Duché de Brienne et Duché de Rethel

Lieu de vie des familles di Favara & Fontanaz ainsi que de leurs vassaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissements, il était temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Rhân

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mar 1 Juin - 23:43

Le maréchal avait regardé d'un drôle d'œil surpris la petite scène entre la duchesse de Brienne et le mari apparemment écossais de son ex-future vassale. Puis tout était revenu à la normale pour la suivante sur la ligne et il avait pu acté ce qui semblait être le dernier document de cette série.
Citation :
Par la présente nous, Rhân de Crocy, maréchal d'armes de France, vicomte d'Avize, baron de Boiscommun, seigneur de la Beslière-sur-Thanaise, de Villemurlin et des Fontaine de Chappée faisons acte de la demande de la duchesse Maltea, duchesse de Brienne et de Jaulges, dame de Menneville quand à l'octroi de la seigneurie de Dienville sise en le duché de Brienne à dame Ana.lise.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le fief de Dienville est bien seigneurie vassale du duché de Brienne.

Après consultation d'armoriaux, les armes se référant à la dite seigneurie sont: "D'azur cantonné de quatre lions d'or armés et lampassés de gueules adossés deux à deux"




Ci-joint une lettre patente de dame Maltea dûment authentifiée attestant de sa volonté d'octroi d'une seigneurie à messire Colvert :
Citation :
Reims, le septième jour de Mars de l’an mil quatre cent cinquante huit.

Au Maréchal d’Armes en charge de la marche de Champagne,

Salut !

Par la présente, je demande l’octroi de la seigneurie de Dienville, fief rattaché au duché de Brienne, à Dame Ana.lise, ma filleule.
Cette seigneurie est apportée en cadeau de baptême. Elle constitue sa dote afin de pouvoir contracter mariage valorisant et ainsi faire perdurer le nom de notre famille en nouant alliances favorables à notre famille.

Respectueusement

Maltea Wagner
Duchesse de Brienne et de Jaulges
Dame de Menneville





Par notre scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et attestons avoir été témoin de l'échange des serments vassaliques entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le troisième jour du mois d'avril 1458 sous le règne de nostre souverain le Roy Levan le troisième de Normandie.

Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mer 2 Juin - 12:26

Les reconductions maintenant…. Une chance y en avait plus que deux. A qui le tour ? Garder Isaure pour la fin, ou l’ancienne maitresse ? Le choix était cornélien…

Aylla donnait l’impression de ronfler, mais de l’autre côté, Isaure était trop calme et elle inquiétait grandement sa duchesse de sœur. Isaure calme, cela devait présager une grosse maladie…
Maltea devait en avoir le cœur net.


Isaure Wagner, approchez…

Maltea la fit se mettre à genoux et lui prit les mains tout en la fixant lourdement, cherchant un indice d’une quelconque maladie. Ses pupilles paraissaient des plus normales, le blanc de l’œil aussi. Aucun filet de bave prouvant une torpeur inhabituelle… ses mains n’étaient ni trop glacée ni trop chaude. Aucune rougeur apparente… décidément, tout cela ne lui disait rien qui vaille. Une Isaure sage était une Isaure malade, cela était certain

Isaure, tu es aujourd’hui devant moi afin de reconduire le lien vassalique. J’accepte que cette terre offerte par ton frère mon époux te soit gardée. Tu es et tu resteras dame de Morvilliers tant que Brienne restera dans le giron de notre famille. Les descendants devront d’ailleurs se plier à cela.
Isaure Wagner, acceptes-tu d’être ma femme ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Aylla

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Jeu 3 Juin - 13:29

Effectivement comme l'avait suspecter la duchesse, Aylla dormait a point fermer... l'heure tardifve des festivitées l'avait épuisée... attendre, attendre et encore attendre... Cela n'en terminais plus... elle s'étais donc trouvée un petit Canapé fort confortable qui était sur le long d'un mur... elle s'y était assise avec un petit biscuit a la main et une tasse de thé qui reposais maintenant sur une petite table a ses côtés... si elle ne se réveillait pas bientôt l'humiliation serait encore plus grande a son appel...mais Aylla aucunement consciente que le temps avais passer si rapidement pendant sa courte sieste continua de dormir a point fermer.
Revenir en haut Aller en bas
Isaure!
Morveuse de Morvilliers
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Lun 21 Juin - 13:54

Isaure Wagner… Qu’elle aimait qu’on l’appelle comme cela, que l’on reconnaisse son appartenance à cette illustre famille. Elle se présentait souvent comme Isaure Beaumont-Wagner, par souci de sa mère, qui même si elle était fautive, méritait son amour, mais s’entendre seulement nommer Wagner gonflait toujours un peu plus son cœur d’orgueil.

Et en digne fille du Duc de Brienne, Kurt Wagner, elle s’avança vers sa suzeraine avec toute la grâce qui lui avait été donnée. Et sans un regard pour les autres, puisqu’il n’était plus que question de Maltea et d’elle, elle s’agenouilla devant la duchesse.


Je suis à vous ma sœur. Comme j’étais à mon frère et à mon père et comme je serai un jour à votre fille, ma nièce. Je vous réaffirme ma loyauté, jure de vous conseiller et de vous porter assistance. Au nom des liens familiaux et terriens qui nous unissent.

Ses pervenches fixées sur le visage de celle dont elle avait fait sa sœur, Isaure récitait son allégeance.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mar 22 Juin - 10:42

Maltea releva sa sœur et déposa ses lèvres sur les siennes afin de sceller les mots prononcés par la jeune Isaure.
Elle grandissait et la duchesse se demanda comment elle allait s’en sortir avec elle. On ne pouvait pas dire qu’Isaure était de tout repos. Une chance son parrain faisait figure paternelle pour cet enfant ayant perdu son père très jeune. Maltea se demanda soudain si celle-ci avait connu Kurt. Elle-même ne l’avait que très peu connu et Isaure était plus jeune qu’elle. Ceci dit, contrairement à Isaure, elle n’était point née en Champagne. Son accent lorsqu’elle était en colère la trahissait encore. La petite italienne était devenue une femme. Par moment, elle avait une envie folle de tout plaquer ici et de retrouver ses racines… malheureusement, elle avait des obligations envers les gens qui l’aimaient et qui à sa façon, elle aimait aussi.

Elle tendit le livre des vertus à Isaure afin que celle-ci puisse prêter serment. Bientôt ce serait son tour… elle jeta un regard à l’autre femme qui attendait patiemment et soupira. Elle devrait déposer ses lèvres sur une bouche ayant embrassé beau papa et son époux… la vie était tout de même étrange. Ceci dit à bien y réfléchir, ce n’était pas aussi pire que d’embrasser sa cousine ou sa sœur, et toute la gente féminine.
Elle sourit en se disant que pour une mangeuse d’homme, elle avait plus de vassales que de vassaux…. Un comble de ne s’entourer que de femme quasiment.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Isaure!
Morveuse de Morvilliers
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mar 22 Juin - 13:19

Et le fameux baiser… Ca y était, elle était de nouveau Damoiselle de Morvilliers. Ou plutôt, elle n’avait cessé de l’être. Elle pouvait laisser la place, partir rejoindre le confortable qu’elle avait fait porter pour son noble petit fessier dans la pièce. Oui, elle ferait mine d’écouter la prochaine allégeance alors que ses pensées seraient ailleurs.

C’est alors que Maltea lui tendit un livre des Vertus. La jeune enfant le regarda un instant avant de reporter son attention sur sa sœur.


-Je vous remercie Maltea, mais j’ai déjà un livre des Vertus, si joliment relié, que je n’en voudrai aucun autre ! Vous le donnerez à Rafaella. Quand elle sera plus grande…


Mais quelque chose dans le regard de la duchesse retint son attention. Ah ? Ce n’était pas terminé ? Elle ne lui offrait pas le Livre ? Elle l’invitait à poser sa main et à … jurer ? Encore ? Elle haussa les épaules et posa sa main sur le livre :


-Moi Isaure Wag… Beaumont-Wagner, fille du regretté Duc de Brienne, je jure de servir, conseiller et porter assistance à ma sœur, Maltea Wagner, duchesse de Brienne. Qu’Aristote m’en soit témoin !
Revenir en haut Aller en bas
Cunegonde5
Dame de Compagnie
Dame de Compagnie
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mer 23 Juin - 18:08

[plus fantôme encore que mon perso... pardon pour le retard]


Peut être était-ce la fatigue, la jeune femme mit du temps à réaliser que Lylla était à ses côtés, lui tendant un breuvage qu'elle ne pouvait refuser.
Elles échangèrent quelques mots, Cune se rendit compte qu'Ana était également là; elle s'excusa, confuse et fût soulagée de leur présence.
Que demander de plus : deux visages souriants, avenants.

Cune s'était avancée vers sa Maîtresse de Maison qui lui parla d'une messe pour ses funérailles; Cune en devait rouge de honte! A force de partir à droite à gauche, tous la pensaient disparus à jamais. Ce jour viendrait pourtant, mais elle l'espérait encore lointain.
Cune fit une nouvelle révérence pour prendre congé et retourner près du buffet afin que la Duchesse puisse procéder ce à quoi tout le monde était arrivé, la cérémonie allait débuter.

Le silence ne régnait pas encore, et les conversations de part et d'autre allaient bon train. une agitation de plus cependant vint interrompre les diverses personnalités présentes.
La Duchesse put enfin commencer, les jambes de chacun se faisaient lourdes et l'anxiété de certains devenait palpable. Le premier à passer à la casserole était Koroseth. Pas de fausses notes, la cérémonie poursuivit. Lylla s'avança à son tour. On pouvait dire que la suite était animée!
Cune retrouva un visage paisible même amusée de ce qui se jouait. Elle avait bien fait de revenir au bercail.

La journée paraissait sans fin, les cérémonies s'enchainaient à en être étourdie...
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Lun 28 Juin - 11:57

C’était maintenant à son tour de prêter serment.

Moi, Maltea Wagner di Favara, Duchesse de Brienne, Duchesse de Jaulges et Dame de Menneville, jure devant témoin et sous l’œil du très haut, protection et bonne justice ainsi que subsistance à Isaure Wagner, Demoiselle de Morvilliers selon la volonté des Wagner défunts et la mienne, ainsi qu’à sa future descendance.
Isaure, tu gardes donc la terre que ton frère t’avait offerte. Je te considère, tout comme lui, digne d’en être la dame.


Trouvant que lui offrir de nouveau de la terre de sa terre ne rimait à rien, vu qu’elle la possédait déjà depuis des années, Maltea lui tendit une bague frappée des initiales KW. Elle l’avait trouvée dans un coffret appartenant au défunt Kurt Wagner.

Voici une bague ayant appartenue à ton père, qui à mes yeux représente l’ensemble des terres de Brienne et donc la tienne. Etant sa dernière enfant en vie, elle te revient, prend en soin.

Plus qu’un présent, cela représentait pour Maltea la reconnaissance de la jeune fille comme étant une Wagner à part entière. Elle ne la considérait pas comme la batarde issue des amours tumultueux de feu le duc avec la quasi-totalité des champenoises.
Pour la jeune femme, elle était et resterait Isaure Wagner, la fille du duc Kurt, que cela plaise ou non. Peu lui importait qu’elle soit légitime ou pas selon la loi, pour elle, elle l’était au même titre que Richard ou Gabriel.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Aylla

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Jeu 1 Juil - 18:40

La vieille Aylla vennait de se réveillée en sursaut d'un mauvais rêve... * PAS QUESTION * cria t-elle... lorsque plusieurs regards se retourna vers elle... elle rougit de honte et baissa la tête pour que son chapeau lui cache son visage... elle se mordit la lèvre... mais qu'est-ce qu'elle commencait a trouvée que sa place n'était pas ici... on pourrait même pensée que Maltea la gardais pour la fin sois pour se délecter de la pire sois pour tester sa patiente... Elle remarqua que Isaure était devant... peut-être que c'étais elle la prochaine ? elle le souhaitait sinon bientot elle allait carrément dormir sur une table du buffet....
Revenir en haut Aller en bas
Rhân

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Ven 2 Juil - 14:21

Et un renouvellement d'allégeance pour changer. Le maréchal adopta un nouveau modèle pour l'occasion.

Citation :
Par la présente nous, Rhân de Crocy, maréchal d'armes de France, vicomte d'Avize, baron de Boiscommun, seigneur de la Beslière-sur-Thanaise, de Villemurlin et des Fontaine de Chappée témoignons du renouvellement de l'hommage d'Isaure de Beaumont-Wagner pour la terre de Morvilliers vassale de Brienne à Maltéa, duchesse de Brienne et de Jaulges, dame de Menneville.


Par notre scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et attestons avoir été témoin de l'échange des serments vassaliques entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le troisième jour du mois d'avril 1458 sous le règne de nostre souverain le Roy Levan le troisième de Normandie.

Revenir en haut Aller en bas
Aylla

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mar 6 Juil - 18:43

Il fallait qu'elle se réveille et s'avance dans la foule alors là Maltea allait la voir... et ne pas l'oubliée surtout... elle se rappella que son fils avait besoin d'elle et ce titre était important pour elle... c'étais des années de travail et de bataille pour se faire accepter... Il était temps qu'elle revienne dans ce monde... même si ce monde ne l'appellait pas ... Ainsi était la vie ! Elle attendrait son tour, avec impatience, mais elle attendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Maltea di Favara
Chieuse de Brienne
Chieuse de Brienne
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : Duché de Brienne, Rethel & de Joigny, Baronnie de Beaufort ou Seigneurie de Menneville
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mer 7 Juil - 1:04

Alors qu’Isaure s’écartait, Maltea quelque peu nerveuse tout de même appela Aylla. Elle ne la connaissait que par les histoires qu’elle avait entendue sur elle et surtout le fait qu’elle avait été la compagne de beau-papa pendant un bon moment. Oh cela n’était pas dérangeant pour la blonde, du tout même, s’il n’y avait pas eu une bribe d’histoire entre Richard et elle.

Enfin c’était du passé de toute façon et la femme qui s’endormait non loin de là, était loin de sembler antipathique.

Lorsqu’elle se plaça devant elle, la duchesse lui prit les mains comme pour les autres et elle eut l’impression que tous ses doutes s’envolaient. Cette femme était sa vassale et elle était certaine que tout se passerait le mieux du monde.


Dame Aylla, si vous êtes ici devant ce jour, c’est afin de respecter les dernières volontés de feu mon époux, votre suzerain. La mort vous l’a arraché mais la vie vous offre un nouveau suzerain afin que vous puissiez garder vos terres. C’est de ma propre volonté que j’endosse ce rôle et j’espère que l’on pourra faire plus ample connaissance et se découvrir des points communs.
C’est donc un honneur pour moi de reconduire le lien vassalique qui va nous lier, Dame de Thil.
Aylla, acceptez-vous d’être ma femme ?


Elle lui décocha un sourire avenant en attendant sa réponse.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Aylla

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Mer 7 Juil - 3:34

Devant elle se trouvait une femme splendide, remplit de charisme et de charme, ca elle n'avait jamais pu le nier. La rivalitée qu'il y avait eu c'étais envoler en même temps que Maltea prononcait ces mots...la vie lui offrait la chance d'être au service d'une personne qui devait être formidable si Richard l'avait choisit en tant qu'épouse.

une nouvelle fois elle pensa a ses enfants... Abela disparut... Gwan qui avait besoin d'elle et sa plus jeune Jenifael qui vivait avec sa grande tante en Bretagne et dont personne ne connaissait l'existence... sa vie était dévouer a ses terres autant qu'a sa suzeraine

Elle prononca donc des mots qu'elle n'aurait jamais cru sortir de sa bouche...

Un sourire a la dernnière phrase...


Dame Maltea... Je serais plus qu'honnorée d'être votre femme a votre service et surtout vous honorez par dessus tout, honorez votre nom et les terres que vous m'offrez a nouveau en ce jour...

Elle baissa la tête devant la femme qui allait devenir sa Suzeraine et espèrait en son fort intérieur qu'un lien allait se créer entre les deux femmes... Elle inspira un bon coup et attendit sagement malgrer le mal de ses vieux genoux. Elle se surprit même a pensée aux lèvres de la femme en souhaitant qu'elles soient douces si elle devait embrasser une femme pour la première fois cela serait mieux... Cette pensée la fit sourire a nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Isaure!
Morveuse de Morvilliers
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   Lun 12 Juil - 14:28

C’était les yeux brillants qu’Isaure avait accepté le présent de sa sœur. Ses lèvres remuèrent, mais aucun son n’en sortit. Alors elle se contenta d’offrir le plus sincère sourire qui fût à la duchesse. Puis la damoiselle de Morvilliers s’écarta pour que la cérémonie puisse suivre son cours. Et c’est les yeux rivés sur ce magnifique présent que l’enfant passa le reste de la cérémonie. Le sceau de son père alors qu’il était Duc de Champagne. L’anneau était trop grand pour qu’il puisse tenir à son doigt, aussi décida-t-elle que jamais elle ne s’en séparerait. Elle aurait pu le faire pendre à une chaîne en or mais elle opta pour une fine bourse de cuir ornée avec goût qu’elle porterait toujours à la taille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissements, il était temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissements, il était temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» RGO...il était temps !
» Temps partiel et nounou
» siege RF dos a la route apres 4 ans combien de temps ?
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Brienne et Duché de Rethel :: Salle de réception-
Sauter vers: