Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 1:55



Kahlan était rentrée depuis peu d'en entraînement difficile chez les Loups. Elle avait donné tout ce qu'elle pouvait, bien davantage que d'habitude, pour se prouver qu'elle existait encore, sans doute, qu'elle était bien vivante...

Maintenant elle était en nage, tremblante, assise sur une chaise, la tête entre les mains. Elle entendit la porte s'ouvrir, puis se refermer doucement. Elle ne releva pas les yeux, se maudissant intérieurement de se montrer dans cet état à son fils, son cher fils, qui n'avait pas besoin d'assister à cela.


-Maman ? fit-il d'une voix inquiète
-Va te coucher, Taliesin. Tu ne devrais pas être encore debout. Où étais tu ?
-Je voulais te faire une surprise et venir te chercher à la caserne. Mais tu étais déjà partie.

Il avait l'air si triste, tellement déçu que sa surprise n'ait pas fonctionnée...Kahlan l'attira contre elle pour se faire pardonner et l'accompagna sans un mot à sa chambre. Elle le borda avec tendresse, l'embrassa sur le front et retourna à la cuisine où elle commença à écrire une lettre, les yeux mouillés de larmes :

Citation :
Ma chère Ylalang,

Je t'écris à Beaurepaire, on m'a dit qu'en ce moment tu séjournais là bas, à la suite de ton mariage.
Je requiers ton aide, mon amie, parce que tu es la seule à qui je puisse demander ça, et que ma confiance en toi ne faiblira jamais.
Depuis mon retour de Bretagne, et pendant le voyage, je ressens ce mal étrange qui me ronge depuis mon enfance et que ma mère m'a légué, bien triste cadeau...Je n'y trouve aucun remède, ni pour le soigner, ni pour l'apaiser. Ma mère y succomba, et elle n'était pas beaucoup plus vieille que moi aujourd'hui.

Aussi j'aimerai te demander une chose. Un service que je te laisse le droit de refuser, car il n'est pas maigre, au contraire. S'il m'arrive quelque chose, je ne voudrais pas que Taliesin se retrouve seul, livré à n'importe qui, n'importe où, à se demander pourquoi sa mère qui l'aimait tant l'a ainsi abandonné. Tu es en Champagne sa seule famille. L'Italie est bien loin d'ici, et je n'y ai plus ni père ni mère ni frères. Quant aux autres, depuis mon départ d'Italie, je n'en ai plus de nouvelles.

Alors il ne reste que toi, et je m'excuse d'avance de ce fardeau que je pourrais te laisser. Mais crois moi, Taliesin n'est pas un enfant difficile. Il fut le plus beau cadeau de ma vie et chaque jour je remercie la Vie de me l'avoir offert. J'implore donc ton aide, que pendant mes derniers jours de souffrance mon fils n'ait pas à supporter ce que j'ai dû supporter aux derniers instant de vie, ou plutôt d'agonie de ma mère. J'implore ta charité, ton amitié ! Veille sur lui, comme je pourrais le faire, comme une mère.

Je t'en prie.

Kahlan

La jeune femme se leva péniblement et envoya un messager remettre le pli à Ylalang en mains propres, à Beaurepaire.
Puis elle s'écroula dans son lit, fiévreuse, pâle et en sueur.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 1:56



Leah partageait son temps depuis quelques semaines entre Reims, avec la gestion de l'Ambassade, et Beaurepaire, ou se trouvait son époux.

Les prochains temps s'annonçaient chargés, mais le soleil brillait dans son coeur. Elle avait trouvé la sérénité dans sa vie, et se préparait à accueillir, non sans angoisse mais avec calme, une nouvelle vie qui grandissait en elle.

Elle se promenait dans le parc du Domaine, profitant des premiers rayons de soleil printanier, quand un messager essoufflé arriva vers elle et lui tendit une missive. Elle la prit et demanda au messager d'aller se restaurer en cuisine en attendant qu'elle rédige une réponse si besoin il y avait. Quand celui-ci se fut éloigné, elle regarda l'enveloppe, et reconnut avec un sourire l'écriture de son amie. Elles avaient eu l'occasion de se revoir à l'occasion de ses épousailles. Ces retrouvailles avaient eu un gout de nostalgie, cela les avait ramené toutes deux à un passé qui semblait appartenir a une autre vie.

Cependant le sourire qui illuminait le visage de Leah disparut au fur et à mesure de sa lecture. Le coeur serré, elle se retrouva à genoux dans l'herbe, anéantie par les mots écrits sur le parchemin.

Ainsi elle était mourante...

Ce qui la rongeait depuis tant de temps était sur le point d'achever son oeuvre...

Elle comprit à quel point il devait être dur pour son amie de s'avouer vaincue devant la maladie, et de devoir ainsi lui demander si grand service.
Elle se força à se relever, et alla à son bureau pour répondre à celle qui avait été la première personne à lui tendre la main à Clermont quand elle était arrivée...


Citation :
Mon amie,

Que la vie est cruelle de vouloir désormais nous séparer alors que nous venons d'être réunies à nouveau, de t'éloigner de la chair de ta chair alors que celle-ci ne demande que l'amour d'une mère.

Je prendrai soin de Taliesin comme tu me le demandes. Non pas par charité, ou par devoir, mais par amour pour toi, pour lui et tout ce qu'il représente... Je t'en fais la promesse.

Je pense que tu voudras venir passer les derniers temps de ta vie à Clermont, là ou tout a commencé, plutôt que dans la froide ville de Reims. Ainsi amène le à Beaurepaire, ou vous recevrez tous deux bon accueil.

Ylalang

Que dire de plus ?

Les mots étaient de toute façon inutiles, seuls les actes comptaient...

Elle cacheta la missive, et la rendit au messager avec quelques pièces pour qu'il l'amène à son amie à Reims.

Elle resta un long moment assise à son bureau, le regard hagard, puis partit en quête de son époux pour lui exposer la situation. Elle avait pris la décision sans son accord, mais elle savait qu'il comprendrait son geste.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:00



Kahlan reçut la réponse d'Ylalang avec un immense soulagement. Elle pouvait être en paix, maintenant. Taliesin recevrait une bonne éducation et serait entouré d'amour.

Elle ne voulait pas attendre. Ses heures étaient comptées, et le chemin jusque Beaurepaire risquait de l'épuiser davantage qu'elle ne l'était déjà.

Elle sortit sur le pas de la porte, s'appuyant au chambranle, et observa Taliesin jouer un peu plus loin, savourant les premiers rayons printaniers. La ville n'était pas faite pour lui. Il serait bien mieux à Beaurepaire.

L'enfant aperçut sa mère et courut la serrer dans ses petits bras. La jeune femme chancela et se rattrapa à la porte.


-Doucement, Taliesin. chuchota-t-elle d'une voix essoufflée. Il la regarda avec inquiétude. Kahlan lui sourit pour le rassurer. Nous allons faire un dernier petit voyage, mon ange. Je vais t’emmener passer quelques jours à Beaurepaire, avec Ylalang, et moi j’irai à Clermont. J’aimerai revoir de vieux amis.
-Je peux venir ?
-Non, malheureusement, tu t’ennuierais, et puis, tu vas encore te plaindre que la route est trop longue.

L’enfant fronça les sourcils, soutenant un instant le regard de sa mère qui, embarrassée par son mensonge, le détourna rapidement. Taliesin eut un soupir résigné.

-Bon, d’accord. On part quand alors ?
-J’ai une ou deux affaires à régler à Reims, d’abord. Je pense que dans deux jours nous pourrons y aller.

Citation :
Cher Kurt,

Mes pas me ramèneront bientôt à Clermont, sans Taliesin cependant, puisque je le laisserai au passage chez Yla à Beaurepaire.

J’aurais cependant besoin d’un endroit où dormir, puisque voilà longtemps que je n’y ai plus de maison. Je me demandais s’il te serait possible de me garder une chambre dans ta taverne, si elle existe encore.

J’ai vraiment besoin de vous revoir tous, toi en particulier. La vie est trop courte et on ne sait ce qui pourrait arriver d’ici demain. J’ai peur tous les jours de ne jamais revoir Clermont et ceux que j’y ai côtoyés pendant tellement de temps !

J’espère donc te voir très bientôt,

Je t’embrasse,

Kahlan.

L’écriture était tremblotante, tant la force lui manquait. La jeune femme pesta contre sa faiblesse, puisqu’au moins il lui restait assez de force, encore, pour le faire. Elle sortit de chez elle, longeant les murs afin de ne pas tomber, marchant prudemment, les yeux au sol, car un seul petit obstacle, comme un misérable caillou ou une branche de bois rachitique, suffirait à la faire choir. Elle trouva un messager et le paya grassement.

-Portez ça rapidement au Duc. Je ne sais pas vraiment où il peut bien être, en ce moment, mais un Duc ne passe généralement pas inaperçu. Aidez vous des rumeurs, faites ce que vous voulez, mais trouvez le vite, c’est important. Et apportez moi une réponse. Presto. Je serais certainement sur la route de Compiègne. Ne tardez pas.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:01



Deux jours plus tard, un homme avec un manteau de cocher frappa à la porte de l'appartement de Kahlan à Reims. Il portait les armes de Beaurepaire sur son manteau. Quand cette dernière ouvrit, il se présenta.

Bien le bonjour ma Dame. Je suis ici sous les ordres de Dame Ylalang, qui m'envoie vous chercher pour vous amener à Beaurepaire, afin que la route ne soit point trop fatiguante pour vous et votre fils.

Le carrosse est en bas de votre immeuble, et nous partirons dès que vous serez prête. Je m'occuperai également de charger vos malles. Je serai à la taverne juste en bas, faites-moi prévenir dès que vous souhaitez partir.

Il inclina la tête en guise de salutation et partit prendre un rafraichissement en attendant de pouvoir reprendre le chemin de Beaurepaire.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:04



Kurt arrivait à Troyes, aprés un sympatique passage pas Conflans, quand un messager complètement épuisé vint le trouver, porteur d'une lettre urgente pour le Duc...

Etonné, le Duc prit le message, et donner quelques pièces au pauvre homme pour qu'il puisse se reposer un peu.. Apparemment il l'avait cherché depuis près d'une semaine, il devait etre parti dans une mauvaise direction...

Il détacha le sceau, qui ne lui disait absolument rien, et commença a parcourir le message... il ne reconnaissait absolument pas cette écriture, mais quand ses yeux se posèrent sur la signature, il palit légèremment... Paleur qui s'accentua quand il lut complètement toute la lettre... Il secoua la tete, se disant que rien dans cette lettre ne justifiait une pareille attitude de sa part... et pourtant il ne pouvait s'empecher d'avoir une peur irrationnelle....

Dans tous les cas, il en retenait qu'elle avait besoin de lui, de le voir, et de sa chère taverne... En partant immédiatement, il pourrait arriver très vite à Clermont, peut etre avant son arrivée à elle, meme malgré tout ce retard... Il songea quelques instants à son tour de Champagne qu'il plantait la... mais cette pensée ne le traversa pas plus longtemps, une de ses plus proches amies avait besoin de lui, ca valait toutes les excuses du monde !

Il se tourna vers le groupe qui le suivait, et prit Aylla à part, lui dit en quelques mots qu'il devait les laisser la, à Troyes, pour quelques jours, et qu'il lui confiant tout ce petit monde, lui promettant de revenir le plus vite possible... Et aprés un long baiser, il monta sur Illyanna, sa jeune jument, le plus rapide de tous ces chevaux, et la lança au galot... Un long chemin l'attendait, mais il espérait qu'il arriverait à l'heure, dut il tuer son cheval sous lui et continuer en courrant...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:06



Kahlan avait reçu cet étranger qui osait lui proposer son aide avec très peu d'égards. Elle lui avait à peine répondu et ne l'avait même pas invité à se sustenter alors que le pauvre homme devait être mort de soif et de faim. Cependant, Kahlan avait sa fierté, et elle l'avait bien fait comprendre au cocher.

-Je n'aurais pas eu besoin de vous, mais puisque vous êtes là, autant que vous serviez à quelque chose. Je vous rejoins rapidement.

Puis elle avait fermé la porte, un haussement d'épaules désinvolte et une moue dédaigneuse en guise de salut.

Quelle ironie...était-elle devenue folle, au point de bouder une aide comme celle là ? Il y a cinq ou six ans, cela aurait été sans doute plus approprié. Elle était alors encore vigoureuse, et claquer une porte au nez d'un ange gardien aurait semblé moins ridicule. C'était exactement cela : elle s'était comportée avec une affligeante ridiculité. Elle, à moitié vivante, ou plutôt à moitié morte, les genoux tremblants, les joues creuses, le front brûlant et les yeux brillants de fièvre. S'était-elle cru assez vaillante pour prendre la route seule, sur sa jument, pendant plusieurs longues lieues ? Non, certes pas...Alors quoi ?

Kahlan soupira, d'un long soupir plein de détresse et de lassitude. Elle remercia en pensée Ylalang, d'avoir si bien compris, et de vouloir lui montrer à quel point elle pouvait compter sur elle. Et, lentement, elle attrapa une des malles, qui étaient déjà prêtes. Son poids la fit tituber et elle chuta douloureusement sur le sol. Luttant pour ne pas pleurer de rage, Kahlan se demanda si une telle déchéance était nécessaire...La vie pouvait être si cruelle !

Ravalant son amour propre ainsi que ses larmes, elle se dirigea vers la taverne où s'était réfugié le cocher du carosse, lui demandant de monter lui même les malles. Elle appela Taliesin qui à la vue de tous ces bagages eut un mouvement de tête dépité. Il comprenait, c'était certain, et ce fut son courage qui firent enfin couler les larmes de Kahlan.

Un peu plus tard, ils étaient en route.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:07



Kurt avait sur la visage l’expression peint d’un homme triste et chambouler. Il lui expliqua qu’il devait la laisser ainsi que le groupe pour retourner à Clermont. Ne comprenant pas trop elle osa lui demander le pourquoi de ce changement brusque, il lui expliqua rapidement et vaguement la situation mais ce fut assez pour qu’elle eu comme geste de portée ses mains au devant de sa bouche. Elle acquiesca a sa demande de prendre le groupe en charge…Elle comprenais tout a fait son désir de retourner au plus vite dans leur ville.

Elle reçu un long baiser de sa part, le prit dans ses bras et lui souffla à l’oreille qu’elle l’aimait et qu’elle était avec lui dans son cœur.
D’embrasser Kahlan pour elle…

Elle le regarda partir au gallot sur son cheval, le cœur chavirer par la nouvelle qu’elle venait d’apprendre. Elle se ressaisit et se retourna vers le groupe…


-Kurt est parti, nous continuons le voyage quand même!
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:11



Le carrosse roulait au pas, afin de ne pas brusquer sa passagère, depuis maintenant quatre jours déjà. Le voyage était paisible, et Kahlan l'avait passé à dormir, manger (un peu), boire, dormir, rassurer son fils, dormir...

Et lorsqu'ils arrivèrent à Beaurepaire, qui l'eut cru, elle dormait encore. Ce fut Taliesin qui, reconnaissant les lieux, la réveilla en douceur.


-Maman, je crois que nous arrivons.

Kahlan ouvrit les yeux et lui tendit un sourire épuisé, mais qui pour la première fois depuis des semaines trahissait réellement la joie. Elle allait enfin pouvoir remettre son cher fils entre de bonnes mains. A temps. Elle ferma à nouveau les paupières, non pour s'assoupir, mais pour mieux savourer le silence presque parfait. Seuls le bruit des sabots et le couinement régulier des roues venaient déranger la quiétude ambiante. Bientôt, elle serait prise dans le tourbillon des adieux, qu'elle déguiserait en aurevoirs pour son fils, et elle savait que ça ne serait pas facile. Car elle ne laisserait pas que Taliesin, mais également Ylalang, l'une de ses plus chères amies, avec qui elle avait vécu des choses exceptionnelles.

Pourquoi ne resterait-elle pas ici, à attendre...? Tout y était si tranquille, du moins de l'extérieur. Elle y serait en sécurité.

Non...elle voulait être loin de Taliesin le jour où...le jour où elle devrait tout quitter, indépendamment de sa volonté. Et elle voulait revoir, rien qu'un instant, cette ville qui l'avait recueillie il y a plusieurs années, et à qui elle devait tout. Il n'y aurait pas grand monde : la plupart, des Loups, étaient partis au front. Pour les autres, ils étaient elle ne savait où, avec Kurt, qui d'ailleurs ne donnait toujours pas de nouvelles.

Le carrosse s'immobilisa et Kahlan battit des paupières, interrompue dans ses pensées. On vint leur ouvrir la porte, et ils furent introduits dans le domaine, précédés par deux domestiques portant chacun une malle de voyage.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:12



A la fenêtre de son bureau, donnant sur la cour, Ylalang regardait sa belle-soeur et son neveu descendre du carrosse. Malgré la distance, elle constatait la pâleur et les traits creusés de son amie. Elle alla les accueillir, tandis que les domestiques s'occupaient des malles. Elle prit Kahlan dans ses bras le plus doucement possible, et lui souria.

J'espère que tu n'as pas mal pris le fait que je t'envoies une voiture, je sais à quel point tu peux être fière quand tu le veux, mais je me suis dit que cela serait plus confortable, et que cela distrairait Taliesin.

Elle se mit à hauteur de son neveu et lui ébouriffa les cheveux.

Hum, tu devrais aller voir dans les cuisines, je crois qu'aujourd'hui la cuisinière a fait une tarte aux pommes, et je suis sure que tu dois mourir de faim ! Tu te souviens ou elles sont je pense, il me semble que tu les avais explorées pendant le mariage.

Son neveu hocha la tête et fila en exploration dans le manoir.

Elle guida Kahlan jusqu'au petit salon, ou un feu de cheminée crépitait joyeusement. Elles s'installèrent dans deux grands fauteuils. Une tisanière fut apportée avec quelques morceaux de gateaux, et la jeune femme demanda aux domestiques de les laisser seules.

Un léger silence s'ensuivit. Aucune des deux femmes ne se voilait la face sur ce qui allait arriver, et Ylalang se voyait mal raconter des banalités. Elle prit finalement la parole.


Si tu souhaites rester quelques jours au Manoir, il n'y a pas de problème, et ensuite la voiture te menera à Clermont. Je ne sais si tu souhaites que je t'accompagnes, après tout tu veux peut-être faire la dernière partie du chemin seule...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:14



J'accepte volontiers tes deux propositions. Celle de rester quelques jours ici, et celle de m'accompagner à Clermont. Je ne veux pas y aller forcément seule, ce n'est jamais très agréable de souffrir seul...Mais ça sera certainement très difficile pour toi. J'ai demandé à Kurt s'il pouvait me laisser une chambre de sa taverne, mais je n'ai pas de ses nouvelles. Cela peut laisser penser trois choses : soit le messager ne l'a pas trouvé -ce qui en soit n'est pas très probable- soit il est arrivé quelque chose à ce même messager, soit Kurt ne s'est pas laissé tromper par ma missive et va rappliquer en vitesse à Clermont...Le connaissant, je pencherai plus vers cette option.

Kahlan sourit et croqua dans un biscuit. Ils étaient excellents.

Je serai ravie de le revoir, et je serai ravie que tu m'accompagnes. Mais promets moi une chose : quand le moment sera venu -car il viendra et tu le sais comme moi. Il suffit de me regarder pour le comprendre- laisse moi seule, fais moi cet honneur. Ce serait trop dur pour moi, et pour toi aussi. Tu ne sais pas à quel point c'est terrible...

Au souvenir de sa mère, Kahlan détourna les yeux. Elle se leva et prit congé, après avoir demandé à Yla où elle pouvait se reposer.

Elle n'avait aucune envie de se lamenter sur l'épaule de son amie. Ylalang pouvait fort bien deviner l'état dans lequelle elle était, et la douleur qu'elle ressentait, sans qu'elle eut besoin de l'exprimer par des paroles.


Merci pour tout, Yla. Je te dirais bien que je te le rendrais plus tard, mais je crains que ce ne soit difficile.

Kahlan lui fit un clin d'oeil ironique et s'éclipsa, aidée d'un domestique.

*************************

Le temps était venu de prendre enfin la route, et curieusement, Kahlan n'était plus tout à fait sûre de ce qu'elle faisait. Elle se raisonna en se disant que de toutes façons, une mère n'était jamais certaine de vouloir abandonner ainsi son enfant. Qu'il était donc normal qu'elle ressente quelques doutes. Mais qu'il le fallait, pour le bien de Taliesin, et pour le sien aussi, sans doute.

C'était la nuit, elle ne voulait pas répondre aux questions de son fils, qui lui aurait certainement demandé pourquoi elle partait sans lui, quand elle reviendrait, pourquoi Ylalang l'accompagnait et que lui n'en avait pas le droit...Sa bouche était toujours pleine de questions, et cette fois y répondre aurait été bien difficile.

Elle avait recouvert assez de force pour faire la dernière partie du voyage, tout Beaurepaire étant aux petits soins pour elle.

Kahlan passa une dernière fois dans la chambre de Taliesin et lui déposa un tendre baiser sur le front, écartant de ses yeux fermés les cheveux aussi noir que les siens. "Dommage, songea-t-elle, que je ne puisse te voir grandir davantage."

S'éloignant à regret, elle ferma la porte, couvrant son fils d'un regard attendri par la tranquillité de ses traits endormis.

Elle monta dans le carrosse, dans lequel l'attendait déjà Ylalang. Son amie lui lança un regard interrogateur auquel Kahlan lui répondit par un sourire rassurant. Ce fut le signal, et Ylalang demanda le départ.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:15



Kurt avait complètement épuisé son cheval, celui-ci fumait et n'avancait plus qu'à petits pas, mais il avait recu comme remerciement le large sourire de son maitre et une longue caresse sur sa tête, avant bien sur tous les soins que le palefrenier lui donnerait afin qu'il soit en pleine forme quand il serait temps de repartir.

Kurt n'avait pas la moindre idée du temps que cela lui prendrais... il verrais bien avec elle.. l'essentiel était d'être arrivé à temps pour l'acceuillir. Il se renseigna auprés d'un gamin, lui demandant si un cheval ou un carosse portant une élégante dame était arrivé et le recherchait. La réponse étant négative, il se glissa dans sa taverne, ne souhaitant pas attiré l'attention plus que nécessaire. Pour les Clermontois, leur Duc était en voyage, et seul un subtil jeu du destin l'avait ammené ici.

Il alluma quelques bougies, et monta à l'étage, pour vérifier que toutes les chambres étaient en état. En quelques jours, rien n'avait bougé, et il pourrait donc acceuillir sans le moindre problème Kahlan... Il ne restait plus qu'a attendre qu'elle arrive...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:16



Il faisait nuit quand les deux femmes quittèrent Beaurepaire. C'est sous la lune également qu'elles parvinrent à Clermont. Un jour entier avait été nécessaire. C'était plus que ne l'aurait cru Kahlan.

Le trajet avait été insupportable. A peine s'assoupissait-elle qu'elle se réveillait un instant après en sursaut. Les cauchemars la hantaient et ne la quittaient pas, tous plus perturbants les uns que les autres. Les mots rassurants de son amie n'y avaient rien fait : Kahlan n'avait pu dormir ne serait-ce que quelques minutes. Elle était épuisée, et il lui tardait de trouver un lit où elle pourrait s'étendre, ainsi qu'une tisane qui l'apaiserait et la délivrerait de cette migraine qui enflait d'heures en heures.

Le carrosse s'arrêta en grinçant aux portes de la taverne de Kurt. Kahlan jeta un oeil par la fenêtre. Cela n'avait guère changé. Mais y avait-il un tavernier, à cette heure si tardive ? Tout Clermont dormait, à en juger par le silence pesant et l'obscurité inquiétante. Y avait-il seulement un client dans cette taverne ? Kahlan se le demandait...

Ylalang était déjà dehors, aidant le cocher à détacher les chevaux. Kahlan se décida donc à descendre et frappa trois coups à la porte à l'aide du heurtoir. Le son, lourd et grave, rompit le silence pendant un instant. Kahlan espéra qu'il y aurait bien quelqu'un, que son message était bien parvenu à son destinataire.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:17



Kurt revassait devant le feu qu'il avait allumé, quand les coups frappés à la porte le firent sursauter... Ses pensées l'avaient emmenés bien loin, à l'arrivée de Kahlan à Clermont, son passage en mairie, son mariage... Tout cela était bien lointain, mais il restait en lui des souvenirs de conversations, des images, des éclats de rire...

Il secoua la tête et s'approcha de la porte, qu'il ouvrit doucement.. Un carosse bouchait la clarté de Lune, et il cligna plusieurs fois les yeux pour s'habituer à l'obscurité qui régnait dehors. Son sourire s'évanouit au moment ou il naissait... C'était bien Kahlan qu'il avait devant lui, mais elle n'avait que trés peu de ressemblance avec le jeune femme de ses souvenirs...

Son sourire cependant s'éclaira quand il croisa ses yeux. Ceux la étaient restés les memes, et il les auraient reconnu n'importe ou... Son amie allait peut etre mal, mais elle n'abandonnait pas, jamais.

Il prit alors la parole :

Bienvenue Aux Deux Anges mon amie.. J'espère que tu as fait bon voyage.

Il s'écarta de la porte, pour la laisser rentrer dans la chaleur de sa pièce principale
Aprés toi je te prie, tu dois être épuisée.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:19



Kahlan observa Kurt un moment, le temps qu'il comprenne qui il avait devant lui. Il était le même, juste un peu mieux habillé qu'avant : ça devait ça, les avantages d'être Duc...

Elle surprit une lueur d'effroi dans les yeux de son ami. Son aspect était-il donc si misérable ?

Elle suivit Kurt dans sa taverne, non sans d'abord jeter un oeil à Ylalang, toujours occupée à s'occuper des chevaux. Elle lui indiqua qu'elle rentrait.

C'étaient les premiers jours du printemps mais les nuits étaient toujours aussi fraîches. Aussi, la chaleur qui régnait dans la taverne lui fit du bien.


Merci, Kurt, d'avoir répondu à mon appel. J'espère ne pas t'avoir trop dérangé. J'ai entendu dire que tu étais sur les routes en compagnie d'Aylla et d'autres Clermontois. Si je l'avais su plus tôt, sans doute aurais-je retenu ma main. Mais j'avais besoin de revenir à Clermont, et à part toi, l'un de mes plus vieux amis, je ne savais pas vraiment à qui m'adresser.

Un sourire naquit sur ses lèvres.

Tu as belle allure, je suis contente de voir que tout va bien pour toi ! J'ai même l'impression que tu as un peu grossi...Ce sont les petits plats d'Aylla ? Ou bien tes nouvelles fonctions, (enfin, plus si nouvelles que ça) qui te donnent du souci ?

Kahlan eut un petit rire.

Quoiqu'il en soit, je suis heureuse de te revoir. Pour ma part, je suppose que tu n'es pas dupe, mais j'ai davantage besoin de repos qu'autre chose. Je ne te demanderai pas de me veiller des jours entiers, tu as tes occupations, et je suis déjà comblée, en voyant que tu as fait le déplacement rie que pour moi. Où puis-je déposer ces quelques affaires ?
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:23



Kurt repoussa légèremment la porte, sans la fermer, pour qu'Yla puisse rentrer à sa suite, mais pour éviter que Kahlan se retrouve en plein courant d'air.

Il sourit, et meme rit à ses paroles ! Ca lui faisait du bien de la voir sourire, il la retrouvait alors telle qu'il l'avait connu !


Allons, ne t'en fait pas pour mon voyage, je le reprendrais plus tard voila tout. Et les filles ont l'air bien contente de pouvoir s'arrêter quelques jours, cela leur fait le plus grand bien, et ca leur permet de voir du monde à Troyes. Quand à moi, j'aurais été vexé que tu ne me demandes un service quand tu en avais besoin. Ma taverne a été battie pour mes amies, et tu fait parties des plus proches. Donc je n'allais pas ne pas t'acceuillir. Je serais revenu meme de la guerre pour toi..

Il laissa passer un petit instant, se rappellant ce qu'elle lui avait dit sur son (soit disant) embonpoint... Il ne put s'empecher de se regarder, et ne vit rien.. passer ses journées à chevaucher n'était pas l'idéal pour prendre du poids..

Je ne pense pas avoir grossi ! Par contre toi t'as pris un sérieux coup de maigre ! Ca doit fausser ton jugement sur moi !

Il faillit se mordre la langue aprés avoir prononcé cette phrase... Il voyait bien qu'elle était à peine debout, et il préférait se disputer avec elle comme autrefois plutot que de lui venir en aide. Il s'approcha donc d'elle, lui prit la main et la conduit dans un siège qu'il avait entouré de doux coussins.

Installe toi ici, ca sera mieux que dans une vieille cariole ! Et ne t'inquiètes pas pour moi et mes occupations, j'ai donné au duché tout mon temps depuis des années, il tiendra bien quelques jours sans moi. Toi en revanche, je ne t'ai rien donné, alors laisse moi rattraper le temps perdu avec toi...

Puis sans attendre de réponse, il continua :

Je vais monter tes affaires dans la chambre que tu occuperas, la mieux équipée. Qu'est ce que je t'offre à boire ?
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:25



Une tisane s'il te plaît.

Elle regarda Kurt faire des allées et venues dans la pièce, se grattant la tête, intrigué, grommelant elle ne savait quoi contre elle ne savait qui et fouillant dans tous les placards afin de trouver "cette maudite tisane". Après de longues minutes de recherche il trouva enfin ce qu'il cherchait et poussa une exclamation triomphale. Kahlan s'efforça de ne rien montrer de son amusement, ne voulant pas qu'il croit qu'elle se moquait d'elle.

Il mit l'eau à bouillir au dessus du feu et revint s'asseoir aux côtés de Kahlan. Celle ci poussa un long soupir, et, s'aperçevant que ce soupir pouvait fort bien être interprété d'une mauvaise façon, le justifia :


Je ne sais pas si c'est l'air de Clermont, mais je me sens bien, en sécurité, et j'ai l'impression de voir tous mes soucis s'envoler.

Elle ferma les yeux et installa un sourire satisfait sur son visage.

Mon corps souffre tous les maux, mais mon esprit est parfaitement sain et se réjouit d'être de retour ici.

Et sans s'en rendre compte, Kahlan plongea dans le sommeil. Un sommeil paisible et sans mauvais rêves.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:26



Ylalang avait mis un peu plus de temps que prévu pour indiquer au cocher ou mettre les chevaux. En fait son esprit était un peu ailleurs, cela lui faisait bizarre de revenir à Clermont après tout ce temps. Elle vit que Kurt accueillait Kahlan à la taverne, et se dit qu'il valait mieux les laisser se retrouver tous seuls.
Elle s'étira un peu au clair de lune, ses muscles roidis par la journée de voyage, et caressa machinalement son ventre. Elle prenait soin depuis quelques temps de mettre des robes amples pour dissimuler sa grossesse , mais elle savait bien qu'au bout d'un moment cela ne serait plus possible...
Elle se dirigea vers son ancienne maison, près de la rivière, qui n'avait pas retrouvé de nouvel occupant. Elle resta quelques minutes à contempler la surface de l'eau, pensive.
Ce qu'elle lut dans les clapotis de la rivière ne lui plut guère, et ne fit que confirmer une intuition qui l'avait saisie quelques heures plus tôt.
Elle s'en retourna à la taverne, ou Kurt avait préparé une tisane pour son amie, mais celle-ci s'était endormie dans son fauteuil. Elle eut un pâle sourire en la voyant sereine dans son sommeil, ce qui contrastait avec les jours précédents.
Elle alla s'installer dans un autre fauteuil, près du Duc.


On dirait que revenir ici lui fait du bien...

Elle laissa passer quelques secondes.

J'ai usé de mes talents d'herboriste en vain, je n'ai pas pu améliorer son état. Même si son esprit est intact, ce qui la ronge depuis tant de temps est sur le point d'achever son oeuvre.

C'est cruel de se sentir aussi impuissant devant la détresse d'êtres aimés...

Je ne vais rester que peu de temps ici, Kahlan m'a laissé Taliesin en tutelle, et il vaut mieux qu'il ait un visage familier près de lui pour s'habituer à son nouvel environnement...

Elle se tût, contemplant le feu dans la cheminée.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:27



Kurt entendit les mots que prononçaient Ylalang, et il avait serré la machoire avant qu'elle ait terminé... Qu'il est dur de se voir confirmer un de ses pires cauchemars... Jusque la, il pouvait toujours garder un espoir, si mince soit il, que son état puisse s'améliorer... Les dernières paroles venait de le faire s'envoler... Il soupira en jetant un regard vers le visage de son amie endormie... Elle avait l'air calme comme ca... Presque rien, mis à part la maigreur et la paleur de son visage, ne trahissait son état... Oui revenir ici devait lui faire du bien..

Il posa son regard sur Ylalang... le destin est décidément bien farceur avec eux... Lui et elle ne cessait de graviter, l'un prés de l'autre, parfois amicalement, d'autre fois moins, toujours avec un grand respect.... de maire à adjointe, d'adjoint à mairesse, de comploteurs masqués et de conseillers ducaux, de Duc à Chambellan, et à nouveau proche par le drame d'une amie, et éloignée par la rivalité de deux listes... jusqu'au rapprochement au Conseil, quelque soit le résultat...

Il soupira, et pris la parole a voix basse.


Je ... Je resterais veiller sur elle, comme tu veilleras sur ton neveu... Quelque soit le temps qu'il lui reste, elle ne le passera pas seule...

Il songea que c'était réellement peu.... mais que pouvait il faire d'autre... Le Créateur rappellait à lui une de ses ames, il ne pouvait que l'accompagner jusqu'au seuil...

Il cligna plusieurs fois des yeux pour chasser ses pensées.. et se surpris à boire une bonne lampée de tisane !


Je pense qu'elle sera mieux dans un bon lit plutot que ce siège... M'aideras tu à la porter la haut ?
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:28



La jeune femme hocha la tête aux paroles de Kurt.

Alors si tu restes près d'elle, tout est bien. Je n'imaginais pas d'autre réaction de ta part à vrai dire...

Un mince sourire étira ses lèvres.

Allons donc l'installer dans un lit, et je pense que je ferais la même chose aussitôt après. Et pour que tu en arrives à boire de la tisane, tu dois également être épuisé !

Ses yeux pétillèrent un instant, prouvant que malgré le temps et les considérations politiques, la jeune femme gardait un esprit espiègle avec celui qu'elle considérait comme un de ses plus proches amis. Elle finit par se lever, et ils portèrent Kahlan dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:29



Kahlan se réveilla doucement, paisiblement. Ses yeux s'ouvrirent lentement et elle resta quelques minutes à examiner le plafond de la chambre.

Elle était allongée dans un lit confortable, et elle ne se souvenait d'ailleurs pas s'y être installée elle-même. Un mince sourire étira ses lèvres. Elle avait de la chance, d'avoir de tels amis.

Elle était bien. Sa tête ne la faisait plus souffrir, ses mains ne tremblaient plus, son front n'était plus aussi chaud que la veille et sa respiration plus aussi rauque. Au lieu de s'en rassurer, la jeune femme commença à s'alarmer.

Ses paupières se refermèrent, comme pour chasser une image qu'elle ne voulait pas voir, à n'importe quel prix. Mais elle était là, cette image, elle ne voulait pas la quitter.
Sa mère aussi était passée par bien des souffrances. D'abord elle s'était affaiblie. Ses forces l'avaient quittée et elle n'avait plus été capable de marcher seule. Et puis...elle s'était soudain sentie mieux. On l'avait cru sauvée, son père avait crié au miracle, il avait remercié le Ciel, le Créateur, il en avait versé des larmes, lui qui jamais n'avait pleuré. Cela n'avait même pas duré trois jours...


Kahlan ouvrit les yeux et se mordit les lèvres.


Cela avait été terrible, ensuite. La petite fille qu'elle était n'avait pas compris. Son père lui avait dit que sa mère vivrait, qu'on lui avait donné une chance, que le Seigneur, dans sa grande mansuétude, avait su entendre leurs prières.


Si seulement...


Elle était morte, et Kahlan avait été aux premières loges, lui apportant chaque matin, chaque midi et chaque soir un vulgaire bouillon de légumes contenant davantage davantage d'eau que de légumes. Il fallait bien, puisqu'elle ne pouvait rien avaler d'autre.
Elle avait été prise de folie et de délires, parlant toute seule, ne reconnaissant plus ni ses fils, ni son époux, ni sa petite fille...
Et cela juste après son soi disant rétablissement. Le Seigneur l'avait finalement rejetée.
Elle avait souvent été prise de terribles convulsions et elle se mettait alors à crier de douleur. Et dans ces larmes, Kahlan retrouvait enfin sa mère, celle qu'elle avait été.


Sa mort avait été un soulagement, sans doute. Mais Kahlan n'avait plus jamais cru...


La jeune femme se leva, pieds nus, et partit à la recherche d'Ylalang. Il ne fallait pas laisser son fils tout seul. Elle avait trop souffert d'être seule, après la mort de sa mère, quand son père avait sombré dans le désespoir et que plus jamais il n'avait prêté attention à ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:30



Décidement la jeune femme n'était pas du matin... Elle étouffa un baillement pendant que son petit déjeuner était en train de refroidir sur le comptoir de la taverne. Elle n'avait pas encore vu le Duc, mais elle savait qu'elle pouvait user des facilités de l'auberge à sa convenance.

Son petit baluchon était prêt à repartir pour Beaurepaire, et elle espérait revoir son amie pour lui dire au revoir...

Au revoir...

Un adieu ici était plus adapté, mais elle en refusait l'idée... Peut-être que l'air de Clermont pourrait améliorer l'état de son amie... Peut-être...
Elle soupira. Kahlan lui avait suffisament expliqué la situation pour qu'elle n'ait aucune illusion sur l'issue de la situation.
Leah aurait aimé rester jusqu'à la fin, soutenir son amie au dernier instant, mais sa place n'était pas ici. Aux parages de la mort, Kahlan lui avait demandé de retourner près des vivants.

La jeune femme ressassait ces idées quand elle vit Kahlan descendre de sa chambre. Elle semblait plus en forme, et Ylalang eut un sourire d'espoir, et la salua.


Bonjour ! J'espère que tu as bien dormi ! Tu as l'air en forme, je suis contente, cela rendra mon départ pour Beaurepaire moins triste...

Après quelques badinages futiles, Ylalang en vint au coeur du sujet.

Je ne veux pas que tu t'inquiètes pour ton neveu. Je t'ai promis de m'en occuper, et je tiendrai ma parole. Je pense qu'il s'acclimatera bien au manoir. Et puis après tout, d'ici quelques temps, il aurait un cousin ou une cousine à découvrir.

La jeune femme eut un petit sourire à ces derniers mots, espérant que cela réjouirait son amie.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:31



Le regard de Kahlan brilla lorsqu'elle entendit cette nouvelle. Elle resta d'abord sans voix, les yeux rivés sur le ventre d'Ylalang.

Puis un sourire apparut lentement sur son visage.


Comment n'ai-je pu m'en rendre compte ?

Elle serra son amie dans ses bras puis s'éloigna un instant pour mieux l'observer.

Je suis tellement heureuse pour toi ! C'est une excellente nouvelle. Taliesin sera ravi, lui aussi !

Elle l'embrassa à nouveau et lui sourit chaudement.

Je ne veux pas te retenir plus longtemps. Tu as à Beaurepaire un époux qui t'attend et un neveu qui s'ennuie certainement. Tu es indispensable là bas, plus ici. Bien que ta présence me réconforte je ne peux pas me permettre de t'enlever aux tiens et de t'empêcher de vaquer à tes devoirs. Va, tu me manqueras, mais je serai en paix de t'avoir vue et de savoir mon fils en sécurité avec toi. Merci pour tout, une nouvelle fois. Sois heureuse, surtout. Embrasse bien Taliesin pour moi et remercie également Melani.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:32



Oui, je ferai tout cela, rassures-toi...

Ylalang prit Kahlan dans ses bras, et la serra (pas trop fortement) contre elle. La voix de la jeune femme devint murmure, tandis qu'un frisson la parcourait.

Ô Déesse
Ecoute nos prières.
Tu changes tout ce que tu touche
Et tout ce que tu touche change.
C'est le temps du repos,
L e temps du sommeil,
La grande roue du temps a tourné.
Garde ceux qui sont partis,
Accueilles-les dans ton giron,
Retournes-les sous une autre forme,
Un autre jour.


Elle resta encore un instant à serrer son amie dans ses bras, puis desserra son étreinte. Elle regarda Kahlan dans les yeux.

Adieu mon amie, puisses-tu trouver la paix là ou tes pas te mènent...

Elle l'embrassa une dernière fois, et sortit de la taverne sans se retourner, afin que Kahlan ne voit pas ses larmes couler...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:33



Kahlan la regarda s'éloigner, les souvenirs affluants à sa mémoire. Elle se souvenait de leur premier voyage ensemble, aussi sauvages l'une que l'autre, jeunes et insouciantes.

Ce temps était révolu maintenant. Elles ne pouvaient plus se permettre d'être insouciantes. Car elles n'étaient plus ces toutes jeunes femmes sans responsabilités. Il fallait réfléchir chaque mot à dire, chaque fait à accomplir, il fallait penser le présent et le futur et ne se contenter que de se souvenir du passé. Le temps avait passé et emporté avec lui beaucoup de choses...


La jeune femme referma la porte.


Elle commença à faire le tour de la taverne. Il était encore tôt, et peut être que Kurt dormait encore. A moins qu'il soit déjà sorti. Elle devait le trouver et lui expliquer la suite des évènements. Car elle avait déjà tout prévu. Ce qui n'était d'ailleurs pas dans ses habitudes...Mais les habitudes, dans des moments pareils, n'ont plus de raison d'exister. Puisque tout a changé.
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   Ven 2 Jan - 2:34



Kurt avait ouvert un oeil aux sons de voix féminines.... Il se rendit compte qu'il s'était endormi en pleine lettre pour le conseil... La journée d'hier devait réellement l'avoir épuisé... Il se changea et débarbouilla rapidemment, mais il ne put etre la pour le départ d'Yla... Tant pis se dit il, ils se reverraient suffisamment au conseil de toute facon...

Il sorti de son bureau, et tomba sur Kahlan, qui semblait à sa recherche. Il lui fit un grand sourire.. Apparemment, la nuit lui avait été bénéfique, elle semblait en meilleure forme, plus rien à voir avec l'apparition d'hier qui l'avait surpris... Il retrouvait la sa Kahlan, plus mure que lors de son arrivée, mais toujours elle.


Bonjour Kahlan ! Bien dormi ?? J'espère que les voisins ont pas fait trop de bruit, il arrive d'entendre meme certaines personnes se disputer sur leur île d'ici !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[1455-03] Le temps des aurevoirs [Clermont]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Temps partiel et nounou
» siege RF dos a la route apres 4 ans combien de temps ?
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!
» Le temps qui passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Le coin lecture-
Sauter vers: