de vous faire réaliser les conséquences de vos actes...

Jarkov, voilà pour ton manque de lucidité...

D'un geste ample, le Duc fit décrire à son cimeterre un arc de cercle qui sans difficulté sépara la main tenant la dague, du bras de Jarkov.

... et pour avoir levé la lame sur un Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   Sam 3 Jan - 19:48

Alsbo.le.Grand



Aussitôt les Chevaliers de Mathusalem s'avancèrent pour s'interposer armes au clair.

Amro se plaça devant Tsarine, San antonio et Alsbo surplombèrent Jarkov qui se tennait le bras.


Il suffit.

Vous avez tenté d'occire notre Duc, vous en répondrez!!


Jarkov



Jarkov n'eut pas le temps de comprendre.
Sa main gauche qui tenait la dague , car la droite était occupée à se tendre vers Tsarine , tombait lourdement au sol et un jet de sang inonda la terre.
La douleur était insoutenable.
Trop de sang perdu.

Le breton s'effondra à genoux et murmura à l'intention de son épouse :


Prend bien soin de l'enfant ....... je t'aime.

Son corps s'affala dans une mare de sang et il perdit connaissance.
Le corbeau vint se poser près du corps de son maître.



Volpone



Le duc de Medicis décida de retourner dans sa demeure et de dépécher des messagers en qualité d'observateurs des évênements car il avait fort à faire pour écrire et décrire ce qui venait de se passer et en analyser les conséquences


Tsarine



Noooonnnn!!!

Caedes... Jarkov... Elle voyait se dernier souffrir. Des larmes de désespoir coulaient sur son visage, pourquoi tout cela. Elle ne voulait pas de mal ni à l'un ni à l'autre.
Une fulgurante douleur lui traversa le ventre tel un coup de poignard. Elle tomba à genou, une main crispée sur le sol.
Elle songea:"Mon Dieu, aidez les..." avant que la douleur ne prenne toute la place.



Caedes



Caedes vit deux des personnes qui avaient su gagner son coeur s'écrouler à ses pieds, baignant dans une flaque de sang que la terre battue de la lice ne parvenait pas à absorber.

Il regarda les chevaliers de Mathusalem assemblaient, il regarda les Champenois attentifs, il pensa à tous les regards qui de tout le royaume se tournaient vers cet endroit, vers cet instant...

Il tendit son cimeterre à son écuyer, se redressa de toute sa stature et déclama son verdict.


Que l'on conduise Jarkov à l'une des forges des joutes et que l'on cautérise sa blessure au fer rouge. Il ne mérite pas de mourrir d'une saignée.
Qu'il soit condit en prison, nous le jugerons. Il répondra de ses actions envers notre personne et de ses violences sur nos gens.
Que Dame Nathan puisse le visiter pour lui prodiguer ses soins.

Que l'on conduise, la Duchesse Douairière de Guise dans ses appartements et qu'elle y reste pour l'instant.
Que Dame Nathan puisse aussi la visiter.

Que le Conseil se réunisse dès l'aube.

Il se tourna vers les membres de l'Ordre et les visages amis et leur souria.

Je suis heureux de vous revoir, nous avons fort à faire.


Le sang de sa balafre coulait le long de son cou, l'odeur emplissait ses narines. La joute l'avait éprouvé durement, il fallait qu'il se retire, qu'il se repose. Mais il avait beaucoup de monde à voir et de courriers à envoyer.

Il se retira avec sa suite vers son chateau.

Les mots de Jarkov raisonnaient encore à ses oreilles... "l'enfant..."

Une page d'Histoire s'était tournée, une journée tranquille de la vie au Moyen Âge allait s'achever.



Volpone



Le duc Volpone de Medicis venait de recevoir la lettre patente accompagée de l'épée qui faisait de lui le Grand Connétable de France

Il pris immédiatement la plume et écrivit


A tous les commandants de forteresses et forts stationnés en Ile de France, ordre est donné d'envoyer les tous les chevaliers disponibles immédiatement en terre de Champagne. Il leur est interdit d'intervenir dans ce qui pourrait se passer entre les différentes factions champenoises sauf si cela comprométait leur serment chevaleresque. Ils doivent néanmoins défendre la Champagne d'une éventuelle agression extérieure.

Faites diligence.

Volpone, Grand Connétable de France.

Il remis les lettres à ses plus rapides courriers et se remit à la tache


SanAntonio



Entendant les propos de son duc, SanA ne comprenait pas tout. Il compris 2 choses : emprisonné Jarkov et raccompagner Tsarine dans ses appartements.

Il appela le premier de ses hommes qui passait par là :


Sergent Fauville, veuillez ramener la duchesse dans ses appartements, et veillez à ce qu'elle ne manque de rien. Prenez 2 miliciens que vous placerez devant la porte, afin que personne ne passe la porte. Vous m'anenerez les clés dans mon bureau à la caserne.

Il héla alors deux miliciens :

Messieurs, saisissez vous de cet homme, vous avez entendu votre duc parler, alors agissez. Je vous accompagne pour lui trouver une geôle décente.

Avant de partir, le prévôt se tourna vers le duc :

Monsieur le duc, je suis ravi de vous revoir, même si la situation a bien faillie dérapé. Je vais amener cet homme à la caserne et veillez à ce qu'il ne lui arrive rien avant le procès. Je serai demain à la première heure à vos côtés pour prendre les consignes.


Mes respects.

SanA salue alors le duc, et rejoint les deux miliciens trainant un prisonniers de haut rang, encore duc de Champagne quelques heures avant.


BasilusArghonne



voyant s'éloigner le duc et les choses s'apaiser pour le moment Basilus rejoint sa mie et quitte les lieu où l'histoire venait de s'écrire en lettre de sang.
Un mari aux geoles, une duchesse enfermé dans ces quartiers et un grand duc de retour.
voilà qui changé des journées habituelle.
Une question restait tout de même en suspend :
qu'elle impacte aurait cette journée sur l'avenir ?



KurtWagner



La fin du combat avait ramené le calme dans les gradins, et Kurt pu laisser sans crainte sa soeur seule. Il se dirigea vers les chevaliers de Mathusalen, attendant avec les autres les ordres de celui à qui il avait juré loyauté sur sa vie.


Fauville



Sur les injonction de son suppérieur, le sergent Fauville refit son entrée sur le terrain.

-Faites place aux agents de la prévôté. Place !!

l’attroupement était si dense qu’il était difficile de le percer et de rejoindre le centre. Fauville dut donc sortir l’épée qu’il avait reçu le matin même des main de son suzerain Armo Baron de Vannes

-Place ! Ou vous finirez au cachot, vous serez content, on y reçoit du beau monde ce soir.

Fauville se trouvait maintenant au centre, il était pour la première fois de sa vie en présence du Duc Caedes. Il n’était arrivé en Champagne que quelque jours après la disparition du Duc. Il avait enfin l’occasion de voire la légende vivante qu’est le Duc.

S’adressant à la Duchesse d'une voix plus calme:


-Madame la Duchesse, j’ai reçu ordre de vous escorter jusque dans vos appartements. Vous y serez plus au calme, veuillez nous suivre, ces deux gardes vous aiderons à marcher si vous en avezbesoin. Aucun mal ne vous sera fait nous y veillerons.

Les deux miliciens qui l’accompagnaient aidèrent la duchesse à se relever non sans mal puis se mirent en route. La foule était toujours aussi dense aux alentours, Fauville dut à nouveau se servir de son épée pour frayer un passage au convois qui se rendais vers le château.


elleurc



Abandonné de ses gardes, le Comte était resté là...observant toute la scéne, un demi sourire affiché. Ainsi donc, il ne s'était pas trompé. L'honneur remettait-il le pied en ces terres? Memento finis...

Comme je préfére cette fin à toute autre.

pensa t'il à haute voix, avant de retourner seul vers les quartiers sécurisés que la duchesse avait mis à sa disposition...


Alsbo.le.Grand



Le Vicomte de Châlons avait embrayé le pas du Duc accompagné d'Amro de Vannes et quelques gardes. La sécurité du duc prévalait sur tout. Le Prévôt était en train de ramenner le calme sur place.

Certains Chevalier de l'Ordre étaient partis pour annoncer la nouvelles dans les places fortes et les villages.

Le duc était de retour et la Champagne allait reprendre sa marche. Traitres, félons et autres ennemis allaient se coucher et demander grâce.

Ceux qui avaient méprisé la Champagne et profité de sa faiblesse allaient le payer.

Le groupe se fit menner des chevaux. Chevauchant rapidement vers le château ducal il y parvint en peu de temps. Annoncés par un émissaire on avait mit la garde sur le pied de guerre, et tout le personel s'agitait fort.
Le Duc silencieux démonta et entra en son château sans mot dire. Le Capitaine Nordquay donnait ses consignes et déja les soldats se postaient en position.
Ricoh, Alsbo et Amro suivirent le Duc qui leur fit signe de le laisser lachant un mot ferme mais teinté de fatigue: "demain". Les trois nobles retournèrent vers les parties communes, il fallait organiser les choses, le duché devait se prémunir.
Déja une lettre du Seigneur Volpone de Medicis assurait le Duché de la bienveillance de ses services. il faudrait écrire au plus vite à nos alliés.
Le connétable s'en alla rédiger des courriers à ses services.



Tomazek



Tomazek, l'écuyer de Léone n'avait bien sûr rien manqué de ces évènements. Alors que Caedes était déjà au chateau, le commandeur de l'Ordre de Mathusalem s'occupait encore du matériel de Léone, rangeant ses lances, ses habits, etc... Il pensa :

Quelle dure journée, c'est laborieux d'être écuyer, je ferais les prochaines joutes en tant que participant!

Mais ce n'est pas tous les jours qu'on assiste au retour de son Duc bien aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partie 03 - Les finales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partie 03 - Les finales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» La pointe Saint Mathieu - Partie 2 et... Fin !!!
» Oui-Oui aux pays des bisounours ou le débat en partie MF
» la répartie d' une femme ! lol
» [HRP] Recyclage de la partie "Animation du Duché".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Le retour de Caedes-
Sauter vers: