Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prologue 3 - A Clermont - De retour à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Prologue 3 - A Clermont - De retour à la maison   Ven 14 Nov - 21:18

[Ce RP fait suite au prologue 2, il suit Matt et le Capé à Clermont, le 7 janvier

Il met en scène, par ordre d'apparition :

Arrow Matt :

Arrow KurtWagner :
Chevalier de Mathusalem, frère de Matt.

Arrow Hurricane :
Maire de Clermont

Et le personnage du Capé.]


matt



La Baronne Matthilde de Beaugency et sa jeune sœur Catherine, étaient enfin arrivées à destination… Les voilà ce jour à Clermont ou elles allaient faire la surprise à leur frère qui allait sans doute leur offrir le logis pour un temps.

Leur voyage avait été long, troublé, mais elles étaient arrivées seines et sauves au petit jour.
Après être passées prendre un peu de détente dans l’une des auberge de la ville.
Matthilde demanda à sa soeur de l'attendre patiement ici un petit moment, elle devait aller au Manoir Caedes pour y récuperer quelques affaires. Elle avait eu l'autorisation de la Duchesse pour cela.....

"Catherine, je dois filer, attends moi ici, je reviens au plus tôt. Je dois filer au Manoir et je te rejoins ensuite.."

Matthilde repris sa monture et fila comme prévu au Manoir. Arrivée à la porte, elle fit retentir un immense carillon et un majordome ouvrit la porte... Elle lui présenta le laissez-passer et il la laissa entrer...



Le Capé

...Un moine qui l'attendait depuis quelques heures l'avait rejoint. Il entra avec la Baronne.
A l'interieur, le personnel était réduit au minimum. Le Manoir avait été délaissé par la Duchesse et aucun évenement majeur ne s'y était tenu depuis plus d'une année.
La Baronne vit quelques visages nouveaux mais reconnus nombre d'anciens serviteurs du Duc. Ils étaient restés là, dans un Manoir vide mais empreint de la présence du Duc. De nombreuses parties étaient désertées, une ambiance inquiétante y regnait. Le Manoir avait été construit sur les ruines de l'ancienne Commanderie Templière de Clermont et une part du mystère de l'Ancien Ordre était encore présente dans les fondations.

Après avoir pris des nouvelles de ces anciennes connaissances, elle se rendit avec le moine dans les appartements de l'ancien Duc, les siens ainsi que dans sa salle d'armes.
Ils repartirent du manoir avec une petite malle de vetements, deux ouvrages et une lettre qui avait été laissée il y a longtemps sur le bureau du Duc.

La Baronne se retourna vers l'ancien Manoir, les souvenirs du passé se bousculaient dans son esprit... Ils furent rapidement chassés par la pensée de retrouver son frère.

Le moine sangla le petit coffre sur son cheval gris.
Ils repartirent vers le Nord, vers Clermont...



matt



Accompagnée du vieux moine, Matthilde avait fait un détour par l’auberge afin de récupérer Catherine au passage et enfin ils partirent en direction de la demeure des Bavière-Gascogne.

Une fois arrivés, Catherine et Matthilde toquèrent à la porte d’entrée ou Kurt les accueillit. Le moine quant à lui était resté en retrait près des montures ou les bagages, malles étaient restés.

Kurt était surpris de les revoir ici en Champagne et qui plus est à Clermont, la joie se lisait dans les yeux des frère et sœurs et les salutations firent bon train.


Mon très cher Kurt, nous sommes venues te faire la surprise. Nous voulions être présentes toutes deux pour la future naissance de votre enfant.

Je suis passée au Manoir Caedes avant de venir te retrouver et j’y ai récupérées quelques affaires.

Il y a fort longtemps, le Duc lui-même m’avait demandé de vous remettre pour l’occasion ces quelques présents s'il ne pouvait le faire lui-même. Aujourd'hui il est temps de vous les confier.

Matthilde tendit à Kurt quelques présents parmis lesquels nous pouvions voir une version richement enluminée de la Geste de Roland pour le nouveau né de genre masculin.
Mais non seulement, le Duc Caedes prévoyait tout, il avait aussi prévu pour l’éventuelle naissance d’un second enfant, un médaillon gravé d’un lion ailé d’une face et d’un graal de l’autre.

Kurt prit les présents tout ému par le geste de Caedes, par le souvenir de son Duc qu'il avait lui aussi tant aimé et pour qui il priait encore chaque jour pour voir arriver son retour suite à sa disparition...



KurtWagner



Kurt finissait la viande du jour, découpait quelques carcasses pour en faire des bonnes tranches que lui racheterais à coup sur le bon maire Hurricane.... Il attendais des bruits de chevaux dehors, et se permis de jeter un coup d'oeil : les chevaux étaient une chose relativement rare à Clermont, et souvent synonyme d'étrangers, et qui dit étrangers dit souvent quelques bières échangées, des nouvelles d'un peu partout, et de belles choses a dire à Péti quand il irais la rejoindre !

Il sortis donc, s'essuyant sur son tablier... et resta quelques secondes bouche bée...


Matt... Cath...

Puis son cerveau ayant lentement repris son fonctionnement, et il questionna

Maiquescequevoufaitelavouetiéenbretagnetcomentvousetesarivélaet...

Puis se reprenant, et voyant qu'il manquait a la première des politesses, il retira bien vite son torchon, et bien que tout de meme peu présentable, il s'avanca pour aider ses soeurs a descendre de leur betes.

Les questions attendraient....

Mais avant de rentrer, Matt lui tendit quelques menus objets.. du moins le croyait il avant qu'elle lui explique que c'était presque des reliques, des cadeaux de Caedes lui même pour ses futurs petits enfants....

Meme disparu, l'ombre du Duc planait toujours, pour les protéger et les émerveiller... les signes de son retour semblait de plus en plus tangibles, mais l'espoir fait croire des folies.... il ne les croirais que quand il verrais Caedes en chair et en os...



Le Capé

Alors que la famille de la Baronne se retrouvait dans une effusion de joie bien compréhensible. Le moine décida de se promener dans le village. Il allait faire la tournée des maires. Il était arrivée avec les deux anciennes mairesses, il allait rendre visite à leurs alter ego masculins. Direction : la demeure du Chevalier Boulius, homme pieux, généreux et Commissaire au commerce de surcroit.

Alors que le vent se levait, il arrive en face de la batisse et frappa à la porte.
On lui ouvrit. L'homme agê lui faisait face. A eux deux, ils représentaient bien plus d'un siecle d'existence. D'un seul coup, le regard de Boulius s'éclaira.


Bonsoir Chevalier, le couvert est il servi dans votre demeure pour un pauvre homme sans logis ?



... Après une heure, le visiteur quitta son hôte. Il remit sa cape et marcha vers la demeure du maire Hurricane...


matt



Les présents étaient remis, la baronne avait accomplie cette ultime mission que le Duc Caedes lui avait confiée il y a fort longtemps avant qu'elle ne quitte la Champagne...

La famille était réunie il ne manquait plus que la future maman... Elle devait être à l'intérieur de la demeure à se reposer au stade de sa grossesse elle en avait plus que besoin.


Kurt mon cher frère, j'espère que tout va bien pour vous. Nous sommes ravies Catherine et moi de te revoir.

Matthilde recule un peu, regarde son frère tout en le tenant par les épaules

Tu me sembles en parfaite santé, ma foi, tu n'as pas fondu d'un brin, je dirai même que .... La boucherie te réussi ...

Kurt sourit à sa soeur de cette remarque qui n'était qu'une taquinerie comme elle savait le faire assez souvent avec lui.

Ils s'installèrent et kurt commença à raconter les différents changements survenus dans la ville depuis leur départ...



KurtWagner



Clermont a bien changé depuis notre départ tu sais soeurette !!

Les tavernes sont maintenant tous les soirs animées jusqu'a fort tard !

Clermont s'est complètement renouvellés, et du sang neuf est venu panser les départs !

Je ne te parles pas de tous les mariages prévus, ni de tous les couples qui se forment et parfois déforment... Clermont est devenu un vrai nid d'amour !

En plus Fara aide bien ! Elle est devenu conseillère a l'annimation, et nous a organisé un superbe bal, et nous as ouvert un superbe jardin...

Enfin je te montrerais tout à l'heure si tu as le temps soeurette, mais Clermont est bien le joyau de toutes les villes Very Happy


matt



Matthilde écoutait attentivement son frère ... Ils continuèrent leur discussions encore et encore ... Il se faisait tard, la matinée était bien entamée, Matthilde avait chevauché toute la nuit et commençait à sentir la fatigue peser un peu sur elle. Elle demanda à son frère de bien vouloir lui offrir un endroit afin de lui permettre de s'étendre un petit moment pour se reposer.

Il lui offrit une chambre qu'il avait prit soin de faire préparer pour l'occasion de la recevoir un jour. Une autre chambre était prête également pour Cath... Toutes deux allaient pouvoir prendre congés quelques temps...
Revenir en haut Aller en bas
RicW
Duc de Brienne
Duc de Brienne
avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Prologue 3 - A Clermont - De retour à la maison   Ven 14 Nov - 21:20

Le Capé

Alors que le moine encapuchonné se rendait vers l'atelier du Maire, le Conseiller au peuple de Clermont, voyant un pauvre vagabond arrivé dans sa belle cité, se précipita vers lui pour l'accueillir et l'aider dans cette nouvelle vie.

ludoboy a écrit:
Bienvenue, l'Ami, dans la belle et pétillante ville de Clermont !

Je suis Ludoboy, Conseiller du Peuple, et j'ai donc l'honneur de vous accueillir et de vous guider dans votre découverte de la vie à Clermont et dans les Royaumes Renaissants.

Avant toute chose, si cela n'est pas déjà fait, allez vous présenter à la Halle de notre belle ville, où vous prendrez connaissance des bases de la survie à Clermont.
Autrement dit, allez sur le forum (lien sur l'interface, en bas à gauche), inscrivez-vous (sous le même nom qu'ici, autant que possible), connectez-vous.

Enfin allez sur ce lien :
http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=72955

Je vous invite également, si ce n'est pas encore fait à consulter le Guide du Jeu (que vous pouvez télécharger en bas à droite sous format PDF).

Lisez bien ce message, et vous y trouverez toute l'aide nécessaire pour évoluer rapidement.
Votre but premier en tant que vagabond (Niveau 0) est d'accéder à la propriété et de devenir paysan (Niveau 1). Votre but ultime peut être sera de devenir Duc à la place du Duc !

Pour devenir paysan, il vous faudra amasser 100 Ecus, avoir 5 Points de Réputation. Alors pour y arriver très rapidement, je vous invite à suivre ces conseils de première nécessité :

- se nourrir correctement (soit avec 1 morceau de pain OU 2 épis de maïs)
- aller travailler à la mine de Fer (travail qui ne nécessite aucune caractéristique particulière : cliquez sur Duché > Travailler > Mine)

Si malgré ces premiers conseils de survie, vous êtes en difficulté => demandez de l'aide à un parrain qui se fera le plaisir de vous aider :
http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=75627

Très important : la participation au forum et la fréquentation des tavernes de la ville sont des éléments fondamentaux, qui vous permettront de vous intégrer à la vie de Clermont, de vous faire des amis, de passer des alliances, etc.

Bon courage à vous, et rendez-vous à la taverne ou sur le forum !

Très cordialement, Ludoboy - Conseiller du Peuple

L'homme remercia le Conseiller au Peuple en inclinant la tête. Ludoboy le salua et avant de s'éloigner rajouta avec un sourire

Je donne ces informations à tous les nouveaux arrivants, mais là je ne sais pas pourquoi, votre visage me dit quelque chose et elles ne vous seront peut être pas autant utiles qu'à certains.

Il lut avec attention. Il s'arreta un instant sur une phrase... Quelle étrange habitude de mettre cela dans la tête d'un vagabond... Enfin, l'idée restait bonne.

Alors que le soleil atteignait son Zenith, il arriva près de la forge du maire Hurricane.


Monsieur le premier magistrat de Clermont, sans être un initié de vos projets, j'ai cru comprendre que vous aviez cherché à me voir.
Il fixa le maire...


Hurricane



Douze coups sonnèrent à l’Eglise de Clermont. Mais Hurricane, comme chaque jour, ne les entendît pas, trop occupé qu’il était à remettre d’aplomb à grands coups de maillet, un heaume d’un noir de jais, qui semblait avoir pris quelques coups. La sueur perlait sur son front malgré le froid de l’hiver. De l’atelier mitoyen venait une bonne odeur de pain chaud, qui était pour lui comme un encouragement à chaque jour travailler davantage.

Sans qu’il entende les coups de l’homme, à qui il tournait le dos, sur la porte ouverte de sa forge, il perçut néanmoins du coin de l’œil une ombre, qui l’incita à s’arrêter un instant de travailler. Il posa son maillet, rangea rapidement le heaume sous un meuble qui se trouvait là, et se tourna vers l’ombre qui attendait patiemment.


« Monsieur le premier magistrat de Clermont, sans être un initié de vos projets, j'ai cru comprendre que vous aviez cherché à me voir. »

Tout d’abord surpris, Hurricane examina brièvement son interlocuteur. Il avait affaire à un moine âgé, assez imposant physiquement, et dont rayonnait une sorte de douce force qu’il ressentît bien vite. L’érudition et la sagesse n’étaient pas les seuls atouts de cet homme-là.

« Oui, mon père, effectivement. On m’a rapporté qu’un moine voyageait en compagnie de la Baronne de Beaugency et de sa sœur. Je me suis dit qu’il serait certainement instructif de deviser avec cet homme là, et c’est pourquoi je voulais vous offrir gîte et couvert pour une nuit au moins, tant qu’il vous plaira de rester, en fait. Je ne pensais pas que la Baronne était déjà à Clermont. Il faudra que j’aille la saluer, chez mon conseiller et ami Kurtwagner, j’imagine. Entrez donc, mon père. Vous pourrez bientôt goûter au pain dont nous sentons l’odeur jusqu’ici. »

Il fit signe au vieux moine d’entrer dans la forge, ôta son tablier de cuir, et le précéda plus avant dans la bâtisse. Ils arrivèrent à hauteur d’un petit cabinet, dont Hurricane ferma la porte, puis ils pénétrèrent dans l’habitation proprement dite du maire et de sa femme.


Le Capé

Le visiteur suivit le maire dans sa demeure.

C'est un honneur que vous me faites et un plaisir que j'aurais de rompre le pain avec vous. Je devrais vous quitter après le repas, je dois rejoindre la Baronne.

Mais ne m'appelez pas Père, je ne suis qu'un simple Prieur.

L'invité salua la femme du maire dont l'ouvrage embaumé les lieux. Ils s'attablèrent et commencèrent à manger. Le Frère posa quelques questions sur la ville de Clermont et dit en avoir entendu parler jusqu'en Normandie. Le maire avait regardé l'énigmatique personnage et ne se résista à poser quelques questions...


Hurricane



Plus il devisait avec le vieil homme, plus le mystère s'épaissisait, pensait Hurricane. Ce vieux prieur était décidément plein de secrets, et il n'y tenait plus de lui poser des questions sur lui-même. Cela ne se faisait pas, mais l'homme n'avait certes pas le caractère à s'en offusquer. Au contraire, il semblait avoir perçu les interrogations de son hôte, et s'en amuser quelque peu.

"Pardonnez moi, mon cher... mais, cet accent... ce pendentif... tout porte à croire que vous n'êtes pas normand, même si c'est l'endroit d'où vous venez... J'oserai avancer que vous êtes espagnol, n'est-ce pas ? Les Maures ont-ils gagné du terrain par là-bas ? J'espère que vous n'avez pas été obligé de fuir à cause de cela... A moins que des raisons plus personnelles vous amènent en Champagne ?"


Le Capé

L'invité regarda son collier.
Oui, je viens d'Espagne, de Compostelle, du Couvent de San Paio de Antealtares. Mais j'ai beaucoup voyagé. J'ai dans ma tête bien des souvenirs et j'ai connu bien des lieux. Après tout chaque quête est un voyage... et la vie est une grande quête.

Nous tenons l'Espagne et elle se libère. Le Royaume du Portugal quant à lui repousse les frontières du monde connu chaque jour. Donc, non, je n'ai pas fui. Je reviens en Champagne après une longue absence et je passe par Clermont car cette cité contient bien des mysteres et bien des secrets...

Vous devez être heureux de diriger une telle cité.

Mais excusez moi, la fin du repas correspond aussi à celle de notre discussion. Je dois rejoindre la Baronne, mais nous nous reverrons, soyez en certain.

L'invité se leva et remercia ses hôtes.

Il partit vers la demeure de Kurt Wagner.

Lorsqu'il y arriva, il frappa plusieurs coups, Kurt ouvrit avec célérité pour que le remue ménage ne reveille pas ses jeunes soeurs. Il resta un moment arreté et compris que se tenait devant lui l'homme qui accompagnait Matthilde. Après quelques secondes, il eu un choc en comprenant qui se tenait devant lui. Avant qu'il ne put parler, l'homme lui fit signe de rester silencieux.


Entrons, nous avons à parler...

Quelques instants après ils étaient tous les deux dans la pièce principale de la demeure auprès d'un escalier.

Mon fils, comme vous l'avez vu, la Baronne est arrivée avec plusieurs présents dans ses malles. Elle vous en a déjà donné deux en particulier, je suis le troisieme. C'est une trinité pour accueillir votre descendance !
Mais dans l'immédiat, je crois qu'il vous faut vous préparer, nous devons tous partir pour Reims, les joutes commencent demain. D'ailleurs j'entends le baillement d'une Matt qui se reveille n'est il pas ?


matt



Matthilde avait pris un bon moment de repos. Il était temps pour elle de rejoindre son frère qu'elle semblait entendre parler au salon...

Elle arriva enfin lorsqu'elle vit que son père confesseur était arrivé, qu'il était là à discuter avec Kurt. Leur dialogue semblait sérieux, et Matthilde vit alors l'état de son frère, stoïc, silencieux et très attentif.

Elle reconnaissait bien là son frère, il avait exactement la même réaction qu'elle avait elle-même eu en retrouvant le moine sur les routes de la destinée..

Lorsque le moine annonça le départ, Matthilde avait déjà empoignée sa cape et se tenait prête à partir pour Reims.


Mon père, je suis prête, nous partons quand vous le voudrez...

Kurt pris ses affaires également et vînt rejoindre sa soeur et le vieux moine.

Ensemble ils sortirent et prirent la route pour Reims ou ils allaient assister aux joutes le lendemain.



Le Capé

Bien, je vais passer voir Pétillante et nous partons.

L'invité se rendit dans la chambre de Pétillante qui se reposait après l'effervescence qui avait accompagnée l'arrivée des soeurs de son époux.
Le viel homme entra et déposa un baiser sur la joue de la future mère. A son chevet, il déposa une petite épée en bois, de la taille d'un crucifix, et gravé d'une inscription sur le revers.

Puis il rejoignit, le maitre des lieux et Matthilde.


Bien, allons y. Reims nous attends, en lice !


KurtWagner



Sur le trajet, Kurt réfléchissait.... Tout était si soudain, si rapide...

Ainsi les rumeurs étaient vraies, Il était bien revenu...

Il lui avait ramené ses soeurs, Il lui avait ramené des présents, et Il était revenu le voir...

Quel était son rôle à lui, Kurt, dans les plans qu'Il avait decidé....

Bah il le verrait bien, pour l'instant, le bonheur de chevaucher à ses cotés était suffisant... Il espérait que Péti lui pardonnerait sa petite escapade sans lui, mais bon service du Duc oblige.... Son beau père était un des seuls homme auquel elle obéissait à peu prés, donc son inquiétude n'était pas trop fondée.... Il était plutot inquiet sur ses enfants qui naitraient bientot..... Plus qu'à espérer qu'Il sache ce qu'il faisait, et qu'ils seraient tous de retour avant meme que Péti se sot appercu de quoi que ce soit...

En attendant.... Il était de retour...
Revenir en haut Aller en bas
 
Prologue 3 - A Clermont - De retour à la maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour à la maison avec sonde nasale et gastrique
» J'appréhende son retour à la maison après la cure
» le 1er jour de bébè (a la maison)
» retour d'hospitalisation
» retour a la maison /lit/nacelle ou couffin ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Le retour de Caedes-
Sauter vers: