Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aragornbleu

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : un peu plus au nord
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 2:36

Bon sang de bonsoir de purée d'asticots vénéneux !

Tels étaient les mots qui s'échappaient de la pieuse bouche d'Ara...
Ce n'est pas qu'il pestait, il rageait juste un ti peu d'avoir laissé s'envoler la carte que lui avait adressé son amie Pétillante. Carte qui avait eu l'excellente idée de s'échouer en travers d'un buisson de ronces...
Les morceaux restants n'indiquaient qu'une vague ligne droite, qui s'était transformée en ligne courbe au fur et à mesure de la progression.
Mais quelle idée d'aller bâtir un château en plein milieu des bois !!! devais bien y avoir une autre issue !!!


Poutrelle d'enfer d'étron du diable !
Revenir en haut Aller en bas
Pétillante de Brienne

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Clermont la Pétillante
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 2:49

Des garde-chasse vinrent avertir la duchesse qu'un homme se promenait dans la forêt, apparemment perdu. Elle leur demanda une description exhaustive et ne put s'empêcher de sourire en comprenant de qui il s'agissait.

Il fallait bien qu'il y en ait un qui se perde et il fallait que ce soit lui !!!!

Les garde-chasse proposèrent de l'escorter jusqu'au château, mais Péti leur dit de le laisser un peu chercher son chemin tout seul..... On pourra toujours aller le chercher plus tard
Revenir en haut Aller en bas
yeuxbleus83

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 5:06

L'aube se levait petit à petit en ce matin du deux février. Le ciel affichait une mine rougeâtre par delà les montagnes et le comté se réveillait peu à peu. Un réveil que certains ne connaissaient pas, ne connaissaient plus.

Le comte d'Artois était là, un bougie près de lui, assis au bord d'une table, accompagné d'un de ses plus fidèle lieutenant, Smurf, était encore à parler chiffres, rentabilité et et pérennité. Il s avaient fait les quatre cent coups ensemble et depuis rien ne les avait séparer. Il avait toujours suivi le pépère depuis qu'il avait pris la tête des bourrins. Des victoires ils en avaient connus tous deux ensemble. Il y avait d'abord eu la prise d'Orléans, où l'un la préparait avec les bretons, pendant que l'autre menait dur combat, puis il y avait la prise d'Arras, où ils avaient mis en place le projet de la prise du château. Vint ensuite la prise de Reims. Une victoire qui avait désolé le vieil homme pour la duchesse en place mais qui l'avait ravi de voir son ennemi d'hier être à genoux. Ce plan là, il ne l'aurait raté pour rien au monde et, même si il ne put y aller par égard pour sa compagne de l'époque, il avait voulu en être du début à la fin.

La fin qui se termina pas à Peronne pour le retour de ses amis, mais bien à Cambrai, où il fallut combattre une fois de plus pour les royalistes du comté. Un combat de longue date mais qui n'était pas dans leur domaine de prédilection. Les armes n'étaient d'aucun secours pour cela et il leur avait fallu ajuster leur technicité dans ce domaine. La politique était la seule voie qu'il fallait emprunter pour que les efforts qu'ils avaient entrepris depuis fort longtemps soient récompensés. Il y eut la liste DTC, grande rigolade mais qui permit à Torqual d'ouvrir une voie divine à ses acolytes de toujours.

Présentation, élection, encore présentation et encore élection. Voici maintenant qu'il était comte et que toute sa bande, celle des trente premiers courageux partis combattre à Orléans et des autres qui avaient rejoint les rangs en cours de route se mirent à rêver à un avenir meilleur. Il ne sourit pas quand il fut annoncé comte. Il regarda ses camarades et leur fit un signe de tête qui voulait leur dire qu'ils fonceraient pour éliminer la dernière résistance royaliste.

La voici endiguée en ce matin où le soleil faisait son apparition, comme le messager qui ouvrit violemment les portes de la grand salle. Surpris les deux hommes le regardèrent, intrigués, laissant au passage leur discussion sur les comptes, la rentabilité et autres solutions économiques visant à la pérennité du comté. Le comte lui adressa un regard interrogateur sans dire mot. L'homme leur faisant face semblait visiblement à bout de souffle, mais prit quand même la parole.


Messire comte, vous m'avez demander de venir vous alerter des premières lueur du deux février et nous y sommes, nous sommes le deux.

Le comte posa sa plume, enroula le parchemin sur lequel il écrivait jusqu'à présent et se leva. Son ami leur regardait bizarrement et lui sourit en lui répondant d'une voie calme et posée.

Ne t'inquiètes pas mon ami. Aujourd'hui nul combat ne sera mené, nul danger nous guette, j'ai simplement une invitation à laquelle je ne peux déroger, bien que celle-ci me fasse surement souffrir, mais d'une blessure invisible à l'œil. Je sais que tu te questionnes, mais je dois partir dès à présent. Je serai de retour dans deux jours. Tu as de quoi travailler faire travailler tout le monde mon ami. Préviens mes maitresses qu'elles ont quartier libre ce soir ou fais en ce que tu en veux. La route m'attend.

C'est sur ces mots et sans réponse ni questionnement de la part de Smurf que le vieil homme sortit de la salle. Il passa se faire une toilette dans sa chambrée et descendit aux écuries. Son cheval était prêt. Son écuyer l'attendait, une rose en main comme il le lui avait demander. Il se saisit de la fleur et partit au galop, causant un raffut du diable dans les ruelles de la capitale, mais très peu de personnes étaient levées à une heure si matinale.

Quelques heures de course effrénée plus tard, la monture commença à donner des signes de faiblesse. Etait-ce parce que le comte quittait ses terres pour entrer en Champagne ou tout simplement de la fatigue, nul ne pourrait le dire réellement. Néanmoins, cette perte de vitesse coïncida avec la croisée d'un groupe de soldats champenois.

Main sur son pommeau, le pépère regarda les hommes. Des jeunes recrues à n'en point douter. Il fit s'arreter son fière destrier devant la garde.


Désolé monseigneur, les frontières sont fermées, revenez d'où vous venez !

Allons messieurs, je ne viens pas en ennemi, j'ai tout simplement une invitation de la duchesse de Brienne pour me rendre en ses terres. Je puis vous montrer celle-ci, approchez.

Les gardes se regardèrent alors, ne sachant ni lire ni écrire, ils se demandaient bien ce qu'il pourrait faire mais ne voulaient pas passer pour des imbéciles. Le pépère se doutait bien qu'ils n'étaient pas futés et, ayant oublié son invitation dans ses quartiers, sortit le parchemin qu'il destinait à son hôte. Il le montra aux gardes qui après concertation lui donnèrent droit de passage.

Bah c'est bien pour la duchesse. Heureusement que vous aviez votre autorisation !

Laissant sa main quitter son pommeau pour reprendre les rennes de son cheval, le pépère remercia les gardes, leur glissant qu'il était toujours admirable de rencontrer des hommes de grande sagesse comme eux. Il continua sa route à au galop. Malgré la fatigue de la monture, celle-ci ne rechignait pas à la tache.

Arrivé aux abords de Brienne, il s'arrêta net. Il se ressassa moult souvenirs d'un coup. On ne pouvait distinguer le château, la nuit ayant fait son apparition depuis quelques heures déjà, mais il savait très bien où il était. A la sortie des bois dans lesquels il se trouvait était le château dans lequel il avait vécu des moments inoubliables. Toujours arrêté, droit sur sa monture, il se posait mille et une questions. Devait-il vraiment aller à cette fête ? Ne serait-il pas mieux qu'il fasse demi tour et ne souffre pas plutôt que de voir ce qu'il redoutait le plus ? Tant de questions et personne pour lui répondre. Personne ... ou presque !

Perdu dans ses pensées, il entendit quelques ronchonnements au loin. Un goret ne devait pas être loin. Normal à cette époque de l'année et en cet endroit se dit-il. Il avança doucement lorsque le bruit s'intensifia et qu'il reconnut la voix d'un homme. Il descendit de sa monture, l'attacha discrètement à un arbre et regarda un homme, fort bien habillé, qui grognait contre les feuilles au sol et ne cessait de geindre. Il sortit son épée de son fourreau sans faire de bruit et se faufila d'arbre en arbre pour se retrouver avec le dos de l'homme qui lui faisait face. Perdu dans balbutiements, il n'entendit pas le comte arriver dans son dos et celui-ci lui pointa son épée droit dans le dos. Surpris le personnage ne bougeait plus.


Hep la toi, que cherches tu donc à voler vil champenois. Présente toi et dis moi ce que tu cherches dans la forêt à cette heure sombre !
Revenir en haut Aller en bas
clotus

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 22:34

(QUELQUES HEURES AVANT)

Clotus attendait depuis des heures elle du se rendre à l'évidence son cher et tendre et non moins fiancé avait oublié leurs invitation chez son amie pétillante.
Elle parti donc avec appréhension jusqu'à la prévosté en espèrant que ce ne serait pas le jour de son arrestation n'ayant pas encore était jugé pour l'accusation de révolte arrivé devant le bureau du connétable elle frappa n'obtenant aucune réponse ,elle se permit d'y entrée, des dossiers empilées sur le bureau le nez dans l'un d'eux Yedis absorbé ne l'avait point entendu.

Clotus toussota et d'une voix posé lui dit.

Hum,hum Messire connétable auriez vous oublier que nous sommes attendus au château de Brienne?il serait temps de s'y rendre on ne fait point attendre une Duchesse.

Au regard ahurie qu'il lui fit,elle su qu'il devait se demandé comment elle avait fait pour arrivée jusqu'à lui car bien entendu il avait oublié qu'elle connaissait comme sa poche la caserne y étant ex sergent,elle haussa les épaules tourna les talons en espèrant qu'il la suivait.

(DANS LA FORËT DE BRIENNE)

Clotus pestait non content d'être en retard,le sieur avait l'air d'apprécier sa promenade dans la forêt de Brienne et au lieu de galoper il folâtrait,elle était mal a l'aise sur le dos de sa jument avec sa robe de bal,maudissait les hommes et leur priorité,quand il lui sembla entendre justement la voix d'un homme qui pestait.
Yedis en soldat avertis avait arrêter sa monture et attrapé les rênes de la jument.

Faisant signe à clotus de ne pas faire de bruit il démonta et l'aida à en faire autant, silencieusement ils allèrent vers les grognements qui ressemblait de plus en plus à la voix de leur ami Aragorn.
Quand ils arrivèrent dans la clairière où leur ami se trouvait , Clotus resta pétrifié un homme,menaçait de la pointe de son épée Ara dans le dos.

Au regard ahurie qu'il lui fit,elle su qu'il devait se demandé comment elle avait fait pour arrivée jusqu'à lui car bien entendu il avait oublié qu'elle connaissait comme sa poche la caserne y étant ex sergent,elle haussa les épaules tourna les talons en espèrant qu'il la suivait.

(DANS LA FORËT DE BRIENNE)

Clotus pestait non content d'être en retard,le sieur avait l'air d'apprécier sa promenade dans la forêt de Brienne et au lieu de galoper il folâtrait,elle était mal a l'aise sur le dos de sa jument avec sa robe de bal,maudissait les hommes et leur priorité,quand il lui sembla entendre justement la voix d'un homme qui pestait.
Yedis en soldat avertis avait arrêter sa monture et attrapé les rênes de la jument.

Faisant signe à clotus de ne pas faire de bruit il démonta et l'aida à en faire autant, silencieusement ils allèrent vers les grognements qui ressemblait de plus en plus à la voix de leur ami Aragorn.
Quand ils arrivèrent dans la clairière où leur ami se trouvait , Clotus resta pétrifié un homme,menaçait de la pointe de son épée Ara dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Pétillante de Brienne

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Clermont la Pétillante
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 22:39

Les gardes que Pétillante avait posté près de son ami Ara pour qu'il ne lui arrive rien arrivèrent chez elle, essoufflés.....

Votre grâce, Messire YB pointe son épée sur Messire Ara

Les gardes l'avait reconnu, ayant passé pas mal de temps au château. Elle voulut d'abord aller secourir son ami Ara, mais renonça, se disant que jamais YB ne lui ferait de mal ici, à Brienne
Revenir en haut Aller en bas
yedis



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 22:47

(Dans la Forêt de Brienne)

Yedis était avec clotus dans la forêt sur leur monture et discutaient. La balade était agréable, il pouvait sortir de son fourneau et des bouquins et il était avec sa promise. Ils arrivèrent dans une clairière et virent aragorn se faire menacer par un homme.

Pourquoi menacez vous cet homme mon cher ? Non seulement il n'a rien fait mais en plus vous le menacez dans le dos.

Ne peut-on pas discuter pour arranger les choses? Nous sommes là, et je pense qu'aragorn aussi, pour rencontrer la Duchesse et pour lui fêter son anniversaire. Il sorti l'invitation donné par celle-ci en espérant que l'homme soit un garde ou un visiteur qui venait dans le même but que nous.


Yedis ne voulait pas d'histoire et laissa donc son épée dans son fourreau ainsi que son bouclier sur sa monture.
Revenir en haut Aller en bas
Aragornbleu

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : un peu plus au nord
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 23:06

Hep la toi, que cherches tu donc à voler vil champenois. Présente toi et dis moi ce que tu cherches dans la forêt à cette heure sombre !

Ara sentait la pointe d'une épée le chatouiller entre les omoplates, il s'était encore fourré dans un pétrin nauséabond...
Il resta immobile, tournant juste la tête pour voir le visage de l'homme qui le tenait en joue.
Il reconnut immédiatement ce regard d'acier poli qu'il avait déjà croisé dans les couloirs de l'université de Champagne. Il s'en rappelait...c'était peu avant la prise du château de Reims. Cela le rassura, il ne s'agissait probablement pas d'un brigand sans cervelle.
Par contre, impossible de lui associer un nom...


Je me nomme Aragorn et ne suis point un voleur. Je suis juste quelque peu égaré dans cette forêt touffue. Et vous ? Qui êtes-vous ? Je pense vous avoir déjà croisé...

C'est alors qu'arrivèrent providentiellement ses amis Yedis et Clotus
Revenir en haut Aller en bas
yeuxbleus83

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mar 3 Fév - 23:31

Son épée bien droite sur l'omoplate de l'homme qu'il tenait en joug, il attendait réponse quand d'un coup son œil dévia de sa trajectoire initiale. Une personne, puis une autre étaient là. Il regarda tour à tour ces personnes qui lui faisaient front, jetant un œil derrière lui afin de s'assurer qu'il n'était pas encercler quand l'une d'entre elles prit la parole.

Il ne lui répondit pas. Laissant planer le doute par son silence. Les gens commençaient à s'approcher peu à peu quand le prisonnier qui venait d'être constitué prit la parole.


Je me nomme Aragorn et ne suis point un voleur. Je suis juste quelque peu égaré dans cette forêt touffue. Et vous ? Qui êtes-vous ? Je pense vous avoir déjà croisé...


A ses mots, il lâcha prise, comprenant que son otage était en fait un ami de Pétillante qu'il avait déjà eu l'occasion de croiser, comme celui-ci lui avait justement rappeler. Il rangea l'épée dans son fourreau et répondit.

Hé bien, je me nomme Yeuxbleus83 et suis invité par la duchesse à l'occasion de son année prise en plus. Comme vous je présume alors ne nous faisons plus attendre tous quatre. Moi j'ai toujours été à la traine, mais il ne faudrait pas que vous le soyez vous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
clotus

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mer 4 Fév - 0:15

Clotus retenait sa respiration l'homme était sur ses gardes et n'avait pas répondu à la question de Yedis,l'image incongrue qu'ils formaient tout les quatre dans leurs beaux atours,sa robe trainant quelques feuilles mortes s'y était accrochées,elle éclata de rire.

et bien messires allons nous rester là comme des statues, ne faisons pas attendre pétillante plus longtemps.
Messire yeuxbleus je suis Clotus de ste Ménéhould et mon compagnon Yedis ,quelqu'un aurais l'amabilité de m'aider a me remettre à cheval?


Regarde Ara d'un air amusé

Dis moi mon ami aurais tu oublié le chemin? sa ne m'etonnerais pas mon cher fiancé lui a carrément oublié l'invitation et si je m'en étais pas rendu le chercher il dormirait à la prévosté.

Attend le bon vouloir d'un homme pour l'installer sur sa jument avec sa robe de soirée pas très pratique.
Revenir en haut Aller en bas
yeuxbleus83

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mer 4 Fév - 0:32

Il salua le sieur et la dame comme il se devait et l'aida d'un geste de main à remonter sur son destrier.

He bien messieurs dames, le temps que je reprenne mon cheval et nous pourrons entrer dans la cour du château. Messire Aragorn, étant donné que vous êtes à pied, je vous conduis pour me faire pardonner de ma méprise sur vos intentions ?
Revenir en haut Aller en bas
Aragornbleu

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : un peu plus au nord
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mer 4 Fév - 0:51

Ara affichait un sourire complice, la ponctualité n'étant pas du tout sa qualité première.
Il salua ses amis et tendit une poignée de main amicale à l'homme au regard d'acier.


Bien volontiers Messire Yeuxbleus83, je m'en voudrais de faire attendre notre amie Pétillante, nous sommes déjà suffisament en retard

Il prit place derrière le cavalier et se laissa mener au château qui n'était vraiment plus très loin
Revenir en haut Aller en bas
Aragornbleu

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : un peu plus au nord
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mer 4 Fév - 22:41

Arrivé devant les grilles de ce magnifique château, seul l'homme au regard d'acier put franchir les lourdes portes gardées.
Devant ce refus de le laisser entrer, Ara rebroussa chemin, les ronces de la forest avaient étés bien plus acceuillantes...y compris la mise en joug de l'homme au regard vide...




Je m'incline, gardes ! Si tant est que vous sachiez ce que vous gardez !
Faites savoir à la Duchesse Pétillante qu'Ara est passé, et qu'il lui envoie des bisous qui résonnent, elle comprendra ! Je m'en retourne par chez moi à travers ces bois !



Il s'enfonçat dans les fourrés les plu drus, certain qu'on ne pourrait le suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Pétillante de Brienne

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Clermont la Pétillante
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Mer 4 Fév - 22:49

Un des gardes vint avertir Péti qu'un de ses amis n'avait pu entrer et s'en retournait dans les bois. Elle donna des ordres afin qu'on l'escorte à la salle de bal
Revenir en haut Aller en bas
Aragornbleu

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : un peu plus au nord
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Jeu 5 Fév - 0:11

Ara avait été rattrappé et escorté jusqu'à l'entrée. Il croyait enfin pouvoir entrer quand un escogriffe qui semblait commander lui refusa l'accès.
C'en était trop ! Cette fois, il ne remettrait plus les pieds en ce lieu si magestueux mais si peu acceuillant. Il ne regrettait qu'une chose, c'était de n'avoir pu souhaiter l'anniversaire à son amie qu'il affectionnait à appeler sa Pépée...A défaut d'une danse avec elle, il ira dormir en compagnie des animaux des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Pétillante de Brienne

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Clermont la Pétillante
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Jeu 5 Fév - 1:19

Péti décida d'aller elle-même à la rencontre de ses amis qui s'étaient perdus dans la forêt. Quand elle avait parlé de chasse au trésor, elle n'avait pas pensé qu'elle aurait à en faire une.

Elle arriva enfin sans abimer sa belle robe pas très pratique et trouva son cher Ara et sa chère amie Wyky. Après les avoir embrassés tous les deux, elle leur prit la main et les entraîna vers le château


Bon mes amis, c'est pas tout, mais le champagne et la bière sont en train de chauffer pendant que vous vous amusez dans la forêt !!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aragornbleu

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : un peu plus au nord
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   Jeu 5 Fév - 1:47

Ara s'était assis sur un rocher, savourant le clair de lune et le calme de la nuit.
Calme qui ne fut pas long à être troublé par l'apparition de Wyky qui semblait à son tour perdue.
Il resta tapis sur son rocher, la laissant croire qu'elle s'était perdue, quand tout à coups Pétillante surgit de nulle part avec sa grâce légendaire.

Ma Pépée !!! Si je m'attendais à te voir ici à cinq lieues du château !!! Quelle surprise ! Ca fait partie des animations de ta soirée ? (rit jaune, mais l'embrasse amicalement, sa seule vue apaisant sa mauvaise humeur)
Je te suis, je suppose qu'avec toi les gardes me laisseront entrer...
(en apparté) Je crois que ton amie Wyky n'est pas très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ara se fraye un chemin dans la forêt de Brienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accouchement dans la forêt
» Raymond Pin : 20 ans dans la forêt
» Promenade dans la forêt • Koleos
» Rouen. Fête Jeanne d'arc.
» Énigme 7 - Le château d'Olivet dans la forêt de Grimbosq

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Archives-
Sauter vers: